Clause solidarité en concubinage

- - Dernière réponse :  Matthieu78 - 17 sept. 2019 à 19:01
Bonjour, bien joli cette clause de solidarité, en effet elle figure bien sur le bail signé par moi et ma concubine, on veut se séparer, moi je veux quitter cette location , loyer trop cher, mais voila je paye tout, et elle n'est pas solvable ! ses revenus : 190 + 130 euros d'allocations familiales et pension alimentaire pour sa fille.
Elle, ne veut pas déménager avant avril/mai 2020, la question est simple, comment je fais pour me reloger si je dois payer double loyer ? obligé de rester ensemble avec tout ses inconvénients pendant plusieurs mois ! et cela jusqu'à quand ?
Lorsque que je dit je paye tout, cela concerne le loyer, chauffage , électricité, eau, assurance incendie/ voiture, connexion internet/tel, et taxe habitation, total restant à la fin du mois sur ma préretraite : 85,09 euros . Elle refuse en quoi que ce soit de participer à toutes ces charges.
Qu'en dites vous ? qu'en pensez vous ? Merci pour vos réponses.
Apparemment aucun recours selon mes recherches, le bail est de mars 2018 !!!
Alors attention lorsque que vous signez un bail, pour celui ou celle qui paiera le loyer si le bailleur est d'accord, signez le seul, je sais tout cela n'est pas très moral, mais lorsque l'on est dans la galère on l'est bien.
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
19758
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2019
4053
1
Merci
Bonjour,

Vous avez parfaitement raison. Comme quoi, la loi n'est pas toujours favorable au locataire, contrairement à ce qu'affirment certains. Ceci dit, si ce n'était pas vous, ce serait le bailleur qui paierait à la place de votre ex- et ça ne serait certainement pas plus juste.

Si votre concubine est honnête, elle quittera également le logement, sachant qu'elle n'aura pas les moyens d'en assumer les charges.

Sinon, je ne vois pas trop de solution. A noter que vous pouvez vous retourner contre elle pour récupérer les sommes versées à sa place mais si elle n'est pas solvable, ce n'est pas la peine.

A noter que cette solidarité s'éteint au plus tard 6 mois après la fin de votre préavis. Donc si vous donnez votre congé maintenant, que le bailleur le reçoit le 20/09, votre préavis se termine le 20/12 (en location nue), et la solidarité s'éteint le 20/06/2020.

Aviez-vous un garant ?

Cordialement,

Val
Pour avoir une bonne réponse, il faut déjà poser la bonne question !

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25845 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Valenchantée
0
Merci
Bonjour, merci beaucoup pour votre réponse , oui j'ai un garant, donc encore plus difficile de donner un préavis si je sais que je serais endetté en déménageant.
Bonjour,
Les revenus de votre concubine me semble irréaliste. Il y a quand même quelque aide en France (rsa, minimum vieillesse, etc...)
Quelle est sa situation?
Bonsoir, non pas avec mes revenus à moi, demandeuse d'emploi.
Valenchantée
Messages postés
19758
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2019
4053 -
Eh oui, les revenus de l'un ont pour conséquence une baisse des allocs de l'autre.
Si elle vit seule, oui elle aura une forte APL + le RSA, mais ça ne se met pas en route du jour au lendemain, et pas tant que nous avons le même domicile, si cela prend 2 mois , comment elle pais en attendant, donc c'est moi qui fera l'avance du loyer, ce qui m'est totalement impossible.
Effectivement, j'ai négligé ce détail d'une importance capitale. Votre mairie pourra peut-être l'aider, certaines accordent des aides financières dans de tel cas mais c'est à leur bon vouloir.
Commenter la réponse de tintin
Dossier à la une