Mon salarié a décidé de partir en congés sans mon accord

Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 4 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2019
- - Dernière réponse : dna.factory
Messages postés
18882
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 septembre 2019
- 5 sept. 2019 à 11:35
Bonjour,

je suis à la tête d'une petite pme de 17 personnes et j'ai un souci avec un salarié:

J'ai reçu le salarié fin juillet qui m'a dit qu'il souhaitais une semaine de congés ( même sans solde) à la rentrée de septembre, pour un voyage.
Je lui ai dit que je ne pouvais lui accorder ces congés car il avait déjà pris deux semaines en mai, période à laquelle la charge de travail est supportable mais qu'en septembre ce ne serait pas possible.
Il m'a finalement avoué qu'il avait déjà tout réservé. Je lui ai dit que j'étais désolé mais qu'il devait annuler sa réservation, il est sorti de mon bureau sans heurt.
Hier, son chef direct est venu me dire que le salarié lui a dit :" je veux pas te la faire à l'envers alors je te préviens la semaine prochaine je ne serai pas là je pars en voyage"
De mon coté j'ai été faire une petite enquête auprès de certains de ses collègues, 2 m'ont confirmé qu'il avait dit: " j'm'en fous de ce qu'il dit je pars de tout façon, à part une petite sanction il ne pourra rien faire, je fais ce que je veux!"
Donc hier soir je l'ai convoqué pour lui remettre un courrier en mains propres qu'il a signé ou je lui confirme ce que j'ai dit en juillet, je vous interdit de prendre des congés et j'ai argumenté sur les raisons de mon refus.

Voilà mes questions:
Puis je faire quelque chose avant son absence? ( contacter sécu, son médecin, l'inspection du travail...), je pense pas qu'il prendra le risque de partir sans un arrêt et en plus il l'a déjà fait cette année pour les mêmes motifs mais je n'en ai pas de preuve.
S'il a un arrêt, à part un contrôle pour ne pas payer le complément, je peux le licencier?

merci de votre aide et bon courage à tous!
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
26637
Date d'inscription
mercredi 2 mai 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 septembre 2019
1543
2
Merci
Bonjour,

Le licencier alors qu'il a un arrêt en bonne et due forme c'est impossible, ce serait un licenciement abusif.

Le seul recours c'est bien de déclencher un contrôle par un médecin vérificateur.

Cdlt

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24938 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

sebboss95310
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 4 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2019
-
Bonjour,

merci pour votre réponse.
mais vous ne répondez pas à la première question!
dois-je comprendre que je ne peux rien faire avant qu'il soit absent, et qu'au final quand il est absent je ne peux faire qu'un contrôle qui ne me donne même pas le droit de licencier?
Soit en conclusion, c'est lui qui a raison il peut tout faire sans grand danger!
cdlt
GKLONE
Messages postés
3534
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2019
956 > sebboss95310
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 4 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 septembre 2019
-
Bonjour
Pourquoi vouloir faire quelque chose avant son absence ? Vous n'allez pas l'attacher à son établi ni le motiver si son voyage tombe à l'eau ! S'il part sans arrêt de travail médical vous constaterez son absence injustifiée et vous pourrez le licencier. S'il a un arrêt de travail vous demanderez un contrôle. Vous rechercherez aussi les preuves de son voyage (publications réseaux sociaux.. ) en vue d'un licenciement ultérieur le cas échéant.
Commenter la réponse de jee pee
Messages postés
14487
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2019
1842
2
Merci
bonjour, attendez de constater son absence avant toutes choses, il peut encore changer d'avis.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24938 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de cristali
Messages postés
18882
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 septembre 2019
5379
1
Merci
j'm'en fous de ce qu'il dit je pars de tout façon, à part une petite sanction il ne pourra rien faire
Si il envoie un arrêt maladie dans les 48 heures (calendaires) de son absence, effectivement, vous ne pourrez pas faire grand chose. Même pour déclencher un contrôle de la sécu, je suis pas sur qu'en une semaine ça passe.

Par contre, si vous n'avez pas d’arrêt maladie en arrivant mercredi matin, vous pouvez effectivement le licencier pour absence injustifiée (faute grave, pas d’indemnité, pas de préavis, vous payez juste les congés payés restant dus, vous pouvez même le mettre à pied conservatoire pendant presque un mois sans salaire si vous voulez être mesquin).
même pour une semaine. même sans aucun avertissement.

Si il vous envoie un arrêt maladie, et que vous arrivez à faire intervenir un contrôle, vous devriez pouvoir le licencier aussi. (et en plus il risque d'avoir des amendes).
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une