Préjudice morale

- - Dernière réponse : Deaver
Messages postés
1340
Date d'inscription
vendredi 3 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 septembre 2019
- 4 sept. 2019 à 15:08
Bonjour le 28 août j avais une réservation dans un camping le boucanet au gros du roi le lendemain j étais prié de quitter les lieux et à âtre remboursé pour manque de respect au règlement mon fils et ses deux cousins voulaient faire un tour à la piscine et il n avaient pas leur bracelets c est ça le manque de respect ils ont été braqués par un maître nageur on les a ban barder de questions juste parsqu il avait une tête d arabe je précise que il y’a 1 mois et demi deça on nous a fait la même proposition dans un autre camping du même groupe capfun c est à dir quitter les lieux ,a 1 heure de notre arrivée la direCtrice m à proposer de partir et de me rembourser juste parsque je me suis rendu dans le bassin avec ma fille et que nous sommes voilés toutes les deux . Ce qui me met or de moi c est que il veulent pas admettre la vraie raison pour nou faire partir ils nous ont sorti mille raisons sauf la bonne .toute fois au boucanetapres 24h j ai pris mes enfants et je suis parti pars que j ai ma fierté , j était comme même remboursé dehors devant le portail du camping en espèces et parti à 23h 45mn comme des malpropres.
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
1340
Date d'inscription
vendredi 3 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 septembre 2019
314
1
Merci
Bonjour les règlement s des campi gs sont différent bien entendu de l un a l autre mais pour les grands groupes cités comme capfun il faut le bracelet pour de rendre à la piscine et dans le camping ce qui évite les intrusions extérieurs. Le voile 'à rien à voir mon fils ne peut se baigner en short de bain non plus. C est simplement un règlement à respecter

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24748 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Deaver
Dossier à la une