Debit eau chaude très faible

- - Dernière réponse :  asterdi - 27 août 2019 à 08:47
Bonjour,

Avec ma conjointe nous avons emménagé dans un appartement il y a presque un an (mi-octobre).
Le lendemain, nous avons constaté que le débit d'eau chaude dans la douche était ridicule (de l'ordre de 2L/minute), nous avons donc informé la propriétaire que cela était particulièrement gênant pour se doucher (notamment pour les cheveux). Celle-ci s'est décidé à venir constater d'elle même plusieurs mois après, pour ensuite faire venir 2 plombiers différents qui ont tout deux expliqué que la canalisation qui passe dans le mur peut être pincé/entartrer et que la réparation peut nécessiter de lourd travaux.
En parallèle le chauffe-eau est fonctionnel mais est relativement vieux et se met à goutter régulièrement.
Avant le passage des plombiers elle nous avait parlé de changer le chauffe-eau rapidement pour y remédier, et essayer d'améliorer le soucis d'eau chaude.

Maintenant qu'elle a reçu les devis, elle nous a clairement expliqué que ce ne serais pas possible de réaliser ces travaux compte tenu du montant, et quant on lui demande quand cela serait possible, elle nous réponds qu'elle n'en a aucune idée, mais pas avant un moment.
On lui demande quand même si le chauffe-eau va être remplacé et elle nous répond que ce sera fait lors des travaux... qui ne seront pas effectués.

Et maintenant que nous arrivons au terme de notre première année de location, elle nous envoie la revalorisation du loyer (donc une augmentation des mensualités).

Au vu de la loi, nous avons trouvé un article disant que le bailleur "se doit de fournir un logement avec un débit et une pression suffisante pour une utilisation normal" mais nous ne trouvons aucun chiffre pouvant précisé un minimum pour suffisant et normal. Si ce n'est une norme qui parle d'une pression de 2 à 3 bars en tout point d'eau du logement ou un débit moyen pour une douche de l'ordre de 10L/minute (eau tiède?).

Nous aimerions savoir quels sont les droit/devoirs de chacun dans ce litige, et quels recourt nous pourrions avoir pour le régler.

Merci beaucoup.
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour,
Vous pouvez mettre en cause votre propriétaire au titre de location d'un logement non décent du fait de la faible pression et du faible débit d'eau (décret N°2002-120 du 30/01/02 Modifié, Article 3, second alinéa : "Le logement comporte les éléments d'équipement et de confort suivants : [...] Une installation d'alimentation en eau potable assurant à l'intérieur du logement la distribution avec une pression et un
débit suffisants pour l'utilisation normale de ses locataires;"
Commenter la réponse de asterdi
Dossier à la une