EDL de sortie [Résolu]

- - Dernière réponse : Valenchantée
Messages postés
19121
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 août 2019
- 14 août 2019 à 20:15
Bonjour,

Pour le contexte: suite à un changement professionnel, nous quittons notre logement actuelle en location (préavis envoyé en AR et confirmé par retour de mail de la part de l'organisme qui gère le logement).
L'immeuble est aussi géré de façons indépendante par un syndic de copropriété.

Cependant, un dégât des eaux lié à une infiltration par la façade de l'immeuble a entraîné la formation de fissures et de cloques au niveau de notre plafond de salle de séjour.

Nous avons déclaré tout de suite cette incident auprès de notre assurance et de l'agence.
Un expert s'est déplacer afin de constater les dégâts - les responsables du syndic de propriété convoqué à cette occasion, ne se sont pas déplacés.

La conclusion de l'expert est que les dégâts étant lié à la structure de l'immeuble nous n'étions pas responsable et n'étions en aucun cas tenu d'effectuer les réparation. Cette même conclusion a été envoyé au notre gestionnaire qui en a accusé réception.

Le chauffe eau a fuit - faute d'entretiens, entraînant un autre dégâts des eaux dans le placard de notre chambre - ici, l'assurance a pris en charge le sinistre - mais n'est pas catégorique sur le fait que c'était à nous de prendre en charge les réparations dû au mauvais entretiens du chauffe-eau.

Idem, des travaux exigés par les copropriétés ( réfection des tuyaux d'évacuations des eaux usagés en provenances des cuisines) a entraînés le bris du coffrage et des carreaux sur celui-ci qui recouvrait la partie du tuyau d'évacuation dans notre cuisine - à ce jour, le coffrage n'est toujours pas réparé. Nous avons prévenu la gestion de l'appartement des faits et fait parvenir les photos.

Nous devons quitter ce logement fin première semaine de septembre, et sommes inquiets de savoir si ces réparations peuvent êtres retenus sur notre DG.

Sur notre EDLE - la plupart des équipements sont décris comme dégradé/ en état d'usage et salles.

Ayant eu récemment des soucis avec le syndic (dégradations) - dont nous avons été accusé d'être les auteurs - sans preuves. Nous avons peurs de l'EDLS.

Nous savons que nous avons tout faits dans les règles, que chaque problèmes a été signalé.
Mais les récents événements ( notamment l'agressivité du président du syndic à notre égard) nous mets mal à l'aise - au moins le changement professionnel tombe bien et nous permet de quitter les lieux.

Avez vous un avis / des conseils ?

Merci et bonne journée à tous.
Afficher la suite 

4 réponses

Messages postés
14721
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
25 août 2019
3022
0
Merci
Bonjour

Lors de l'établissement de l'EDLS, si vous n'êtes pas d'accord vous pouvez refuser de le signer.

Si vous le signez, assurer vous d'avoir la copie immédiatement

si vous ne signez pas,
vous ou le propriétaire devrait alors prendre contact avec un huissier de justice, pour effectuer une EDL valable à frais partagé.
tant que vous gardez les clés, vous restez redevable du loyer.

Vous pouvez aussi prévoir d'avance la présence d'un huissier, toutefois vous ne pouvez pas demander le partage des frais dans ce cas.
Commenter la réponse de sleepy00
Messages postés
19121
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 août 2019
3893
0
Merci
Bonjour,

Pour l'infiltration par la façade : comme le dit votre assurance, vous n'êtes pas responsable.

Pour le chauffe-eau : il faut savoir que les professionnels s'entendent pour dire qu'il n'y a pas véritablement d'entretien à effectuer sur un chauffe-eau (ou ballon). Si celui-ci s'est très entartré, la seule manière de le détartrer est de démonter des pièces, ce qui est à la charge du bailleur.
Qui vous a dit que le chauffe-eau fuyait faute d'entretien ?

Pour les travaux exigés par la copro, cela ne vous concerne pas. Donc les dégâts sont à la charge du bailleur.

Cordialement,

Val
Pour avoir une bonne réponse, il faut déjà poser la bonne question !
Bonjour, pour le chauffe-eau - cl'est le plombier qui est venu le changer qui a argumenter le changement de chauffe pour le motifs suivant : "accumulation de calcaire ayant entraîné un fuite par surpression". Retranscrit dans un mail de la part de notre agence de gestion.

Nous avions emménager 2 mois avant.

Pour ce cas précis - les faits ont eu lieu pendant notre absence. C'est notre voisine du dessous qui à prévenu le syndic pour prévenir que quelque chose fuyait dans son propre placard (pas de dommage chez elle autre que du linge mouillé). Cette incident a fait intervenir les pompier pour pénétrer dans notre logement afin de pouvoir couper l'eau. Et la pose du nouveau chauffe a été fait dans la foulé en notre absence.

Nous n'avons donc assisté à rien et fait que constater une fois le changement du chauffe eau effectué.
Commenter la réponse de Valenchantée
Messages postés
19121
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 août 2019
3893
0
Merci
Bonjour,

Accumulation de calcaire ne signifie pas "défaut d'entretien" (sous-entendu : "du locataire"). Et comme vous étiez présents depuis deux mois, il n'est pas réaliste de vous demander de payer. Après, je ne sais pas comment est fichu votre ballon mais s'il faut démonter la résistance ou autre chose pour détartrer le ballon, c'est à la charge du bailleur.

Pour votre bonne information, assurez vous de ce qu'est supposé recouvrir "l'entretien du ballon" auprès d'un plombier qui connait votre équipement.

Cordialement,

Val
Pour avoir une bonne réponse, il faut déjà poser la bonne question !
Merci pour vos réponses, je trouvais également "fort de café" d'essayer de nous faire payer chauffe-eau, renouvellement des peintures et etc alors qu'elles sont elles mémé décrites comme étant en état d'usage sur l'EDLE.

Nous avions été très vigilants à notre entrée dans les lieux - et faits remarquer tous ces points pour qu'ils soient noté. Il était même question que le logement soit repeint avant notre emménagement et nettoyer à fond (ce qui n'a pas été le cas - mais pouvions comprendre que cela pouvais prendre du temps pour trouver quelqu'un et avoir un devis correcte). Mais ce n'est jamais arrivé. Et sur le coup, commençant une activité pro - le fait d'être pressé et occupé à gérer autre chose fait que nous avons laisser passer - confiant.

L'agence a toujours été assez réactive en cas de problème, mais étant situé à plus de 700km du logement que nous louons, c'est un membre d'une agence partenaire qui va faire l'EDLS - et apparemment pas la même personne qu'à l'entré.

Et devant l’insistance du syndic à nous voir partir ( suite au incidents - dont ont nous avons été accusé d'être les responsable - nous avons "râler" pour signifier que ces accusations gratuites étaient désagréables), les responsables du syndic nous harcèle pour enfin savoir quand nous partons, car même sans avoir prévenu d'autre personne que notre agence, nous sommes épier - au point d'être surveiller: quand on rentre, on sort, si on a des visites et etc).

Les propriétaires étant eux même loin aussi, ils s'en remettent à l'agence et aux dires du syndic.Qui ont des avis complètement contradictoire entre eux ( pour l'agence nous sommes des locataires parfaits - soigneux, respectueux et réglo / pour le syndic nous sommes que des "sales petits jeunes!" -citations). Du coup, ils ne savent plus qui croire...

Du coup on a hâte de partir, mais on n'as non plus envie de se laisser marcher sur les pieds!
Merci pour vos réponses.
et bonne journée!
Commenter la réponse de Valenchantée
Messages postés
19121
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 août 2019
3893
0
Merci
Le syndic n'a pas à vous demander quoi que ce soit.

Attention à bien faire la différence entre l'agence immobilière gestionnaire du bien du bailleur et le syndic de la copropriété où se situe le logement, d'autant que cela peut être en fait la même agence.
Ils sont bien identifiés et différencié. Merci pour vos conseils. CDT
Valenchantée
Messages postés
19121
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 août 2019
3893 -
eh bien envoyez les paître la prochaine fois. Leur seul interlocuteur, c'est le copropriétaire.
Je le ferais avec grand plaisir! Merci pour toute ces réponses -
Valenchantée
Messages postés
19121
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 août 2019
3893 -
Avec plaisir ... :)
Commenter la réponse de Valenchantée
Dossier à la une