Licenciée avec violence

-
Bonjour,
Le 28 juin 2019, mon patron m'a hurlé je le cite: "dégage, casse-toi, ne remets plus les pieds chez moi, si je te vois fureter dans le coin ça va mal aller, si tu me croise ne me salue pas!"
Tout ça, parceque j'avais demandé d'être remplacée pour participer à une commission en tant que conseillère municipale.
Il m'a invité dans le bureau, tout sourir et une fois la porte fermée, il m"'a hurlé dessus! Il me repprochait des incidents indépendants de ma volonté et j'avais réponse à tout avec preuves à l'appui. Il était hystérique !
Étant à temps partiel depuis 5ans et demi , car j'attendais le temps plein qu'il m'avait promis et que je ne voyais pas venir, je lui ai annoncé qu'à la rentrée prochaine je chercherais un complément de salaire et que je ne serais plus disponible entre les transports scolaires.
Je suis partie le 28 juin 2019 le soir après mon désagréable entretien avec lui.
J'ai de suite contacté un conseiller prud'hommes.
Il m'a conseillé de rompre mon contrat par A.R qui récapitulait les faits et la manière dont j'avais été humiliée, agressée verbalement!
Depuis, je reçois des recommandés m'indiquant que j'ai abandonné mon poste. Que je les ai menacé par messages, que je les ai dénigré en dehors de l'entreprise etc etc...
J'ai donc sollicité mon opérateur téléphonique pour qu'il me sorte tous les messages que j'ai soit disant envoyé...
Le problème est que j'ai reçu un dernier recommandé, m'annonçant qu'ils me mettaient et me dispensaient du préavis non rémunéré à compter du 5 août au 5 octobre 2019 et que j'aurais mes documents pôle emploi au terme du préavis.
Je vis de quoi en attendant??? Mon loyer je le paye comment??? Je n'ai reçu aucun salaire en juillet!
Je suis inscrite à pôle emploi, mais ne peuvent rien sans ce fichu document !!!
Le temps que les prud'hommes jugent mon affaire, je vais finir sdf à 55ans!!!
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
18721
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 août 2019
5202
0
Merci
Il m'a conseillé de rompre mon contrat par A.R qui récapitulait les faits et la manière dont j'avais été humiliée, agressée verbalement!
Je serais tenté de répondre qu'avec des conseillers comme ça, vous n'avez pas vraiment besoin d'ennemis.

Manifestement, vous n'avez pas rompu votre contrat dans les règles. Ou votre employeur n'a pas compris votre intention. Mais comprenez qu'une rupture de contrat, c'est une démission.
Peut-être que dans 1 ans, les prud'hommes vont réussir à la requalifier en licenciement. Mais bon, va falloir tenir jusque là...

Quand à la lettre recommandée listant les faits. J'ai envoyé une lettre recommandée à Elizabeth Olsen dans laquelle je lui rappelle qu'elle a promis d'avoir des relations sexuelle avec moi. J'attends avec impatience.
C'est pas une mauvaise chose de lister les faits de façon officielle, mais ça ne constitue pas une preuve.

J'ai donc sollicité mon opérateur téléphonique pour qu'il me sorte tous les messages que j'ai soit disant envoyé...
On ne peut pas prouver une négation. Ce n'est pas à vous de prouver les messages envoyés, c'est à lui de prouver les messages reçus.

Au final, vous vous êtes fait piéger.
Quand votre employeur vous a demandé de ne plus venir au travail, il fallait demander un document écrit et signé de sa part. Et faute de ce document, il fallait revenir le jour suivant, à l'heure prévue, accompagnée d'un témoin (le conseiller prud’homal aurait été l'idéal, mais un simple ami peut faire l'affaire). Si l'employeur refuse de vous laisser accéder au lieu de travail, encore une fois sans écrit, il ne faut pas hésiter à appeler la police.
Ici, vous vous êtes mis en abandon de poste.

m'annonçant qu'ils me mettaient et me dispensaient du préavis non rémunéré à compter du 5 août au 5 octobre 2019
Ils vous mettent quoi ?
Vous êtes en mise à pied ? ça veut dire que vous n'êtes pas encore licenciée et que l'employeur ne peut pas le faire sans un entretien.
Et il ne peut pas vous mettre à pied (conservatoire) plus d'un mois.
Quand au préavis (qui n'existe pas de toute façon dans le cas d'une faute grave/abandon de poste), si vous en êtes dispensé, vous n'avez pas besoin de l'attendre. le terme du préavis, c'est le 5 aout.

Donc pour moi, il continue de vous entuber.

La première chose à faire est de contacter votre banque et votre propriétaire pour leur expliquer la situation.
Les prochaines semaines vont être difficiles, et vous allez avoir besoin de leur compréhensions aux deux.
Prévenez les par avances, et essayez de négocier.

Pour la suite, malheureusement, juillet ne sera jamais payé. Vous ne vous êtes pas présentée au travail, l'employeur n'a pas à vous payer.
Pour Aout, tout dépends du contenu du recommandé que vous avez reçu.
Si c'est une mise à pied conservatoire, L'employeur doit vous avoir convoqué à un entretien pour préalable.
Si il ne le fait pas dans les jours à venir, la mise à pied devient mise à pied disciplinaire, et interdit votre licenciement.
En fait si vous avez reçu la lettre lundi dernier, et n'êtes toujours pas convoqué, vous pouvez considérer que c'est le cas.
Donc mon conseil serait donc de demander à un ami (ou plusieurs) de vous accompagner et de vous rendre sur le lieu de travail (Ils n'auront pas le droit de rentrer avec vous, mais il peuvent vous accompagner jusqu'à la porte).
Une fois sur place vous indiquez à votre employeur que suite à l'absence de procédure de licenciement, la mise à pied est devenue une mise à pied disciplinaire, dont la durée ne peut pas dépasser une semaine, et que vous êtes disponible pour reprendre le travail.
Si il refuse de vous laisser rentrer, demander un écrit de sa part justifiant sa décision. Si il refuse de vous laisser entrer et refuse un écrit, demandez lui d’appeler la police pour vous évincer des lieux.

Merci beaucoup pour vos conseils. J'ai rv avec les prud'hommes mercredi.
Qu'il ne me verse rien, à la rigueur je m'en fiche.
Le mal est fait. Mais qu'il me donne l'attestation qu'en octobre me pénalise.
Je vais donc saisir les prud'hommes en référé pour l'obliger à me l'envoyer le plus rapidement possible.
J'ai trouvé un autre emploi mais pas avant septembre.
En attendant, mon propriétaire n'est pas du tout content et me menace d'expulsion , car il attend le loyer de ce mois d'août..
Il n'est pas "assistante sociale" selon ses mots. La banque me soutient , puisque jamais de soucis avec moi. Par contre elle ne paiera pas mon loyer ^^
Faut que vous compreniez, que c'est la 1ère fois que cela m'arrive. Des patrons j'en ai eu et jamais mes contrats ne se sont mal terminés.
Je ne suis aucunement procédurière, au contraire! Je suis plutôt arrangeante! Mais là, je ne peux pas laisser passer! Je ne suis pas un chien! J'ai droit à un minimum de respect! D'autant plus, que ce n'est pas la 1ère fois que ce monsieur m'insulte, ainsi que sa compagne!
Je me suis faite déjà accompagnée par un représentant syndical lors d'une convocation, afin qu'ils ne m'insultent pas devant témoin officiel!
Ce qu'ils n'ont pas fait d'ailleurs!
Et vous avez raison...je me suis faite avoir en beauté!
Merci encore et je vous souhaite une très bonne journée
durock
Messages postés
13296
Date d'inscription
mardi 1 janvier 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 août 2019
693 > Civire64 -
Bonjour

"saisir les prud'hommes en référé pour l'obliger à me l'envoyer"
Le solde de tout compte est quérable. Votre employeur doit juste vous le tenir à disposition. Rien ne l'oblige à ce qu'il vous l'expédie.

"J'ai trouvé un autre emploi mais pas avant septembre. "
Encore faut-il que vous soyez libre d'avec votre employeur d'ici là, d'une façon ou d'une autre.

Cdlt
dna.factory
Messages postés
18721
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 août 2019
5202 -
En attendant, mon propriétaire n'est pas du tout content et me menace d'expulsion , car il attend le loyer de ce mois d'août..
Une procédure d'expulsion prends entre 6 mois et un an.

Si vous régularisez votre situation dans les 3 mois, en payant ce que vous pouvez d'ici là, votre propriétaire ne pourra que pousser des cris, il ne pourra pas vous expulser.
Ha! J'aurais payé d'ici là ^^ j'ai droit à une aide au logement apparemment et j'ai retrouvé un emploi pour septembre. Je le lui donnerais et solderais à la 1ère paye.
Merci de m'éclairer, j'étais en panique totale! Je me voyais mal dormir dans ma voiture...
Commenter la réponse de dna.factory
Dossier à la une