Donation d'un terrain constuit

-
Bonjour,
en 1971 un terrain a été donné à l'un des frères sans qu'il soit précisé dans l'acte que ce terrain comportait une maison. Je précise que la maison occupe intégralement le terrain.
Lors du décès de la mère, le notaire considère que seul le terrain a été donné et que la maison entre donc dans la succession.
Je précise que seule la nue-propriété avais été donnée, la mère se réservant l'usufruit.
Le notaire a-t-il raison ou peut-on en application de l'article 446 du Code civil considérer que la maison, même si ce n'est pas spécifié dans l'acte faisait bien parti de la donation.
Au fond, n'est-ce pas le notaire qui a « réalisé » la donation qui a commis simplement une erreur, voir une faute ?
Afficher la suite 

5 réponses

Messages postés
4997
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2019
1544
0
Merci
Bonjour
Que vient faire l'article 446 dans cette affaire?
Rien: je vouladis écrire 546
Je n'ai pas le texte, mais je pense que le notaire dit vrai: "la maison n'était certainement pas mentionnée".
Maintenant pour estimer la valeur de ce bien dans la succession ça va être délicat! Le frère propriétaire du terrain a interêt à la minorer. C'est le contraire pour l'autre. Quelle peut être la valeur OBJECTIVE d'une maison construite sur le terrain d'un tiers et que personne ne songerait à acheter!
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
30885
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
10402
0
Merci
Le notaire a-t-il raison ...................
............oui, car il retient ce qui est écrit dans l'acte de donation vieux de près de 50 ans faisant état d'un terrain seulement.
Si cette maison avait été connue du Cadastre, obligatoirement l'extrait cadastral remis au notaire au moment de la rédaction de l'acte donation en ferait mention.

Pour quelles raisons le Cadastre n'était pas informé de cette construction ?
Avait-elle été déclarée comme le prévoit la législation dans les 3 mois de sa construction ?

Si un responsable doit être recherché, il semblerait judicieux de voir auprès de vos ascendants ayant pris l'initiative de la construire et en "oubliant" d'en informer le Cadastre.
Commenter la réponse de condorcet
0
Merci
Lors de l'achat de la maison occupant l'intégralité du terrain, celle-ci devait sans doute être connue du cadastre. Malheureusement, il semble impossible de trouver trace de l'acte de vente !
Ce qui est certain, c'est qu'aujourd'hui le cadastre indique bien que le terrain est intégralement occupé par une construction. Si je suis en mesure d'établir qu'une taxe d'habitation a été payée avant la donation, ne serait-ce pas une preuve suffisante de l'existence du bâtiment que le cadastre ne pouvait donc ignorer ?
Si erreur il y a eu au niveau de la transmission des données cadastrales, qui en serait responsable ?
Précision : l'achat avait dû être réalisé vers 1948
Commenter la réponse de ghell2000
Messages postés
4997
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2019
1544
0
Merci
Bonjour
Avez-vous le texte exact de l'acte de donation? Si oui, que dit-il dans la désignation du bien donné?
Commenter la réponse de Ulpien1
Messages postés
4997
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2019
1544
0
Merci
Bonjour
Bien. Si la maison n'est pas mentionnée dans l'acte de donation, celui-ci ne vaut que pour le terrain. En effet, la présomption de propriété édictée par le code civil, aux termes de laquelle la propriété du sol emporte celle du dessus; n'est pas 'juris et de jure'", c'est_à-dire totalement irréfragable car la jurisprudence admet qu'elle puisse être combattue par un titre. Donc, votre notaire a raison.
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une