Procédure redressement/liquidation judiciaire [Résolu]

Messages postés
8
Date d'inscription
lundi 5 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
2 juillet 2019
- - Dernière réponse :  Elo2412 - 2 juil. 2019 à 13:28
Bonjour,
L'entreprise dans laquelle je suis employée a été placée en redressement judiciaire le 2 avril dernier.
Une audience au tribunal est prévue le 16 juillet prochain à 10h15, avec une probabilité qu'on nous annonce une liquidation.
Mon patron nous a demandé 2 choses :
- D'une part qu'aucun employé ne se présente à l'entreprise le 16 juillet, c'est à dire que nous arrêtions notre activité le 15 au soir. Or il me semble qu'on ne peut pas demander aux employés de rester chez eux alors qu'on ne connait pas d'avance la décision du tribunal. Cette absence de l'ensemble du personnel ne risque-t-elle pas de passer pour un abandon de poste ?
- D'autre part, il nous demande d'envoyer par courrier AR des annulations de commande auprès de tous nos clients. Le fait d'envoyer ce courrier équivaut à vider le carnet de commande. Or nous avons un carnet de commande sain et relativement conséquent. Des entreprises sont intéressées pour nous racheter en liquidation avec notre carnet de commande, vider ce carnet revient à nous condamner.
Est-il normal d'annuler des commandes alors que la liquidation n'a pas été officiellement prononcée ?

Merci d'avance,
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
14391
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juillet 2019
2854
0
Merci
Bonjour
Dans ce genre de cas, prenez contact avec le mandataire judiciaire en charge du redressement pour lui demander son avis.
je ne pense pas que le patron puisse demander ce genre de chose
Merci pour votre réponse.
J'ai déjà joint la mandataire pour d'autres questions au début du redressement mais celle ci prévient mon patron dès que je la contacte et je ne souhaite pas particulièrement qu'il soit au courant.
Mon patron est devenu très pressant au sujet de ces annulations de commande et son comportement m'interpelle. Je sais de source sûre qu'une reprise en liquidation est prévue mais avec le carnet de commande. Et la phrase de mon patron "cette boite crèvera avec moi" ne laisse rien présager de bon.
Commenter la réponse de sleepy00
Dossier à la une