Divorce après 5 ans de séparation de fait

Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 25 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2019
- - Dernière réponse : un-papa
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 25 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2019
- 28 avril 2019 à 15:40
Bonjour à tous,

Je voudrais solliciter votre avis sur ma situation qui est la suivante.
Je suis séparé de fait de mon épouse depuis 5 ans ( mai 2014) avec 3 enfants mineurs en garde alternée depuis par un simple accord entre la maman, la CAF et moi.

quand on s'est séparé j'étais demandeur d'emploi et mes seules ressources étaient le RSA. elle était en CDI et elle gagnait au moins 2000 euros net.
Elle avait loué un appartement en location et moi je suis resté dans notre appartement qui est en location également. je ne lui avais réclamé aucune aide ni pension, tout ce que je voulais c'est de garder mes enfants une semaine/2, je me débrouillais avec le RSA et le peu d'économie que j'avais ( j'ai 55 ans).
Un an après ma séparation j'ai trouvé un CDD qui s'est transformé en CDI à 53 ans (j'ai eu beaucoup de chance). Un CDI de 28 heurs par semaine payé au SMIC.

Maintenant madame veut divorcer à l'amiable ( je viens de recevoir le courrier de son avocat).
Donc nous avons toujours les enfants en garde alternée et nos situations financières :

- Moi je gagne entre 900 et 1000 euros net par mois (tout dépend de ma prime mensuelle). Je suis toujours en location et je paye un peu plus de 500 euros de loyer ( je touche très peu d'APL car je n'ai pas le statut d'allocataire unique). Je fais très attention à mes dépenses et parfois je complète la fin de mois grace à mes économies.
- Quant à elle, et bien depuis environ deux ans elle est devenue cadre et elle gagne, je pense, environs 3000 euros net. elle a acheté sa maison en contractant un crédit.
- on partage les allocations familiales seulement (mais pas celle de la rentrée scolaire)

En discutant avec elle sur les conditions de divorce, je lui ai demandé de me laisser le statut d'allocataire unique pour que je puisse toucher un peu plus d'APL mais elle n'est pas d'accord car elle ne veut pas perdre les allocations de la rentrée scolaire et elle m'avance qu'elle n' a pas plus les moyens que moi car elle a contracté un crédit pour acheter sa maison!!! et qu'elle ne me demande pas de pension alimentaire (foutage de gueule à mon avis )

Ma question : que pensez vous? dois je accepter le divorce à l'amiable (par les avocats et un notaire) ou me conseilleriez vous de passer devant le juge et réclamer le statut d'allocataire unique au moins?

Espérant que je n'étais pas trop long mais il fallait tout expliquer

En vous remerciant d'avance
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Bonjour,

dois je accepter le divorce à l'amiable
Non puisque l'entente n'est pas là.
Trop de divergence entre vous, donc un divorce avec chacun un avocat pour défendre vos intérêts.
De plus vous aurez probablement droit a l'aide juridictionnelle (soit intégrale, soit partielle).
un-papa
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 25 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2019
-
Bonjour Tournesol et merci de votre réponse

D'après votre réponse et vu ma situation telle que je vous l'ai expliquée, pensez vous que le divorce à l'amiable NE SERAIT PAS à ma faveur? sachant qu'elle veut qu'on partage 50/50 toutes les dépenses concernant les enfants.

Merci encore
Rien qu'avec les éléments ci dessous, je constate que Madame décide de tout et que vous n'êtes pas sur la même longueur d'onde.

madame veut divorcer à l'amiable
je lui ai demandé de me laisser le statut d'allocataire unique pour que je puisse toucher un peu plus d'APL mais elle n'est pas d'accord
et qu'elle ne me demande pas de pension alimentaire (foutage de gueule à mon avis )

Un divorce à l'amiable doit au minimum être équitable.
Là il n'avantage que Madame.

Faites une simulation sur le net pour l'aide juridictionnelle.
Vous devriez y avoir droit.
un-papa
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 25 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2019
-
Je ne pense pas que madame décide de tout mais c'est sûr qu' elle propose comme ça l'arrange et moi je déciderai comme ça m'arrange et dans l'intérêt de mes enfants aussi car je n'ai pas dit mon dernier mot et c'est pour cela que je demande l'avis de ce qui connaissent.

J'ai fait la simulation concernant l'aide juridictionnelle, je pense avoir le droit à 100%.

Il se peut qu'elle accepte de me laisser le statut d'allocataire unique et cela me suffit, je ne veux pas de pension alimentaire. Par contre je ne sais pas si, pour ce statut d'allocataire, il faut une décision du JAF ou ça peut se régler entre elle, la CAF et moi! Si vous pourriez m'informer plus sur ce sujet je vous en serai reconnaissant!

en tout cas je reviendrai vers vous pour vous tenir au courant de la suite ou peut être pour solliciter votre aide.

Merci infiniment
Commenter la réponse de Tournesol
Dossier à la une