Comment faire pour que le tribunal réexamine mon dossier ?

-
Bonjour, maman en détresse cela fait 7 ans que je me bat pour ne serait ce que voir mes enfants ,les éducatrices de l'aemo me l'ont toujours interdit sauf en visite médiatisé où à chaque visite un rapport était établi par les éducatrices . Il y'a quelques semaines ma fille a tenté de fuguer de chez son père suite à des violences , la tentative ayant échouée elle a fait une nouvelle tentative de suicide par médicaments . Elle a donc était hospitalisé 1 semaine, mais personnes ne m'a prévenue de ce qu'il se passait , ni l'aemo ni l'hôpital car monsieur avait donner un numéro qui n'était plus valable au soignants. Ni monsieur lui même . Je l'ai appris par le biais d'une Pedo psychiatre par hasard car j'avait rdv pour l'enfant que j'ai à charge qui est d'une autre union .jai contacter le collège de ma fille ainsi que l'hôpital de la source ou était ma fille .Suite à cette hospitalisation elle a été transférer à l'hôpital psychiatrique de semoy .javait le droit de lui rendre visite et l'appeler chose que j'ai faites pendant sa semaine d'hospitalisation . Le 5 avril 2019 je reçoit un appel de l'aemo me demandant si je savait tout ce qui c'était passée ces dernière semaines . Leurs indiquant que oui j'était au courant et j'ai soutenue ma fille dans cette épreuve elle m'annonce que le 3 avril ma fille et son père ont eu une grosse altercation qu'elle avait tenter de le poignardé avec des ciseaux qu'il lui avait pour se défendre exercer une torsion au niveau du poignet et qu'aujourd'hui elle est plâtrer pour 3 semaines . Encore une fois l'aemo était censé me tenir au courant de la situation car elles m'ont parler de placement provisoire en foyer . Je n'ai pas le droit d'avoir de contact avec ma fille ni physique ni téléphonique ce qui me semble être de l'abus de pouvoir car le juge n'a encore rien statuer en ce qui concerne les rapports avec ma fille au niveau de son foyer.
J'ai reçue un appel du commandant valley de la brigade des mineurs le 9 avril à 10h05 pour me dire que ma fille avait fuguer et disparue . Ni le foyer ni l'aemo ni l'aide sociale à l'enfance référante de ma fille madame fontaine ne m'ont prévenue que ma fille avait fuguer le 8 avril au soir . Le 9 avril j'me suis rendue à la police pour rencontrer le commandant de la brigade des mineurs qui m'a demandé de témoigner . Le problème qui se pose aujourd'hui c'est que les éducatrices de l'aemo ont tout fait pour empêcher le contact avec mes enfants ,et même dit a mes enfants que j'était une incapable qu'ils ne viendraient jamais vivre chez moi . Mes tords selon elle avoir eu une enfance et un passée très difficile . Le faite que j'ai rater 5 visites médiatisé sur 35 dans le service la vie au grand air absence justifiée et prévenus a l'avance sauf quand mon véhicule est tomber en panne je suis arrivé en retard mais monsieur a préférer repartir avec les enfants . Ils ont donc marquer que j'était absente pour les cinq fois sans justificatif . Cela a été envoyé au juge des affaires familiales plus le mauvais rapport des éducatrices de l'aemo et de mon ex mari . Tout ces dires me font passer pour une mère instable incapable de m'occuper de mes enfants .on me reproche aussi d'avoir influencée ma fille alors que je n'ai que très peu de contact avec elle, que ma fille m'idealise et que ce serait nocif pour elle. Hors ma fille souhaite et l'a formulé devant les médecins de daumezon hôpita psychiatrique qu'elle ne supportait plus la situation de maltraitance de son père . Elle a dit devant toute ces personnes qu'elle voulait vivre chez moi et ne supporterai pas d'être en foyer . Je lui ai suggérer de faire une lettre au juge pour lui expliquer la situation et ses désirs de résidence . Chose qu'elle a faite j'ai été convoquer par l'assistante social du centre pour parler de ma fille cette femme a dit a ma fille que ce serait difficile de vivre avec moi car depuis la séparation elle n'a pas vécue chez moi, que pour elle c'était plus simple de retournée chez son père car elle avait tout ses repères école copines chambre ect....
Apres cela elle m'a dit que ma fille avait fait sa lettre au juge mais que l'assistante social attendait de rencontrer le père pour lui en parler avant d'envoyer la lettre .
Le jour j de la convocation du père il a dit a ma fille qu'elle n'aurai plus aucune règle sortie coucher très tard l'achat d'un iPhone 10 pour qu'elle change d'avis. Le lundi 22 mars ma fille est sortie de l'hôpital pour retourné chez son père mais cela c'est très mal passé . Je vous écrit ce courrier car je suis dans le désespoir le plus total tout le monde est contre moi et me juge alors que la situation chez le père n'est pas du tout saine pour les enfants . Je souhaiterai que ma fille puissent avoir un avocat mais je sais très bien que les personnes qui l'entourent actuellement ne vont pas l'aider dans ce sens. On m'interdit tout contacts avec elle donc je me sent impuissante face à cette situation . Je rappel que plusieurs signalement ont été envoyer au juge il ya 4 enfants qui vivent avec monsieur et je ne suis pas du tout tranquille de cette situation car monsieur est violent . Ils sont souvent seuls dehors ou chez monsieur il est souvent en déplacements pour faire du travail dissimulé je vous demande s'il vous plait votre aide pour que cette situation change . Aujourd'hui j'ai la possibilité d'accueillir mes 4 enfants à mon domicile je suis en couple depuis 4 ans et avons un petit garçon de 4 ans mon conjoint et moi même sommes plus que prêt à recevoir mes enfants. Merci de me contacter j'ai une audience le mercredi 17 avril à 14h j'ai appris le jour de ma convocation par ma fille que mon ex mari avait fait 48h de garde a vu pour attouchements sur ma fille . Avec tout mon respects pour ce que vous faites cordialement mme Gouillon
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
16313
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 mai 2019
8524
0
Merci
Bonjour,

"Merci de me contacter j'ai une audience le mercredi 17 avril à 14h"

Donc l'audience a eu lieu la semaine dernière. Comment ça s'est passé ?
Commenter la réponse de Energizor
Dossier à la une