Ouverture d'un recommandé par une secrétaire

- - Dernière réponse : BmV
Messages postés
71883
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 avril 2019
- 9 avril 2019 à 16:12
Bonjour,
quels sont les devoirs d'une secrétaire à réception d'un courrier recommandé à destination du Directeur de l'établissement ?
ma collègue secrétaire qui est arrivée depuis peu a ouvert un courrier recommandé à destination du directeur. Je précise qu'il n'y avait aucune indication ni personnel, ni confidentiel sur ce recommandé. qu'il n'y a à ce jour aucune note ni procédure quant à l'ouverture des lettres avec AR et que le courrier est habituellement ouvert. Sauf qu'aujourd'hui il provenait d'un autre salarié de l'établissement et cela pose problème à l'assistante de direction qui parle d'"avertissement et faute grave"...
Merci pour votre réponse.
Cdlt.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
9826
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
25 avril 2019
3741
3
Merci
Bonjour,

Si rien ne lui interdit de le faire c'est autorisé et en cas de sanction le tribunal des prud'hommes lui donnera raison.

A la DRH de prouver qu'elle n'avait pas le droit.


Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 19211 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

c'est exactement ce que j'ai répondu à l'assistante de direction mais je voulais m'assurer avant tout, et voir si je trouvais quelque chose à ce sujet.
Merci à vous
Commenter la réponse de Marley-18
Messages postés
71883
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 avril 2019
8068
0
Merci
À part le s consignes officielles écrites et le règlement intérieur de l'entreprise, il n'y a pas réellement de loi générale à ce sujet.

Mais l'argument en sa faveur est principalement le fait qu'un courrier, recommandé ou non, adressé à "M. le Directeur de xxx", "M. le Président de zzz", "M. le Maire de aaa", "M. le Principal de ooo" est censé être adressé impersonnellement au représentant de l'organisme concerné en sa qualité de dirigeant exécutif et s'adresse donc à l'ensemble de cet organisme, donc non pas uniquement à la personne privée de son dirigeant mais à la personne morale que constitue cet organisme.
Lequel dirigeant reçoit en principe son courrier privé à son domicile et non pas sur son lieu de travail.

Du courrier arrivant sur le lieu de travail n'a donc a priori pas le caractère de courrier privé mais professionnel. Si tel devait être le cas, ce serait une faute de la part dudit dirigeant pour avoir laissé des tiers lui adresser du courrier privé sur son lieu de travail.

Qui peut imaginer que le président d'une région ouvre lui-même le courrier adressé à "M. le Président de la Région vvv" ?

Qui peut imaginer que le directeur d'Air France ouvre lui-même son courrier adressé à "M. le Président d'Air France" ?

Une des tâches d'une secrétaire, qui a en principe la confiance de son patron, n'est-il pas de gérer le courrier de l'organisme, donc d'ouvrir, traiter et dispatcher le courrier entrant et poster le courrier sortant ?

Alors oui, en effet, sauf si elle a reçu des instructions expresses et claires en ce sens, l'ouverture des courriers et leur traitement fait partie de ses attributions (d'ailleurs certainement mentionnée dans sa fiche de poste) et elle ne les a pas excédées en ouvrant un courrier par définition professionnel.
Même recommandé.
D'autant qu'elle est d'office soumise au devoir de réserve et de confidentialité.


--
Commenter la réponse de BmV
Dossier à la une