Prix de vente aux enchères inférieur à la dette

- - Dernière réponse :  BabyloneBaby - 5 avril 2019 à 01:58
Bonjour à toutes et à tous,

Notre maison a été saisie et doit être vendue aux enchères.

Nous avons obtenu du juge l'autorisation d'une vente à l'amiable.

Malheureusement, on ne peut pas dire que les acquéreurs se bousculent au portillon et malgré 2 baisses de prix, nous n'arrivons toujours pas à vendre notre maison.

Pour le moment, toujours aucune date de vente, mais si je m'en tiens à notre dernière audience au tribunal, elle devrait avoir lieu dans 3 mois.

Ce qui laisse très peu de temps pour conclure une vente compte tenu des délais après la signature d'un compromis.

Mes questions sont donc les suivantes :

- Si par chance nous arrivons à avoir un acquéreur demain, est ce que le juge pourra nous autoriser des délais afin de mener cette vente à son terme ?

- Une fois la date de la vente aux enchères fixée, pouvons nous continuer à chercher des acquéreurs par nous même ?

- Si vente aux enchères il y a, j'ai bien compris que, si le prix de vente était inférieur à la dette (à mon sens, il le sera forcément car mise à prix du bien tout à fait dérisoire par rapport à la valeur réelle du bien et du montant de la dette), nos créanciers pouvaient engager à notre encontre le recouvrement par tous moyens des sommes dues.
Mais là aussi, pouvons nous établir un accord pour payer tous les mois par exemple une certaine somme afin d'éviter d'autres saisies (voiture etc) ?

Je vous remercie pour votre aide et les réponses que vous voudrez bien m'apporter,
Cordialement.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Messages postés
13425
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
25 avril 2019
4824
0
Merci
Bonjour,
Si vous trouvez un acheteur, signez vite le compromis.
Si la vente ne couvre pas votre dette (que ce soit la vente en direct ou la vente aux enchères), en effet le créancier peut faire saisir ce qui manque (saisie sur salaire, autres biens etc)

Déposez un dossier de surendettement dès que possible.
Commenter la réponse de anemonedemer
0
Merci
Bonsoir Anemonedemer,

Je vous remercie pour votre réponse. Cependant, elle ne répond pas en totalité à mes interrogations...

Je souhaitais surtout savoir si des délais pouvaient nous être accordés en cas de signature de compromis même à quelques jours de la vente aux enchères ?

Ou si en cas d'absence d'acquéreurs et de vente par adjudication inférieure au montant de la dette, des accords pouvaient être pris avec le juge pour éviter d'autres saisies ? D'autres solutions n'existent elles pas ?

J'ai bien peur que ce soit ce qu'il risque d'arriver vu le montant fixé pour la vente de notre maison. Il est 6,5 fois inférieur à son prix réel et les enchères ne couvriront pas non plus le montant de la dette, j'en ai bien peur.

Mais vous avez raison sur un point Anemonedemer, je vais me tourner vers la commission de surendettement de la banque de France. Je n'en connais pas vraiment le fonctionnement...

En vous souhaitant une bonne soirée,
Encore merci à vous.
Commenter la réponse de BabyloneBaby
Messages postés
460
Date d'inscription
samedi 2 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
22 avril 2019
82
0
Merci
6,5 fois inférieur à sa valeur ??? Et la mise à prix est de combien de fois inférieure à la dette ?
Bonsoir Lolo_8260,

Oui incompréhensible. Mise à prix 60 000 euros pour une maison estimée entre 390 et 420 000 euros sur le marché par les agents immobilier !!!

Evidemment, au début nous avions mis un prix fort pour en tirer le meilleur bénéfice si je puis dire, mais voyant qu'aucun acheteur ne pointait le bout de son nez, nous avons été contraintes et forcées de revoir le prix à la baisse par deux fois.

Aujourd'hui, la maison est à un prix net vendeur qui nous permettrait de rembourser notre dette, de déménager et de nous reloger. C'est tout ce que nous demandons. Mais avec le sentiment amer de jouer à grande braderie ! Tant pis, perdue pour perdue, autant de sortir de la mouise. Le deuil est fait.

Mais malgré cela, toujours aucun acheteur !... :(

Pour vous répondre, la mise à prix est entre 5 fois voire 5,5 fois inférieure à la dette.

Lorsque j'avais posé la question à la juge lors de l'audience d'orientation au cours de laquelle elle nous a accordé la vente amiable, m'étonnant d'un prix aussi bas pour un bien qui en valait donc plus de 6 fois cette somme, la juge m'avait répondu que c'était pour attirer les gens.

Ok... mais quand même ! Comment un tel prix a t'il pu être fixé ?
Avons nous moyen de contester ? Si tel est le cas, je pense qu'il est maintenant trop tard... Nous aurions du nous manifester dès le début...

Il est évident que les enchères ne monteront pas au delà de 100 - 150 000 euros... (selon mes estimations et ce que j'ai pu constater pour avoir déjà assister à une vente aux enchères).
Commenter la réponse de Lolo_8260
Messages postés
13425
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
25 avril 2019
4824
0
Merci
Alors rencontrez une assistante sociale pour monter le dossier de surendettement.
Et sachez que la signature du compromis suspend la vente aux enchères.
Mais le compromis doit être signé avant !
Une assistante sociale ? Je me méfie de ces gens là comme de la peste... :)

Est-ce la seule solution ?

Par ailleurs, pouvons nous passer par la commissions de surendettement de la banque de France étant du coup déjà fiché par leurs soins ?

En revanche, si la signature suspend la vente aux enchères, ce dont je me réjouis, (merci pour cette précision Anemonedemer) ne nous reste plus qu'à trouver un acquéreur, mais encore une fois, aucune offre ne nous a été faite à ce jour et l'horloge tourne.

Lors de notre dernière audience, la juge avait précisé que la mise en délibéré serait pour le mois de mars (je m'étonne d'ailleurs à ce jour de ne toujours pas avoir reçu la visite d'un huissier, mais ma foi, tant mieux) avec une vente aux enchères fixée en juin.

ça laisse encore quelques mois. Espérons que le printemps et l'arrivée des beaux jours fassent leur oeuvre. :)
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une