Vente d'un véhicule occasion ( vices cachés ? )

Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
24 novembre 2018
-
Bonjour,

voila ,je vous explique mon problème; en mai 2017 j'ai acheté une voiture d'occasion avec 202 000 km à un professionnel , avec un contrôle technique valable et tout ce qu'il faut ,le vendeur m'a fourni une attestation qui détaille les réparations qu'a subies le véhicule : et parmi ces réparations on trouve un changement standard de moteur à 163 833 km ; cette attestation est signée et datée par le garagiste qui a fait les réparations . J'ai acheté cette voiture pour partir en vacances seulement, pour information je n'ai fait aucune réparation dessus à part que j'ai changé les pneus et le rajout de liquide de lave glace.
De retour de vacances et comme on possède déjà deux voitures, je l'ai mis en vente, un acheteur s'est présenté ,j'ai vendu la voiture en mois de septembre 2017, elle avait 208 000 km.
Sauf qu'après 10 mois et en juin 2018 je reçois un courrier avec AR ou l'acheteur me demande de payer les réparations par ce que le véhicule a eu une casse de moteur et que le véhicule avait un problème avant l'achat on me citant l'article 211-4 et ainsi que le moteur a moins de 60 000 km , et il juge que ma responsabilité est engagée.je lui ai répondu par courrier avec AR en lui expliquant tout ça et qu'en aucun cas je suis responsable de ce qu'il vous est arrivé.
Sauf qu'aujourd'hui ( 24 novembre 2018) je reçois un autre courrier avec AR de la part d'un cabinet d'expertise pour une expertise amiable et contradictoire et ils me conseillent d'être présent ou représenter; et que ma responsabilité de vendeur pouvant être recherché; et ils me conseillent d'établir une déclaration auprès de mon assureur et enfin c'est bien écrit: " au cas où vous ne jugeriez pas utile de répondre à convocation, les constatations réalisées lors de cette réunion vous seront réputées opposables ".
Je m'adresse à vous pour m'éclaircir sur cette situation et éventuellement si quelqu'un parmi vous a déjà connu le même cas. et quelles sont les démarches à entamer ; je me présente à cette réunion ou pas; ou j'attends que l'affaire soit entre les mains de la justice...
Je suis un peu perdu et je vous remercie d'avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
6797
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
16 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Classique, cette expertise amiable n'aura aucune valeur.

Avez vous vendu avec un Ctrl Tech de - de 6 mois ?

Si oui, ignorez, surtout après tout ce temps.
bastai
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
24 novembre 2018
-
bonjour
oui je l'ai vendu avec un contrôle technique de - 6 mois.
merci pour votre réponse.
bastai
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
24 novembre 2018
-
bonjour
j'ai oublié de préciser : l'acheteur a roulé plus de 15 000 km.
merci
Commenter la réponse de Marley-18
Messages postés
6797
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
16 décembre 2018
0
Merci
De plus...

Rassurez vous, seule une expertise ordonnée par un juge "pourrait" vous causer des ennuis, pas une expertise d'assurance qui ne sert qu'à engraisser ces experts.

Quand on sait que cette procédure coûte pas loin de 4000 euros et qu'elle dure en moyenne 1 an..ça fait réfléchir, d'autant que si une pièce a été démontée l'expertise ne peut plus avoir lieu.
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une