Mon employeur veux m'attaquer en justice [Résolu]

Signaler
Messages postés
9
Date d'inscription
vendredi 15 avril 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2019
-
Messages postés
19824
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 août 2020
-
Bonjour.

Je suis employee dans un bar pmu depuis plusieurs annees
Nous sommes deux employés et une responsable.
Un jour ma responsable a trouvé un faux billets de 50euros dans la caisse et nous a demandé a moi et mon collegue de rembourser 25euros chacun car selon elle c'est forcement un de nous deux qui a commis l'erreur.
Ce n'est bien evidemment pas de ma faute et mon collegue refute cette accusation
Nous lui avons dit que nous ne donnerions pas les 50euros et elle nous a menace de nous retirer cette somme sur le prochain salaire.
Elle souhaite donc nous attaquer en justice.
Je tiens à preciser que ma responsable a mis le café en vente depuis plusieurs semaines et je me demande si elle ne cherche pas à nous licencier pour faute.
Quels sont mes recours possible?

M.morgane

2 réponses

Messages postés
3472
Date d'inscription
jeudi 18 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
11 août 2020
4 624
bonjour vous pourrez lui répondre que les amendes et sanctions pécuniaires sont interdites
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072050&idArticle=LEGIARTI000006901446&dateTexte=&categorieLien=cid et quelle serait éventuellement poursuivie en justice pour cela
copier l'article et montrez le lui.....
Messages postés
19824
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 août 2020
7 232
Elle souhaite donc nous attaquer en justice.
Invitez là donc à le faire...
1. On assigne pas quelqu'un en justice pour 50 euros... Ca coute plus cher en temps perdu et en transport.

2. Comme le dit jodelariege, les sanctions financières sont interdites, l'employeur n'a pas le droit de vous demander de payer. A noter qu'un employeur un peu malin pourrait décider de mettre en place une prime de 'qualité de caisse', qu'il ne vous verserait que si votre caisse est juste et sans fausse monnaie... et donc serait en droit de ne pas vous la verser dans cette situation. Et donc pourrait techniquement vous faire des retenues sur salaires qui n'en porterait pas le nom. Mais il fallait mettre ça en place avant.

3. Accepter un faux billet de 50 euros peut être considéré comme une faute qu'en employeur jugerait suffisant pour vous licencier. MAIS pour cela, il faudrait qu'il sache lequel de vous est responsable. Il ne peut pas vous licencier les deux sans avoir de preuve de celui qui a accepté ce faux billet (en supposant même que ce soit pas lui qui ait fait l'erreur).
Je dis que l'employeur jugerait suffisant pour licencier, je ne sais pas quel serait le verdict des prud'hommes.

4. Cherchez du boulot ailleurs... C'est fini avec cet employeur de toute façon. Avec de la chance il va vendre le café et vous allez avoir un nouvel employeur, et avec beaucoup de chance, le nouvel employeur ne croira pas les mensonges qu'il va raconter sur votre compte.
Mais préparez vous un plan B.
Dossier à la une