Violences conjugales et dvh

Boubouna94 1 Messages postés vendredi 5 octobre 2018Date d'inscription 5 octobre 2018 Dernière intervention - 5 oct. 2018 à 17:33 - Dernière réponse :  Gaston
- 6 oct. 2018 à 00:30
Bonjour,
Bonjour,

J ai subi des violences psychologiques et physiques tout au long de ma grossesse et j ai donc pris l initiative de me séparer de mon ex compagnon avant la naissance de notre enfant. Nous ne sommes pas mariés et monsieur a reconnu notre enfant tout en souhaitant être présent dans sa vie.
Au vue de nos différents, car je subis encore des harcèlements et pressions, comment puis je procéder pour que monsieur voit notre enfant? Je lui ai donné l opportunité de venir le voir à mon domicile en présence d une tierce personne mais avec du recul cela n est plus envisageable car il en profite pour renouer des liens avec moi (manipulation).
Je me suis renseignee sur les lieux neutres et je n aime pas trop le concept. Par ailleurs cette alternative est valable à priori que pendant 6 mois et pas vraiment adapter à un nourrisson (3mois).
Toutefois si je n ai pas le choix, dois je saisir le jaf ? Les jaf sont ils favorables à ce type de dispositif dans le cadre d un contexte de violences conjugales ?
Si je ne saisis pas le juge et que je refuse que monsieur vienne chez moi voir notre enfant sans lui proposer une autre solution, dois je le laisser le saisir lui même pour qu il réclame ces droits?
La jaf peut il permettre à un homme violent en cours de grossesse d avoir un droit d hébergement? Si oui à partir de quel âge ?
Merci pour vos conseils et avis. Cette situation me dépasse.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Bonjour
Si vous êtes victime de violences prendre conseils auprès de :
http://www.solidaritefemmes.org/ - De la permanence juridique de votre commune sur un ordre juridique
Commenter la réponse de Gaston

Dossier à la une