Demande de logement

- - Dernière réponse :  ManuellaMonteiro - 30 juil. 2018 à 23:44
Bonjour, madame monsieur Je viens vers vous car mon propriétaire vend son appartement et j'ai fait une demande de logement par internet et il faut que je finalise mon dossier et depuis le mois de mai 2018 je ne t'ai pas appelé les service logement et ils me disent qu'ils n'ont pas de place au jour d'aujourd'hui je les ai rappelé et me dise qu'il ne faut pas me recevoir et que je n'aurais pas à mon appartement au mois d'octobre malgré que je suis prioritaire 4 enfants je suis en invalidité je voudrais savoir comment je peux faire car je suis en une impasse cordialement madame Monteiro
Afficher la suite 

Votre réponse

17 réponses

Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,
Vous pouvez peut être contester le congé pour vendre.

Quelle est la date de début de votre bail ?
Est-ce une location vide ou meublée ?
A quelle date le bailleur vous a-t-il envoyé un congé ?
Y avait-il toutes les informations légales du congé pour vendre ?
La lettre de congé adressée au locataire doit :

indiquer le prix de vente et le mode de paiement (au comptant ou par paiements échelonnés),
et décrire précisément ce que comprend la vente (logement et annexes).


Depuis le 1er janvier 2018, le bailleur doit joindre à la lettre de congé la notice d'information relative aux obligations du bailleur et aux voies de recours et d'indemnisation du locataire.
sleepy00
Messages postés
13206
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Dernière intervention
14 décembre 2018
-
plutôt que de contester le congé d'un huissier
ou il faudra prendre peut etre un avocat, face au propriétaire qui en aura un
et dont l'issue est plus que aléatoire

il faut plutot aller voir une assistante sociale, qui saura les procédures rapide pour obtenir un logement
et faire les demande au bon endroit en fonction de la situation d'urgence
ne pas se limiter a une demande unique sur internet
anemonedemer
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Voir l'ADIL ! Le congé est plus que douteux (même par huissier, si l''huissier n'a pas eu les bonnes infos !)
sleepy00
Messages postés
13206
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Dernière intervention
14 décembre 2018
-
certes
si le bail est signé en octobre sans mention de l'entrée dans les lieux en septembre
il faudra pouvoir le prouver
l'issue d'une telle contestation n'est quand même pas garantie
si c'est pour être condamné a une indemnité d'occupation et au frais de justice
il vaut mieux être sur.
Commenter la réponse de anemonedemer
0
Merci
De nouveau ma Montero j'ai bien reçu la lettre ce n'est pas le motif pourquoi il le vend des mais je l'ai reçu en temps et en heure par un huissier de justice alors maintenant je ne sais pas quoi faire
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
je ne sais pas quoi faire
déjà répondez aux questions !
Commenter la réponse de anemonedemer
0
Merci
Le 23 octobre 2015 et je dois partir le 22octobre 2018
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
Désolée, vous ne répondez pas,
attendez d'autres intervenants qui sauront deviner les réponses aux autres questions..
Commenter la réponse de anemonedemer
0
Merci
Re bonjour pour repondre a vos questions mon congé a été donné par voie de huissier de justice en date du 7 avril 2018 je suis rentré dans l'appartement le 23 septembre 2015 et je dois le rendre le 22 octobre 2018 et comment puis-je contester la vente cordialement madame Monteiro
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
0
Merci
Ce n'est pas écrit pourquoi il le vend c'est bien notifier le prix du bien 270000 € voilà j'ai répondu à toutes vos questions cordialement madame Monteiro
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
Ah un peu d'infos !
L'entrée au 23 septembre est le 1er jour du bail de 3 ans (si location vide ????) donc votre bail est valable jusqu'au 22 SEPTEMBRE 2018 (pas octobre).
Et le congé aurait du être remis avant le 22 mars. Donc
Le 7 avril : c'était trop tard ... votre bail est donc reconduit pour 3 ans.

Rendez-vous à l'ADIL avec vos documents pour confirmer.
trouvez les coordonnées ici :
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/
Commenter la réponse de anemonedemer
0
Merci
Alors que je vous dise correctement mon contrat a été fait le 22 septembre 2015 et il me donne congé le 22 octobre 2018 il m'a été donné le 12 avril 2018 la notification par huissier
anemonedemer
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
je ne dis plus rien, vous changez les dates.
Allez voir l'ADIL.
djivi38
Messages postés
22083
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
15 décembre 2018
> anemonedemer
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Quelle patience il faut avoir certaines fois !!
Je vais tenter un résumé... ^^
;-))
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
0
Merci
Normal car j'ai pris le contrat en main c'est pour cela que j'ai mis les dates correctes et de plus j'ai fait une action au tribunal car depuis que je suis dans les lieux les travaux n'ont jamais été effectués
anemonedemer
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Allez voir l'ADIL
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
Messages postés
22083
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
bonsoir,

le congé de votre bailleur a bien un MOTIF : la VENTE , au prix de 270.000 €

date signature du bail = 22/9/2015 (à supposer qu'il n'y a pas de date d'effet mentionnée sur le contrat).

1° CAS : LOCATION NUE :

Je vais supposer que c'est un bail de 3ans... puisque vous n'avez pas encore répondu à cette question post 1 !!!!!

Donc fin de bail : 21/9/2018

Le propriétaire devant donner congé pour la fin du bail ET devant respecter un préavis de 6 MOIS, vous auriez dû réceptionner la notification de l'huissier au plus tard le 20 mars 2018.
Or, vous avez reçu la notification de l'huissier le 12 avril 2018 : donc TROP TARD.
Ce congé n'est PAS valable - si vous avez bien un contrat de location NUE - et vous pouvez rester dans votre logement, votre bail se reconduira tacitement en septembre 2018 pour 3 ans (= jusqu'au 21/9/2021).

2° CAS : LOCATION MEUBLÉE :

-> date signature du bail = 22/9/2015 (à supposer qu'il n'y a pas de date d'effet mentionnée sur le contrat).
-> date de fin de bail : 21/9/2018

Le propriétaire devant donner congé pour la fin du bail ET devant respecter un préavis de 3 MOIS, vous auriez dû réceptionner la notification de l'huissier au plus tard le 20/6/2018.
Vous avez eu la notification du congé pour vente délivrée par l'huissier le 12/4/2018 : ce congé pour vente a bien été donné dans les temps - si vous avez bien un contrat de location MEUBLÉE -, et, comme en location meublée le locataire n'a pas de droit de préemption, vous avez OBLIGATION de quitter le logement au plus tard le 21/9/2018.

J'espère que vous avez compris les exemples...

Allez voir l'ADIL qui vous confirmera.

cdt.

« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Commenter la réponse de djivi38
0
Merci
Monsieur Pilard je vous remercie Monsieur Pilard je vous remercie sachez qu'il y a un gros souci et je vais me battre et je vais aller voir Adil car j'ai eu deux contrats le 22 septembre 2015 à mon nom et 1 mois plus tard ils ont fait un contrat au nom de mon ex-conjoint au 23 octobre 2015 et ce sont réjouis sur ce deuxième contrat et non pas sur le premier ce qui veut dire c'est le premier qui compte par la loi et non pas le deuxième cordialement madame Monteiro
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
0
Merci
Si je comprends bien alors je dois laisser tomber le congé que le propriétaire mafé malgré que je suis rentré dans les lieux le 22 septembre 2015 et qu'il fait une rupture le 22 octobre 2018 et qu'il a fait deux contrats pour l'appartement cordialement madame Monteiro
djivi38
Messages postés
22083
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Mon pseudo n'est pas Mr Pilar : ce nom est l'auteur de la phrase de ma signature !!!!!!!!!!!!!!!!

Dernière fois : répondez SVP : location NUE ou MEUBLÉE ??????
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
djivi38
Messages postés
22083
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Enfin !!

Votre contrat : la situation correspond au paragraphe "1° CAS" post 14.

Mais pourquoi y a-t-il eu un 2° contrat au nom de votre ex pour le même logement ????
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
0
Merci
j'ai le premier contrat qui est signé qui est signé par moi-même du mois de septembre et j'ai le deuxième contrat du mois d'octobre
djivi38
Messages postés
22083
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
vous avez le 1° contrat à votre nom signé par vous le 22/9/2015 : OK. C'est celui-là qui doit compter.
On ne fait que 1 seul contrat de location par logement, à l'entrée dans les lieux du titulaire du bail. Après, le titulaire du bail (vous, d'après ce que vous dites) a le droit d'héberger qui il veut SANS refaire un contrat.

Ce 2° contrat : vous avez dit qu'il était au nom de votre ex :
- seulement au nom de votre ex ou à votre nom aussi ?
- avez-vous signé ce 2° contrat ?
- étiez-vous MARIÉS ?
- pourquoi faire un 2° contrat ??? Cet "ex" est venu habiter avec vous en oct 2015 et depuis il est parti ???
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
0
Merci
Le deuxième contrat il est aux deux noms seulement que sur le premier il était juste cautionneur rien d'autre et de plus le propriétaire le 12 avril j'ai eu un huissier de justice qui est venu me donner le papier comme quoi il le vend des et que j'avais jusqu'au 22 octobre 2018 pour partir mais il a pris selon le deuxième contrat et non pas le premier et comme vous dites que le premier il est conforme depuis ça va faire 3 ans que je suis là et que les travaux qui étaient affaires n'ont jamais été fait malgré des courriers que j'ai fait en lettre recommandée
djivi38
Messages postés
22083
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Je vous renvoie aussi (comme au post 10) à l'ADIL : j'en ai marre de vous tirer les vers du nez, de n'avoir pas de réponses à toutes les questions que je vous pose pour pouvoir vous aider au mieux et d'avoir toujours des nouveaux éléments qui changent la donne.
Post clos pour moi.
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
0
Merci
excusez-moi monsieur j'ai répondu à toutes vos questions
Commenter la réponse de ManuellaMonteiro
Dossier à la une