Année blanche 2018

OlivLeViking 1 Messages postés mercredi 13 juin 2018Date d'inscription 13 juin 2018 Dernière intervention - 13 juin 2018 à 14:24 - Dernière réponse : gt.55 7555 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 22 octobre 2018 Dernière intervention
- 13 juin 2018 à 14:29
Bonjour à tous,

Après 8 ans passés en Scandinavie, je suis de retour en France, depuis février 2018, travaillant dans le canton de Bâle-Campagne (BL) et donc non-imposé à la source, comme le seraient les frontailers travaillant à Genève, par exemple...
Si on suit la logique de l'année blanche en 2018, il semblerait dans mon cas que je n'ai pas d'impôt sur le revenu à payer pour cette année, et que donc le concept d'année blanche soit dans mon cas, qui est exceptionnel, un vrai cadeau car:
1. J'ai payé mes impôts de 2017 en 2017 (prélevés à la source) dans le pays dans lequel je vivais. Je suis donc à jour pour 2017.
2. Je vais toucher des revenus normaux en 2018 (salaire mensuel, sans aucun bonus ou autre avantage), non-imposables puisque ce ne sont pas des revenus dits exceptionnels.
3. A partir de 2019, je vais mettre en place le paiment d'un accompte mensuel, puisque le fisc ne peut pas demander à mon employeur Suisse de prélever, et je payerai mes impôts 2019 mensuellement.

Ce qui rend, d'après moi, mon cas particulier est que je rentre en France au début de l'année blanche, que je vient d'un pays ou l'impôt est prélevé à la source, et que je suis travailleur frontalier non-imposé à la source... Si comme mentionné dans la description de l'année blanche, les revenus normaux ne sont pas taxés, je ne devrais être donc pas soumis à l'impôt sur le revenu en 2018.

Est ce que quelqu'un en sait plus et peut me renseigner sur la véracité de mes propos?
Merci!
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
gt.55 7555 Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscriptionContributeurStatut 22 octobre 2018 Dernière intervention - 13 juin 2018 à 14:29
1
Merci
Bonjour,

Tout ce que vous dites est logique et doit être vrai.

Vous ne faites que rattraper la première année où vous vous êtes expatrié, et avez dû payer à la fois les impôts de l'année précédente en France et ceux prélevés à la source !

Juste retour des choses...

Cdt

Merci gt.55 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13316 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de gt.55
Dossier à la une