Reconversion pro et fonction publique hospitaliere

Signaler
-
Messages postés
12379
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 mai 2020
-
Bonjour a tous,

Actuellement infirmiere dans la fonction publique hospitaliere, je souhaite effectuer une reconversion pro, j'ai choisi pour cela une ecole de kinesitherapie en allemagne.

Mon employeur refuse de me prendre en charge, mon OPCA egalement, le conseil régional ne finance pas cette formation.

Quelles solutions me reste il pour avoir de quoi vivre pendant mes 3 années d'etudes ?

Existe il des aides auxquelles je n'aurai pas pensé ?

Merci
A voir également:

4 réponses

Messages postés
12379
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 mai 2020
3 165
Bonjour,

Oui, il en existe d'autres...
Vous avez peut-être de la famille qui peut vous aider ?
Vous pouvez peut-être aussi continuer à exercer quelques années en tant qu'IDE et constituer une épargne suffisante pour vous payer vos études ?
Sinon, il reste le mariage avec un prince héritier, mais il y en a de moins en moins sur le marché...

Cdt
Evidemment pas de famille, et continuer ce travail n'est plus possible.
Messages postés
12379
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 mai 2020
3 165
Alors il vous reste à trouver un job que vous pourrez mener en parallèle de vos études !
Il y a énormément d'étudiants sans le sou qui font ainsi...

On ne fait le choix de quitter un boulot stable et bien rémunéré pour partir à l'étranger faire des études que si on a déjà trouvé les moyens de subsister. L'inverse relève de l'inconscience.
Stable peut etre, bien remunere c'est une autre histoire.

Il existe tellement d'aide en France, et finalement je ne suis eligible a aucune d'entre elles.
Messages postés
12379
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 mai 2020
3 165
https://www.infirmiers.com/emploi/emploi/edito-salaire-temps-travail-infirmiers-france.html

1.800 € en moyenne... il y a pire !
C'est sûr que les premières années ne sont pas à ce tarif, mais les dernières sont à bien plus que ça.
Et si c'est le salaire qui vous écœure, vous pouvez exercer en libéral pour 1.000 de plus en moyenne...

Pour ce qui est des aides "en France", je suis bien content qu'elles ne financent pas des études à l'étranger pour que cet argent soit dépensé dans le pays d'accueil... simple question de logique.
Dossier à la une