Ordre du jour de l'AG des copropriétaires

Signaler
-
Messages postés
23822
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2020
-
Bonjour, une demande a été envoyée au syndic, dans la forme et le délai voulus, afin qu'une question soit portée à l'ordre du jour. Le syndic a convaincu le conseil syndical d'en décider autrement.
- En a-t-il le droit?
- Dans la négative, quel recours a-t-on et comment procéder?
Merci

4 réponses

Messages postés
6223
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2020
1 847
Bonjour,

NON, en ne mettant pas votre question dûment notifiée à l'OdJ, le syndic a commis une faute.

Vous pouvez assigner le syndic si vous avez subi un préjudice...
Messages postés
23822
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2020
9 337
Bonjour,
Je confirme ! Le syndic a commis une faute ... et le conseil syndical s'est fait balader !
Le copropriétaire demandeur peut assigner le syndic et le syndicAT au TI.

Article 10 En savoir plus sur cet article...
Modifié par Décret n°2010-391 du 20 avril 2010 - art. 6
A tout moment, un ou plusieurs copropriétaires, ou le conseil syndical, peuvent notifier au syndic la ou les questions dont ils demandent qu'elles soient inscrites à l'ordre du jour d'une assemblée générale. Le syndic porte ces questions à l'ordre du jour de la convocation de la prochaine assemblée générale. Toutefois, si la ou les questions notifiées ne peuvent être inscrites à cette assemblée compte tenu de la date de réception de la demande par le syndic, elles le sont à l'assemblée suivante.

Le ou les copropriétaires ou le conseil syndical qui demandent l'inscription d'une question à l'ordre du jour notifient au syndic, avec leur demande, le projet de résolution lorsque cette notification est requise en application des 7° et 8° du I de l'article 11. Lorsque le projet de résolution porte sur l'application du troisième alinéa de l'article 24 et du b de l'article 25 de la loi du 10 juillet 1965, il est accompagné d'un document précisant l'implantation et la consistance des travaux.

A l'occasion de chaque appel de fonds qu'il adresse aux copropriétaires, le syndic rappelle les dispositions de l'alinéa précédent.
Messages postés
25991
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 juillet 2020
5 863
Bonjour
quel était la résolution "oubliée" ?

Vous prenez donc un avocat pour faire annuler l'AG ou a titre subsidiaire faire refaire un AG au frais du syndic

C'est une faute grave du syndic et l'avocat saura vous dire la responsabilité des gens qui l'ont poussé à la commettre
Messages postés
23822
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2020
9 337
Il faut quand même savoir qu'annuler une décision d'AG est forcément au TGI avec un avocat, donc des frais à avancer avant d'avoir gain de cause (ou pas) !
Messages postés
23822
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
3 juillet 2020
9 337
Les actions qui ont pour objet de contester les décisions des assemblées générales doivent, à peine de déchéance, être introduites par les copropriétaires opposants ou défaillants, dans un délai de deux mois à compter de la notification desdites décisions qui leur est faite à la diligence du syndic, dans un délai de deux mois à compter de la tenue de l'assemblée générale.
Dossier à la une