Ils veulent décaler la date sur mon contrat cdi ..

ertoiz - 7 avril 2018 à 00:42 - Dernière réponse :  ertoiz
- 9 avril 2018 à 22:37
Bonsoir....

Mon employeur (cabinet de conseil) a t-il le droit de faire cela ?

Décaler la date d'effet de mon contrat de travail (cdi) sous pretexte que la mission de prestation commence plus tard que prévu ?

En gros sur mon contrat c'est marqué que la date d'effet du présent contrat est le 23 Avril 2018 et ils souhaitent décaler au 30 avril .... Alors que j'ai posé ma démission de mon travail actuel qui sera effective le 20 Avril ...donc c'est très embêtant pour moi

La date d'effet du nouveau contrat a des réserves :
- des résultats favorables à une visite médicale d'embauche
- la periode d'essai de 3 mois
- la production de diplomes

....
Il n y'a rien qui indique "sous reserve du début de la mission"

Puis je donc refuser de décaler ?
Si je refuse, est-ce qu'ils peuvent légalement agir ?

Merci pour votre aide
Afficher la suite 

Votre réponse

11 réponses

Any--Ly 2923 Messages postés vendredi 8 décembre 2017Date d'inscription 19 septembre 2018 Dernière intervention - 7 avril 2018 à 07:08
0
Merci
normalement le contrat doit être respecté !

a vous de voir !
Oui merci pour ta reponse
Après y avoir réfléchis je pense que je vais refuser
Ont ils des moyens légaux pour se defendre vue la situation ?
merci et bonne soirée.
Any--Ly 2923 Messages postés vendredi 8 décembre 2017Date d'inscription 19 septembre 2018 Dernière intervention - 8 avril 2018 à 07:22
voyez déjà ce qu'ils en pensent !
Commenter la réponse de Any--Ly
dna.factory 16917 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 19 septembre 2018 Dernière intervention - Modifié par dna.factory le 8/04/2018 à 09:10
0
Merci
Si je refuse
[...]
- la période d'essai de 3 mois


Si vous avez déjà signé le contrat avec la date de début au 23 avril.. ils ne peuvent "que" ne pas valider la période d'essai pour 'manque de flexibilité'

Si vous n'avez encore rien signé (ou plus exactement, si vous n'avez pas en votre possession un contrat signé par les deux parties), ils peuvent tout simplement changer d'avis et ne pas vous embaucher. Ils n'en ont rien à foutre que vous vous êtes mis dans la merde en démissionnant. Je suppose qu'une promesse d'embauche écrite (pas un mail) pourrait les forcer à vous embaucher. Mais reste à définir la validité d'une promesse d'embauche en cas de changement de la date d'embauche d'une semaine.

Mes conseil :
- acceptez ce décalage, prenez une semaine de vacance. Financièrement, ça devrait pas être la fin du monde (vous devez avoir quasiment un an de CP payé par l'autre boite), et si on considère que la coutume veut que vous ne preniez pas de congé la première année (la loi a changé récemment à ce sujet, maintenant on peut, mais les RH sont pas forcément au courant), une semaine de vacance entre les deux postes va faire du bien, croyez moi.
- Continuez à chercher. Le contrat de confiance est fragilisé. Montrez à cette boite l'importance de la confiance, et la vraie force du salarié. Vous avez trois mois pendant lesquels vous pouvez quitter votre boulot avec au maximum 2 semaines de préavis.
Bonjour, merci pour ta reponse.
J'ai deja signé le contrat au 23/04. Je pensais qu'ils ne pouvaient mettre fin à la période d'essai de façon "légale" que pour manque de compétence par rapport au poste ? Le manque de flexibilité serait une raison valable légalement ?
Sinon, je veux bien prendre une semaine de vacances, mais le probleme est qu'ils veulent que je sois disponible pour me faire commencer avant le 30 si le client est prêt à me recevoir, auquel cas il y aurait un avenant.
Donc, ils veulent que je me tienne disponible pour eux sans etre engagée avec eux.. c'est ça que je trouve profondément mauvais, au delà du fait que j'ai démissionné pour eux (à la rigueur ça c'était ma décision).
Je n'ai pas un an de CP payé par l'ancienne boite, j'avais pris tous mes jours CP + RTT :p
dna.factory 16917 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 19 septembre 2018 Dernière intervention - 9 avril 2018 à 07:42
mettre fin à la période d'essai de façon "légale" que pour manque de compétence par rapport au poste
Il n'est pas nécessaire de donner la raison, mais il est aussi possible de mettre fin au poste pour des raisons comportementales si l'employeur estime que le comportement n'est pas compatible avec le poste, ou avec l'esprit de l'entreprise.

Le comportement de l'entreprise me choque même pas...Toutes les SSII fonctionnent plus ou moins comme ça.

Ici, le conseil légal est un mauvais conseil. Légalement, vous pouvez les forcer à respecter le contrat, à vous mettre en inter-contrat et à vous payer (en refusant de signer tout avenant changeant la date de début par exemple).

Mais pour pouvoir appliquer ce conseil, il faut être prêt à perdre ce poste.

Mon conseil personnel donc ici est de (continuer à) chercher ailleurs.
Si vous trouvez au moins aussi bien (ou pas pire), vous pouvez tentez le forcing, histoire de montrer à l'entreprise que vous n'êtes pas un mouton. Si l'entreprise se braque parce que justement, c'était un mouton qu'il voulaient, vous ne serez pas en difficulté.
Si vous ne trouvez pas avant le 30/04. Je vous conseille quand même de continuer à chercher toute la durée de la période d'essai. Comme je l'ai dit plus haut, vous ne pouvez pas vraiment faire confiance à cette entreprise.
Si vous trouvez un autre poste... Je n'ai pas à vous dire quelle décision prendre. Ce sera votre choix, en fonction des avantages, inconvénients et risques de chaque postes.
Merci de m'avoir aidé à y voir plus clair ;-)
J'ai finalement opté pour une solution intermediaire: décaler à mercredi 25 avril. Ils ont accepté. Je leur ai dis que je n'accepterai aucun autre avenant même si la date de commencement est ultérieure.
Dans tous les cas, j'en ressors déçue et je n'hésiterais pas à aller ailleurs d'ici la fin de la période d'essai si j'en ai l'opportunité (ce qui n'était pas le cas avant, dommage pour eux).
Commenter la réponse de dna.factory
cristali 13218 Messages postés samedi 1 septembre 2007Date d'inscription 19 septembre 2018 Dernière intervention - 8 avril 2018 à 09:31
0
Merci
bonjour
Puis je donc refuser de décaler ?
Si je refuse, est-ce qu'ils peuvent légalement agir ?

Si vous commencer a les "embêter " avant même d'avoir débuter votre contrat et même si vous avez raison, vous risquez de ne même pas finir cette période d'essai.
les lois travail et macron, ont quasiment enlevé tous les droits des salariés, donc bien réfléchir avant d'agir.
Bonsoir, oui je comprends.
Merci pour ta reponse.
Commenter la réponse de cristali

Dossier à la une