Divorce et conjoint malade

Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 3 avril 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2018
-
Bonjour,
en couple depuis plus de 20 ans , avec 2 enfants à charge( un mineur et un majeur poursuivant des études), j'ai souhaité me séparer de ma femme . Depuis de nombreuses années, il n'y a plus d'intimité entre nous et nos relations sont à peine amicale. J'ai donc pris la décision de demander le divorce à l'amiable. Elle a quitté le domicile fin janvier. Elle a un emploi stable et peut s'assumer seule. Nous avons décidé d'une garde alternée pour notre enfant mineur. Seulement elle repousse l'échéance pour toutes les démarches, elle a quasiment rompu le dialogue. Elle a prétexté tout d'abord un manque de temps pour remplir les papiers . Elle a ensuite dit qu'elle avait des problemes de santé et que le divorce n'était plus sa priorité.

J'ai appris il y a quelques jours qu'elle subissait une opération chirurgicale du foie ce jour et elle a refusé de me dire la gravité, m'accusant d’être responsable de sa maladie, qui d’après ce qu'elle sous-entend, serait un peut etre un cancer. Elle a refusé de m'en dire plus mais prétend qu'elle ne peut pas s'occuper du divorce actuellement. A t'elle le droit de ne rien me dire? ni à ses enfants?

J'ai donc décidé de prendre mon enfant à la maison tout le temps de sa convalescence.

Elle soutient que je suis responsable et qu'à cause du divorce, j'ai diminué sa qualité de vie par la maladie et qu'à ce titre, je lui dois une prestation compensatoire (sachant que je lui ai donné 20 000€ lorsqu'elle est partie en tant que dédommagement).

Qu'est ce que je risque? Vais-je devoir assumer sa maladie jusqu'au divorce dont elle ne veut plus entendre parler pour le moment? qu'en est il du devoir de secours et d'assistance?
Ne vais je pas passer pour un sans coeur de vouloir poursuivre le divorce malgré sa maladie? Ne peut on pas m'accuser de manipulation alors qu'elle est dans un état de faiblesse maintenant?

Ais je le droit d'invoquer l'absence de relation intime pour le divorce si celui n'est plus à l'amiable?
Séparés à présent depuis plusieurs mois, je voudrais bien recommencer une vie normale, mais je suis dérouté et mon avocat ne se prononce pas, se contentant de me dire que puisque c'est un divorce à l'amiable, je dois parler avec elle! mais elle refuse.

Vous remerciant par avance des éclaircissements que vous pourrez m'apporter...
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
631
Date d'inscription
lundi 21 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
7 avril 2018
225
2
Merci
Bonjour
D'abord si vous votre femme n'accepte plus un divorce à l'amiable . Vous êtes obligé de demander le divorce en optant pour une autre procédure ( altération du lien conjugal ou pour faute). Il faut voir avec votre avocat pour lancer la procédure.
Le juge statuera sur les mesures provisoire ( pension de secours , garde , ....) dans une ordonnance de non conciliation.
Si vous travaillez et vous gagnez plus que Madame , vous serez sans doute condamné à payer à votre épouse une pension de secours durant toute la procédure de divorce . Elle pourra demander également une pension compensatoire.
vous pouvez bien évidemment évoquer absence des relations intimes, si ce n'est plus un divorce à l'amiable.
cordialement

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25547 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Fada80
Messages postés
41
Date d'inscription
mardi 30 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
28 avril 2018
5
1
Merci
Bonsoir,
Encore faudrait il prouver ( et je ne sais pas comment..) que l'absence de relations intimes serait attribuable à Madame et non à Monsieur. Inutile de partir vers cette voie là.
Cordialement
Commenter la réponse de folomi
Dossier à la une