Abandon de poste en service civique

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 23 mars 2018
Dernière intervention
23 mars 2018
- 23 mars 2018 à 00:32 - Dernière réponse :  Pim - 5 juil. 2018 à 22:37
Bonjour,

je suis actuellement en service civique.

le 6 mars 2018 j'ai du me rendre au urgence pour une douleur au pied m’empêchant de marché après consultation on a diagnostiqué une crise de tendinite, j'ai donc pris rendez vous avec mon médecin traitant , suite a l'entretien avec celui-ci il m'a demandé si je souhaité un arrêt de travail, soucieux de remplir ma mission dans mon service civique j'ai demandé a mon tuteur si il était possible de s'arranger pour travailler a domicile.
celui ci accepta pour une durée de deux semaines.
Malheureusement durant mon immobilisation mon matériel personnel pour travailler est tombé en panne téléphone et ordinateur, plus d'accès à internet ni de possibilité de joindre par téléphone mon tuteur pour expliquer la situation.

a la fin de ces deux semaines je me rend a mon lieu de travail normalement, afin de reprendre mon service.
on me refuse l'accès au lieu de travail (qui est le domicile de mon tuteur) prétextant une impossibilité de me recevoir, je tiens a préciser que je me suis présenté dans les heures et le jour que l'on avait convenue avant mon incident de santé faute de planning officiel et de feuille de présence.
Le tuteur a travers l'interphone me demande de l'appeler dans la journée, hors je n'ai pas pu accéder a cette requette.
le lendemain j'arrive avoir accès a internet pour me rendre compte que plusieurs mails on été envoyé dont,un avec une menace de rupture de contrat et un le jour ou je me suis présenté, partagé a l'équipe disant que les procédures de licenciement suite a une absence on été lancé.
aujourd'hui j'ai reçu un mail avec une pièce jointe d'une rupture de contrat.

"Objet : Rupture de contrat
​Monsieur,
Sans nouvelle de votre part depuis le 6 mars dernier ni réception d’un certificat d’arrêt de travail,
malgré différents appels téléphoniques et mails (9 et 19 mars dernier) je vous confirme la décision du
Conseil d’Administration de rompre votre contrat de service civique.
Bien que votre absence ait été enregistrée depuis le 6 mars 2018, nous avons décidé une
interruption à la date de ce courrier, garantissant ainsi votre rémunération sur cette période.
Néanmoins, le paiement étant versé intégralement au mois, vous recevrez un avis de recouvrement
de trop perçu sur la période du 21 au 31 mars 2018, que je vous invite à régulariser dès réception du
courrier de l’ASP."

dans le sens ou j'ai besoin de cette emploi et de mon salaire , que dois-je faire ? qui dois-je contacter si je dois me protéger ?
j'ai l'impression d'avoir été abusé.

je vous remercie d'avance
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
6401
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
21 novembre 2018
23 mars 2018 à 00:44
5
Merci
Non c'est vous qui avez abusé.

Ne nous faites pas croire que vous n'aviez aucun moyen de prévenir. Nous ne sommes pas des perdreaux de l'année.

Merci Marley-18 5

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14088 internautes ce mois-ci

Moi, j'ai eu droit à : "je ne peux apporter mon CV car mon père a pris ma clé USB et il a pris l'avion".

Elle m'est restée à travers la gorge.
Commenter la réponse de Marley-18
0
Merci
Bonjour

Vous étiez équipé : téléphone + ordinateur.
Votre tuteur a été incapable de vous joindre par téléphone, par emails. il n'avait pas que ça à faire : attendre de vos nouvelles .

Si vous étiez immobilisé, une personne est venue vous aider.
Vous ne pouviez pas lui confier votre certificat d'arrêt de travail même si c'était pour un envoi postal ?

Vous avez eu une attitude vraiment légère.

qui dois-je contacter si je dois me protéger ?
Vous protéger de quoi ? Du licenciement en cours ?
il existe des permanences juridiques gratuites.

ans le sens ou j'ai besoin de cette emploi et de mon salaire ,

En coupant toute communication, vous avez supprimer la possibilité de vous faire entendre et donc expliquer votre situation. Il faudra recommencer à chercher du boulot.
Le service civique ne demande pas de certificat d'arrêt de travail, juste certificat médical etsont statut est celui d'un ''volontaire'' du coup je trouve que c'est de l'abus
Messages postés
6401
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
21 novembre 2018
> Iz - 19 avril 2018 à 18:55
Et ça doit excuser ? non.
Tout à fait. Le jeune en service civique n'a pas à fournir de certificat médical
En plus si l'asso vous donne des tâches qu'elle confierait à un salarié, c'est de l'emploi déguisé.
Commenter la réponse de Jay
Dossier à la une