Sucession : usufruit ou 1/4 pleine propriété 3/4 usufruit ?

Signaler
-
 Eric -
bonjour,

Au décès de mon mari 2 hypothèses me sont proposees : complet usufruit ou 1/4 pleine propriété et 3/4 usufruit. Les droits de sucession sont plus imortants dans la première hypothèse. Que choisir ?
Je possède une maison 1 fils de 30 ans à qui a été faite une donation maison secondaire et j'ai des placements d'argent;
Merci de me répondre au plus vite car RV notaire très proche.
A voir également:

2 réponses

Messages postés
33737
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 juillet 2020
13 311
Que choisir ?
En optant pour :
-l'usufruit sur la totalité des biens composant la succession de votre conjoint, ce droit va s'éteindre naturellement à votre décès pour revenir à votre fils en sa qualité de nu-propriétaire, sans qu'il soit redevable de droits de succession ;
-le quart en pleine propriété et l'usufruit sur les 3 autres quarts, le quart en pleine propriété sera toujours présent dans votre succession et votre fils redevable des droits de succession.

Telle est la différence entre ces 2 options dans ses aspects fiscaux.
Quant à vos intérêts, le choix vous appartient.
Bonjour
Ce choix très personnel ne peut pas vous être dicté par un étranger derrière son écran. Il n'y a pas de bon ou de mauvais choix, il y a un choix personnalisé, en fonction de vos ressources, vos projets, votre âge, votre entente avec votre fils...
Votre notaire est le mieux placé pour en discuter avec vous. Au besoin prenez un rendez-vous personnel en l'absence de votre fils.
L'époux survivant n'est pas soumis aux droits BDE succession. Sans doute parlez vous des frais ?
Bénéficiez vous d'une donation au dernier vivant ? Dans ce cas vous devriez aussi avoir l'option de la quotité disponible en pleine propriété (la moitié de la succession si votre époux n'avait qu'un enfant)
+1 sur le fait qu'un inconnu ne peut pas décider.

Pris la QD pas pour mauvaise entente mais pour prévoir le futur.

Tout vendu, tout partagé, maintenant personne ne doit rien à personne, et je fais ce que je veux de mon argent, sans permission à demander, sans droit de regard de quiconque, du moins tant que je ne perdrai pas la boule...
En outre mon nouveau logement a moins de charges, moins de taxes et mieux adapté à mon vieillissement qu'un pavillon à entretenir quand même, par rapport à des revenus qui ont baissé.
Dossier à la une