Changement d'assurances

NINA141925 2 Messages postés dimanche 2 avril 2017Date d'inscription 19 juin 2017 Dernière intervention - 19 juin 2017 à 11:09 - Dernière réponse : clebreton 898 Messages postés jeudi 24 mars 2016Date d'inscription 18 septembre 2017 Dernière intervention
- 19 juin 2017 à 11:35
Bonjour

J'ai été démarchée par un courtier en assurance pour changer mon assurance MRH et AUTO. Après avoir reçu leur devis par mail et en comparant les tarifs ils étaient légèrement moins chers que mon assureur actuel. J'ai trouvé l'offre intéressante et je leur ai envoyé un mail d'accord avec un RIB et mon relevé d'information. Suite à ce mail ils m'ont envoyé un contrat que je devais signer et leur retourner avec une lettre (pour la LOI HAMON) qu'ils devaient envoyer à mon assureur afin de procéder à la résiliation.

Par manque de temps (travail avec beaucoup de déplacements) je n'ai pas pu envoyer les documents signés malgré plusieurs relances de ce courtier à la limite du harcèlement, seulement le mois suivant ce courtier a prélevé le montant des cotisations et n'avait donc pas résilié mes contrats puisque je ne leur ai rien envoyé. Je me suis retrouvée à payer 2 assurances AUTO et MRH. Le prélèvement a été rejeté et quelques jours plus tard j'ai reçu un courrier me demandant de régulariser sous peine de mise en demeure.

J'ai les immédiatement contacté et leur demandant des explications et la conseillère me dit que comme j'avais donné mon accord par mail pour eux ils devaient prélever. Est-ce normal sachant que je n'ai reçu ni courrier d'avis d'échéance, ni carte verte ?

Merci pour votre aide
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
clebreton 898 Messages postés jeudi 24 mars 2016Date d'inscription 18 septembre 2017 Dernière intervention - 19 juin 2017 à 11:35
0
Utile
A partir du moment où vous avez donné votre accord sur le devis c'est normal.

Toutefois le 1er contrat n'étant pas résilié, vous ne pouvez être assuré deux fois. Faites donc une demande d'annulation des seconds.
Commenter la réponse de clebreton
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une