Délai solde de tout compte

RenaissancePhoenix Messages postés 2 Date d'inscription samedi 6 mai 2017 Statut Membre Dernière intervention 7 mai 2017 - 6 mai 2017 à 22:44
tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024 - 7 mai 2017 à 11:35
Bonsoir, j'ai démissionné de mon poste à partir du mois d'avril sans effectuer de préavis qui est de 2 mois. On me propose de récupérer le reçu de solde de tout compte seulement à partir de juillet alors que je m'attendais à l'avoir au mois de mai. En outre, l'employeur considère que je fais partie de l'entreprise jusqu'au mois de juin conformément au préavis prévu dans le contrat même si je n'y travaille plus depuis le mois d'avril. Je désirerais savoir si le délai était légal de la part de l'employeur.

Merci d'avance.

1 réponse

tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024 8 447
7 mai 2017 à 06:28
bjr là vous etes en absence injustifiée votre contrat se termine en juillet donc vous ne pouvez ni travailler ailleurs ni vous inscrire au chomage
et peut etre que votre employeur va vous déduire du solde de tout compte les deux mois dus
RenaissancePhoenix Messages postés 2 Date d'inscription samedi 6 mai 2017 Statut Membre Dernière intervention 7 mai 2017
7 mai 2017 à 10:45
Bonjour, je vous remercie de votre réponse. Je n'ai peut-être pas été clair : il ne s'agit pas d'un abandon de poste, l'employeur a pris acte du fait de l'impossibilité d'effectuer le préavis étant donné que j'occupe un tout nouveau poste. Donc théoriquement je ne fais plus partie de la société, néanmoins ils me considèrent encore chez eux (en vertu du préavis) alors même que je suis dans l'incapacité d'y travailler. En définitive est-ce que le délai pour le solde de tout compte qui m'est soumis est légal ?
0
tania57 Messages postés 36155 Date d'inscription samedi 22 mai 2010 Statut Membre Dernière intervention 12 mai 2024 8 447
7 mai 2017 à 11:35
ah bon il a pris acte alors que vous n'aviez pas le droit de travailler ailleurs
donc il a le droit de vous trainer aux prud'hommes et d'attendre la décision des prud'hommes pour vous considérer comme libre
0