Sans complémentaire et hospitalisation [Résolu]

Nathan - 4 mai 2017 à 16:59 - Dernière réponse :  Nathan
- 6 mai 2017 à 11:25
Bonjour,

Depuis moins d'un mois, on a retiré à ma mère (67 ans, retraitée) et à moi (24 ans, étudiant) notre droit à la CMU-C car nous dépassions le plafond toutefois nous pouvons bénéficier de l'ACS pour souscrire à une complémentaire santé.

Toutefois je me suis demandé: si je devais me faire hospitaliser en urgence entre cette période "de choix et d'inscription à une complémentaire santé" (car à l'heure où je vous parler je suis sans cmu sans complémentaire sans rien), les frais d'hospitalisation seront-ils à ma charge ?

Ma mère bénéficie du tiers-payant, est-ce que je suis inclus également dedans ?

Merci par avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
rosieres1 4263 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 6 juillet 2018 Dernière intervention - 4 mai 2017 à 18:57
1
Merci
bonjour,
Si vous n'avez pas de mutuelle au moment de votre hospitalisation , les frais complémentaires seront mis à votre charge. Il faut donc demander immédiatement à bénéficier de votre ACS en vous adressant à une mutuelle agréée.
Sur la question du tiers payant je vous laisse prendre connaissance de l'article d'AMELI sur ce lien:
http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/exercer-au-quotidien/feuilles-de-soins/la-pratique-du-tiers-payant/le-tiers-payant-acs.php

Merci rosieres1 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14390 internautes ce mois-ci

Merci pour ton aide.

Je complète ta remarque en ajoutant que si les démarches de la complémentaire sont trop longues (généralement de l'ordre de 2 à 3 semaines). La mutuelle vous fournie un justificatif, les frais seront à votre charge mais la complémentaire se chargera par la suite de vous rembourser. Ainsi s'il y a accident et nécessité d'opérer mieux vos souscrire que débourser une somme astronomique (2500 env pour une opération).
Commenter la réponse de rosieres1
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une