Apres une séparation qui paye le loyer [Résolu]

lechut29 1 Messages postés samedi 18 juin 2016Date d'inscription 27 avril 2017 Dernière intervention - 26 avril 2017 à 22:36 - Dernière réponse :  Blabla
- 27 avril 2017 à 13:05
Bonjour, je me suis séparer avec ma conjointe depuis 7 mois , elle a trouver un logement depuis 5 mois et je vivais avec c'est deux enfants car la maison est grande et que les enfants ayant leurs chambres voulais garder la location quand je partirais , j'ai trouver un logement mais maintenant le propriétaire me demande le loyer alors que depuis 7 mois je payais le loyer et que mon ex-conjointe payais les charges , moi avec le loyer je payais 650 euros et mon ex-conjointe payais 400 euros pour l'eau , électricité , assurance , impôt , internet , téléphone, ce qui fais cher je pense mais je n'ais pas le détail et ce n'est pas le problème , ses enfants travaillent aussi mais non jamais dépenser pour aider a payer le logement , car c’était devenu une habitude que je paye le loyer, que je payais par virement mon beau père ma fais la remarque et ce qui est normal c'est de tout diviser depuis la séparation , sauf qu'ils ne sont pas d'accord et leur mère aussi , ça fais deux mois que je suis parti et le propriétaire me demande les mois non payer , que puis-je faire ?
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Valenchantée 17240 Messages postés samedi 8 octobre 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juillet 2018 Dernière intervention - 27 avril 2017 à 12:28
0
Merci
Bonjour,

Rien compris. Un effort de rédaction SVP à défaut de politesse.

Cdlt
Commenter la réponse de Valenchantée
0
Merci
Salut

Avec tout cela, on ne sait même pas qui est ou sont les locataires en titre du bail, ou si vous êtes caution, ou même si avez chacun donné votre préavis ce qui aurait été un bon début, puisque vous êtes partis tous les deux.

Quant à conjointe, là aussi on ne sait pas si vous êtes mariés, ou si c'est juste en concubinage.
Commenter la réponse de Blabla
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une