Rupture conv. après congé de maternité chômage et congé parental

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 9 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2017
-
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 9 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2017
-
Bonjour,

Ma compagne a signée une rupture conventionnelle 2 jours après son annonce de grossesse.
Rupture validée par l'IT.

Actuellement elle est en congé maternité qui se fini mi-mars et souhaite prendre un congé parental.

Donc à mi-mars elle n'aura plus d'employeur.

Hors comment prendre un congé parental sans employeur..... ?

Faut-il d'abord s'inscrire chez Pole Emploi en tant que demandeur d'emploi et ensuite faire la demande de congé parental à Pole emploi ?

Comment celà se passe-t-il ?
Sachant qu'elle prendrait 2 ans (2e enfant).

Après le congé parental, quid des allocations chômage le temps de retrouver un emploi ?

Si une personne a vécue ce type de parcours, les conseils sont les bienvenus car concrètement nous ne savons pas comment celà va se passer.

Merci d'avance aux personnes qui pourront nous aider à y voir plus clair afin de pouvoir lancer les démarches dans le bon sens.

Slts

2 réponses

Messages postés
826
Date d'inscription
mardi 20 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
12 janvier 2018
19
Bonjour,

A priori, elle n'aura pas droit à un congé parental car elle n'a pas d'employeur. Je vous invite à aller voir cette page du site qui parle du congé parental.

Il aurait été plus avisé de garder l'emploi qu'elle avait puis de prendre le congé parental car le contrat de travail peut-être rompu sans préavis au terme de ce congé.

Cela étant dit, le congé parental se partageant entre les 2 parents pour les 36 mois (au total), peut-être faut il explorer la possibilité que vous preniez tout d'abord une année de congé parental afin qu'elle puisse avoir la possibilité de travailler pendant cette année prendre de l'ancienneté et "gagner" la droit de prendre les 24 mois restant du congé. Je conviens toutefois que c'est une gymnastique un peu risquée.
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 9 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2017

Bonjour rasoa10,

Merci pour votre réponse.

Encore aurait-il fallu qu'elle ait le choix. Sinon c'était licenciement économique, hors avec une rupture elle s'en sort mieux en terme d'indemnité.

Malheureusement, en ce qui me concerne ce ne sera pas possible de prendre un congé parental, même d'un an, trop de perte de salaire.

A priori, un congé parental peut se prendre lorsqu'on est au chômage, mais dans quelle mesure.
Faut-il attendre d'avoir le droit aux indemnités chômage et ensuite faire la demande à la CAF ou bien dès l'inscription à pole emploi, bien que suite à ses indemnité elle aura certainement une carence ?

Nous sommes un peu perdu.
Messages postés
826
Date d'inscription
mardi 20 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
12 janvier 2018
19
Sinon, je viens de tomber sur cette page, en espérant que cela puisse vous aider.
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 9 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2017
>
Messages postés
826
Date d'inscription
mardi 20 mai 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
12 janvier 2018

je l'avais déjà vu, merci.
je fais attention à ces articles, les questions/réponses reviennent sur des faits de 2009, donc depuis la CLCA est devenue la PreParE et les choses peuvent changer.
Cependant, en bas d'article il est précisé qu'une mise à jour date de février 2017.
Cela me rassure sur le droit aux indemnités de congé parental tout en étant au chômage.
A force d'entendre qu'il faille être sous contrat pour en bénéficier, on a vite tendance à douter.
Messages postés
693
Date d'inscription
jeudi 5 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mars 2017
91
Bonjour, voici ceci :

https://www.coindusalarie.fr/rupture/chomage

Appa...Votre épouse peut choisir ou pôle emploi allocations chômage ou congé parentale ( l'un ou l'autre ) Les deux n'étant pas cumulables.
Messages postés
693
Date d'inscription
jeudi 5 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mars 2017
91
Pour les personnes touchant beaucoup plus qu'un smic, ( genre 1500€ ) le congé parentale fait perdre beaucoup EVIDEMMENT- Il reste bien pour les salariés qui touchent le smic....Les personnes touchant + de 1300€/mois ne prennent pas de congés parentales...Ils perdraient trop...
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 9 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2017
>
Messages postés
693
Date d'inscription
jeudi 5 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mars 2017

A peu de chose près, oui ............. et non

Même au delà de 1300/mois, si vous comptez les frais de nounou et de périscolaires (2 enfants) je peux vous dire que vous y réfléchissez sérieusement.
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 9 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2017

Bonjour abc35,

Merci pour le lien.

article intéressant.
Messages postés
693
Date d'inscription
jeudi 5 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mars 2017
91
Si votre épouse à droit au chômage...( Plus que probable ) Ces éventuelles allocations de chômage entreront actives après son congés maternité sécurité sociale, ( qui prime !) Qu'elle aille rapidement s'enregistrer à pôle emploi muni de tous ces documents ( Attestation d'employeur, documents signés de rupture conventionnelle, douze derniers mois de salaire etc...etc...) Tenez nous au courant...
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 9 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
9 février 2017
>
Messages postés
693
Date d'inscription
jeudi 5 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mars 2017

Il va de soit qu'elle y aura droit.
Comme j'ai compris, suite à votre lien elle aura une carence de 7 jours + les 75 jours maxi.
Du coup la question se pose si elle peut prétendre au congé parental lors de son inscription à pôle emploi (soit immédiatement après son congé de mat.) soit au départ de la perception des indemnité, dans quel cas elle percevra la PreParE et les indemnité chômage seront suspendues.
Suite à quoi, à savoir ce qu'il en sera après le congé parental pour les indemnités jusqu'à retrouver un emploi, si le congé parental ne fait que repousser le droit aux indemnités.
A ce jour, elle est toujours employée, et ce, jusqu'à la fin de son congé de maternité, donc tout débutera à partir de là.

merci encore pour vos éclaircissement.
Dossier à la une