Taxe d ordure menagere [Résolu]

djangoscarlett 3 Messages postés dimanche 30 octobre 2016Date d'inscription 30 octobre 2016 Dernière intervention - 30 oct. 2016 à 16:02 - Dernière réponse : djangoscarlett 3 Messages postés dimanche 30 octobre 2016Date d'inscription 30 octobre 2016 Dernière intervention
- 30 oct. 2016 à 16:44
bonjour
mon fils étudiant a éée locataire d un appartement et vient de démanager
nous venons de récupérer la caution versée a l arrivée ,hors le bailleur a déduit 3 ans de taxes d ordures ménagères mais nous n avons jamais reçu de factures a payer pour cette taxe en 3 ans
est ce normal comme procédé car nous aurions préféré récupérer la caution entière et nous acquitter annuellement de cette taxe mais elle ne nous a jamais été réclamé
nous avons pensé qu elle était incluse dans les charges mensuels
merci d avance de vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
flocroisic 18393 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 22 juillet 2018 Dernière intervention - 30 oct. 2016 à 16:20
2
Merci
Bonjour

oui il pouvait deduire les 3 ans d'ordures menageres mais il doit justifier du montant en vous faisant copie des differentes taxes foncieres.
il ne doit pas vous etre facturé les frais de gestion.

Merci flocroisic 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13827 internautes ce mois-ci

djangoscarlett 3 Messages postés dimanche 30 octobre 2016Date d'inscription 30 octobre 2016 Dernière intervention - 30 oct. 2016 à 16:44
ok merci pour votre reponse
crdt
Commenter la réponse de flocroisic
djivi38 18968 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 22 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par djivi38 le 30/10/2016 à 16:36
1
Merci
Bonjour,

Vérifiez dans le bail ce qui est inclus dans les charges. Bien souvent la TEOM n'y est pas mentionnée, car en fait ce n'est pas à proprement parlé une "charge", c'est un "impôt" "à la charge" du locataire, qui doit la rembourser à son propriétaire.
En cas d'oubli par le propriétaire d'en demander le remboursement chaque année, oui, il a le droit de réclamer sur 3 ans en arrière (loi ALUR) ET, dans ce cas, le locataire a la possibilité de régler la totalité due étalée sur 12 mois.
Donc, faites un courrier RAR (gardez copie & récépissés) au propriétaire pour demander un étalement de la dette et la restitution intégrale (si pas d'autres retenues légales sur le DG = DÉPÔT DE GARANTIE (et non pas "caution").
Voir plus bas mon topo sue le DG.

I) Petit topo sur la TEOM :

La TEOM est une taxe payée par le propriétaire en même temps que sa TF, mais qui est à la charge du locataire, lequel doit donc la rembourser à son propriétaire selon les principes suivants :

2 façons pour un propriétaire de récupérer la TEOM sur le locataire :

Si la TEOM fait partie des charges mensuelles (cas en « meublé ») : au moins chaque année le propriétaire doit faire une régularisation = différence entre le montant dû inscrit sur la TF et les sommes versées mensuellement par le locataire.
À défaut de régularisation au moins annuelle, le montant de la TEOM peut être réclamé par le propriétaire sur 3 ans (5 ans avant la loi Alur). Le locataire a la possibilité de demander un étalement de paiement sur 12 mois si le montant est trop élevé.


Si la TEOM n'est pas comptée dans les charges mensuelles (cas en « vide » et/ou en « meublé » si c’est le choix du propriétaire) : La TEOM est remboursable par le locataire, en une seule fois et au centime près.

DANS LES 2 CAS :
  • sur justificatif [copie de la TF ou, au moins la possibilité pour le locataire de la lire, pendant 6 mois après la demande. Une vérification peut également être faite aux impôts]. Le locataire doit prendre le temps de vérifier que le montant demandé correspond bien à son seul logement;
  • au prorata journalier du temps d'occupation du locataire (si arrivée et/ou départ en cours d'année);
  • et sans les frais de gestion/de rôle (au bas de l'avis de taxe foncière du propriétaire), lesquels sont toujours uniquement à la charge des propriétaires.


II) Petit topo sur le DÉPÔT DE GARANTIE = DG (souvent appelé à tort "caution") :

Un dépôt de garantie (DG) est égal à 1 mois de loyer hors charges pour une location « vide » et jusqu’à 2 mois maximum de loyer hors charges pour une location en « meublé ».
C’est le propriétaire qui est le détenteur légal du DG et qui le restituera au locataire.
Si versement en chèque, le propriétaire n’a le droit de l’encaisser qu’à partir de la remise des clés, (mais peut l'exiger à la signature du bail - sans toutefois l’encaisser - si celle-ci est antérieure à l’EDL entrant avec remise des clés).
En cas de colocation, le propriétaire conserve le DG jusqu’au départ du dernier colocataire, au colocataire partant de s’arranger avec le colocataire restant dans le logement.

RESTITUTION du DG au locataire :

• sous 1 mois maximum à partir du rendu des clés si les 2 EDL (états des lieux entrant & sortant) sont strictement identiques;

• sous 2 mois maximum à partir du rendu des clés si l'EDL sortant mentionne des dégradations non mentionnées sur l'EDL entrant.
=> Si dégradations (mentionnées sur EDLs - et pas sur EDLe – et NON rajoutées après signatures) => justificatifs (devis OU factures de professionnels) des montants retenus correspondants aux dégradations, que le propriétaire doit obligatoirement fournir lors de la restitution partielle du DG.
Une retenue sur DG sans justificatifs ou sans signature sur l’EDLs permet au locataire de porter le litige devant le juge de proximité (*) après réclamation par courrier RAR restée sans réponse passé un délai de 8 jours.
=> Si le DG ne suffit pas : courrier RAR au locataire pour réclamer le surplus (obligation depuis la loi ALUR pour le locataire d’écrire sa nouvelle adresse sur l'EDL sortant).
=> Au besoin, bien entendu, le propriétaire peut se retourner vers le(s) garant(s) de son locataire, à l’amiable dans un 1° temps, puis commission de conciliation, puis en justice.

- Si le logement se trouve dans un immeuble collectif, le propriétaire est en droit de conserver 20% maximum du DG et ne restituer le solde éventuellement dû, sans intérêts, qu'après la régularisation annuelle des charges.

- Si le propriétaire dépasse les délais de restitution du DG (entier ou partiel), le locataire est en droit d’obtenir par tribunal 10% du DG par mois de retard commencé (+ des dommages et intérêts au titre de l’art. 700 du code civil).
Cependant, cette majoration de 10% par mois de retard commencé n'est pas due si l'absence de restitution résulte du défaut d'indication par le locataire de l'adresse de son nouveau domicile.

- Le DG ne sert pas à payer le dernier mois de loyer : il s'agit, dans ce cas, d'un impayé de loyer pouvant entraîner une condamnation du locataire.

Cf. :
==> https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31269
==> http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/1851-depot-de-garantie-et-location

(*) Comment saisir le juge de proximité ? :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1785

CDT.
djangoscarlett 3 Messages postés dimanche 30 octobre 2016Date d'inscription 30 octobre 2016 Dernière intervention - 30 oct. 2016 à 16:44
merci pour votre reponse
crdt
Commenter la réponse de djivi38
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une