Pouvoir de décision entre un enfant direct et des neveux

lamanon30 Messages postés 1 Date d'inscription mardi 29 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 10 octobre 2016 - 10 oct. 2016 à 08:58
Arkana0 Messages postés 4391 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 31 janvier 2023 - 11 oct. 2016 à 18:14
Bonjour, suite au décès de mes deux parents et de mon frère qui avait 3 enfants (je n'est pas d'autres frère et sœur) la maison de mes parents doit être mise en vente .
Ma question est : puis je décider toute seule du prix de la maison a vendre ??? ou mes 3 neveux héritiers de la part de leur père , peuvent s'opposer au prix que j'ai fixé ???

1 réponse

condorcet Messages postés 39230 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 1 février 2023 18 038
10 oct. 2016 à 09:22
puis je décider toute seule du prix de la maison a vendre ??? o
La propriété est collective, la décision appartient à tous.

ou mes 3 neveux héritiers de la part de leur père , peuvent s'opposer au prix que j'ai fixé ???
Bien évidemment.
En ce cas, ils ont la possibilité d'acquérir vos droits selon votre estimation si elle est supérieure à la leur ou, inversement, vous pouvez acquérir les leurs si elle est supérieure à la vôtre.
1
je suis désolée mais je ne comprend pas du tout votre réponse .
Mes neveux ne sont pas acquéreurs de cette maison , et en tant qu'héritière directe , je pensais être prioritaire pour en fixer le prix .
Pouvez vous m'éclairer un peu plus s'il vous plait ???
0
condorcet Messages postés 39230 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 1 février 2023 18 038 > lamanon 30
11 oct. 2016 à 17:29
Pouvez vous m'éclairer un peu plus s'il vous plait ???
Vous oubliez simplement que vous n'êtes pas la seule héritière directe.
Vos neveux le sont aussi en venant à la succession de leur grand-mère par représentation de son défunt fils qui était leur père,autre ayant droit direct.
Les enfants du défunt ne sont pas des "sous-héritiers" ou héritier par défaut pour être traités différemment que leur père l'aurait été s'il était resté en vie.

Mes neveux ne sont pas acquéreurs de cette maison
S'ils ne sont pas les acquéreurs de cette maison, ils en sont quand-même les vendeurs, avec vous, tous dans l'indivision, aucun ne dispose de la faculté de disposer des droits des autres de sa propre autorité.

J'ai simplement souligné que dans une situation d'indivision celui voulant la quitter doit proposer l'acquisition de ses droits aux autres indivisaires si le partage est impossible.

Partant de cette observation, vous pouvez leur proposer l'achat de leurs droits, eux peuvent en faire de même à votre égard, le plus offrant remporte la mise.
0
Arkana0 Messages postés 4391 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 31 janvier 2023 864 > condorcet Messages postés 39230 Date d'inscription jeudi 11 février 2010 Statut Membre Dernière intervention 1 février 2023
11 oct. 2016 à 18:14
Petite précision sur la réponse de concordet :
Les héritiers directs (enfants, époux) d'une personne ont droit à une part minimum de l'héritage. On appelle ceci la réserve. Le reste, appelé "quotité disponible" peut être distribué à n'importe qui, y compris un héritier qui bénéficie déjà d'une réserve.
La réserve se calcule ainsi : Nb héritiers réservataires/(Nb héritiers réservataires + 1)

Si vous n'étiez que deux frères, alors votre frère a droit à sa réserve qui correspond à 1/3 de l'héritage de votre mère (vous aussi, la réserve est à 1/3)

En clair, au moins 1/3 de la maison appartenait à votre frère.

Vos neveux sur le même principe ont une réserve sur l'héritage de votre frère à raison d'1/4 chacun, donc au final, ils ont des droits sur au moins 1/4 de la maison.

Donc, à moins qu'il n'y ait des refus d'héritage, ils ont leur mot à dire sur la vente de la maison.

Deux questions :
- Tous vos neveux sont-ils majeurs ?
- Ont ils tous accepté l'héritage ?
0