Renonciation pension alimentaire, droit de visite [Résolu]

oli06 - 22 juil. 2016 à 10:46 - Dernière réponse :  Sophocle
- 1 août 2016 à 18:14
Bonjour,
Séparé suite à un jugement depuis plusieurs années, je me trouve aujourd'hui dans une impasse. Au tout début de notre séparation j'ai mes 4 enfants quelques après midi par mois comme convenu avec leur mère qui avait demandé la garde exclusive.
la situation s'est vite dégradée jusqu'à ne plus les voir et ne plus avoir de nouvelles.
J'ai alors insisté pour les voir et discuter avec eux, rendez-vous est donné et là ils m'expliquent qu'ils ne veulent plus me voir. Finalement je prends sur moi et accepte de les laisser tranquille mais demande d'avoir des nouvelles.
Le scénario se répète, pas de nouvelles, je ne les vois pas et je propose à la rentrée prochaine de voir avec le tribunal pour mettre en place un droit de visite en point rencontre.
Rendez-vous est donné par leur mère sur un parking et c'est moi qui suis passé en jugement,
mon grand qui a 19 ans m'a insulté "ta gueule tu nous emmerdes..." je le recadre en lui disant qu'il n'a pas à parler comme ça , que je suis son père, du coup il me provoque physiquement
Conclusion de cette entrevue: ils ne veulent plus, tous,ni me voir ni entendre parler de moi, il ne veulent plus porter mon nom, et quand je demande les raisons d'un tel changement de comportement, je n'ai pas de réponse.
Pour résumer, aujourd'hui j'ai refait ma vie et j'ai un autre enfant, le problème est peut-être là, je paie toujours une pension 612 euros, alors que je ne les vois jamais, que je n'ai jamais de nouvelles, qu'ils ne veulent plus me voir, ne veulent plus porter mon nom et tout ça de leur propre chef d'après leur mère.
Je ne sais plus quoi faire, est ce que je dois me résigner, les laisser tranquilles au risque de plus avoir de nouvelles et de n'avoir comme seul lien le fait de payer une pension.
J'ai pris rendez-vous à l'antenne de justice semaine prochaine pour trouver la meilleure solution pour tout le monde.
Désolé pour la longueur mais je suis perdu et j'avoue ne plus savoir quoi faire
Merci d'avance pour vos réponses
Cordialement,
Afficher la suite 

Votre réponse

14 réponses

juliemacky 1720 Messages postés dimanche 13 janvier 2013Date d'inscription 19 septembre 2018 Dernière intervention - 22 juil. 2016 à 11:06
0
Merci
Ils ont quel âge?

Tu souhaites revaloriser la pension?
Commenter la réponse de juliemacky
olimag06 1 Messages postés vendredi 22 juillet 2016Date d'inscription 22 juillet 2016 Dernière intervention - 22 juil. 2016 à 13:36
0
Merci
Bonjour,
ils ont respectivement 19, 17, 14 et 12 ans
ils sont prets à tirer un trait sur la pension mais je sais que ce n'est pas possible et ça ne me semble pas la bonne solution
mais oui si je dois continuer à la payer sans avoir le moindre contact je demanderai une revalorisation, d'autant plus que j'ai une fille de 7 mois
olimag06 > juliemacky 1720 Messages postés dimanche 13 janvier 2013Date d'inscription 19 septembre 2018 Dernière intervention - 25 juil. 2016 à 08:59
Bonjour,
je suis conscient que j'aurais du me battre dès le début, mais quand ce sont vos enfants
qui vous disent qu'ils préfèrent qu'on les laisse tranquille, vous respecter ce choix, certes à contre cœur, mais c'est ça ou bien vous rentrez en guerre.
C'est peut être la solution de facilité mais je pensais vraiment bien faire et que les choses
s'arrangeraient avec le temps. Mais bien au contraire, aujourd'hui même ma petite qui a eu 12 ans le 20 juillet m'a dit texto:"mais tu comprends pas qu'on a plus envie de te voir".
Et leur mère a toujours tout cautionné et à aucun moment n'a essayé de leur faire prendre conscience qu'il fallait voir leur père, elle se cache derrière le fait que c'est leur choix.
Il est vrai que la situation du coté de la mère n'est pas facile, mais je sais que meme si je vais devant le tribunal je n'en sortirai pas gagnant, je continuerai à payer ma pension,
j'obtiendrai un droit de visite pendant 1 an pour mon fils de 14 ans et 3 ans pour ma fille.
Mais par contre je m'engage dans une guerre sans fin elle
Merci en tout cas pour vos conseils et points de vue,
Bonjour,
Je ne partage pas l'avis de Sophiag et suis en grande partie le point de vue de juliemacky...
En aucun cas vous ne devez vous remettre en cause.ni envoyer une lettre vous rabaissant.. Il est inacceptable que l'un de vos enfants vous injurie... Vous devrez lui demander en premier lieu des excuses puis, s'il les présente, vous pourrez ensuite avoir une discussion franche avec lui en lui demandant quels sont ses griefs à votre endroit et les raisons précises pour lesquelles ils n'entendent plus vous voir...

Vous n'êtes pas le seul dans le cas que vous présentez... Sans évoquer mon expérience personnelle, il arrive fréquemment que des enfants remontés par leur mère qui leur lessive le cerveau et accablent le père de tous les maux soient coupés de leur père. Il faut seulement être vertueux dans la vie, courageux, et prendre du recul par rapport à vos pensées et émotions...Les relations avec vos enfants pourront s'améliorer...
Pour la pension, il convient effectivement de ne pas retourner devant le Juge aux Affaires familiales si elle est conforme au barème indicatif des pensions alimentaires et n'est pas excessive par rapport à vos revenus... Reste ensuite le droit de visite que vous pouvez faire modifier par le Juge aux Affaires Familiales...
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention > Sophocle - 27 juil. 2016 à 20:24
Bonjour Sophocle
Allez prendre conseil auprès d'un pédo psy et ensuite, vous serez un peu plus crédible
Car vous pouvez ne pas etre d'accord avec moi si vous avez pris en compte tous les paramètres dans vos réponses et que vous êtes censés.

Votre conseil consiste à dire que " soit ils font des excuses "(qu'ils ne feront jamais) , soit il renonce à ses enfants !!!!

Vos propos scandaliseraient un psychiatre ou psychologue débutant!.

Ces enfants manipulés , dans un conflit de loyauté ne peuvent pas revenir ainsi vers leur père puisqu'ils sont justement en conflit de loyauté.

LA SEULE SOLUTION est de tout tenter pour atteindre leur coeur et percer la carapace

ILS SONT VICTIMES , pas coupable, ne l'oubliez jamais:!
Bonjour Sophiag,

Je ne sais pas ce qu'est un conflit de loyauté... et je n'ai jamais écrit qu'il devra renoncer à ses enfants si ceux-ci, après avoir été injurieux, ne présentent même pas leurs excuses... Ils sont mineurs au cas présent et le père pourvu de l'autorité parentale doit leur apprendre qu'il doit y avoir un minimum de considération, tant le père à l'égard de ses enfants que réciproquement...et il faut rétablir le dialogue si possible...
Ensuite je vous confirme que le père n'a pas à présenter ses excuses par écrit.. Ni vous ni moi ne connaissons en fait le motif de ces heurts entre le père et ses enfants.. qui peuvent provenir aussi bien de l'attitude du père que de celle des enfants ou les deux à la fois... Compte tenu de la méconnaissance des faits, il n'y a aucune raison que le père fasse son mea culpa, encore moins par écrit... La lettre pourrait le desservir..
Ensuite, ne me parlez pas des psy , pédo-psy comme si c'était vérité d'évangile... de même que les décisions judiciaires sont parfois iniques ....
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention > Sophocle - 28 juil. 2016 à 10:20
Bonjour Sophocle

Je me fis à l’expérience et si vous ne savez pas ce qu'est un conflit de loyauté, je vous invite à vous informer, les JAF sont formés pour les repérer et les sanctionnées au parent initiateur

Si la condition de renouer un dialogue doit etre des excuses d'enfants alors que ces enfants, manipulés et en conflit de loyauté (ils ne peuvent s'opposer à leur mere, ils se doivent de lui faire plaisir et donc, d'attaquer papa pour la satisfaire (c'est cela un peu vite résumé le conflit de loyauté), DONC si la condition est l'excuse qui ne viendra jamais, alors, c'est l'orgueil qui raisonne et non la sagesse ou le bon sens

Si une excuse suivit d'explication, de mots d'amour peut permettre de débloquer un peu ce qu'à construit l'autre parent contre l'autre parent, alors, la, c'est constructif

LE PLUS IMPORTANT, c'est le résultat et pas l'orgueil ou les principes qui n'arrangeront rien

Dans un cas normal , je vous approuverais , les excuses seraient exigible, mais la, oubliez , ils sont victimes et poue eux, conditionnées, c'est justifiés et liées à faire plaisir à leur mère, quoi qu'il arrive (pour le moment, apres, tout dépendra des réactions et des actions de la mère)

N'oublions pas aussi que le papa fut absence
et n'a entrepris aucune démarche pour démontrer à ses enfants qu'ils se battraient, meme si leur mère mettait des bâtons dans les roues

Le message passée aux enfants est celui ci aussi, c'est à dire " indifférence"
Commenter la réponse de olimag06
Fada80 632 Messages postés lundi 21 décembre 2015Date d'inscription 15 avril 2018 Dernière intervention - 28 juil. 2016 à 12:50
0
Merci
Bonjour
Votre problème est d'ordre affectif et relationnel , le droit ne peut rien faire . personne ne peut obliger votre fils de 19 ans de garder contact avec vous , si ça ne vient pas de lui.

La responsabilité de la maman des enfants est considérable dans le maintient ou dans la brisure de la relation père/enfant . Malheureusement dans votre cas , elle a certainement poussé dans le sens pour que ces enfants ne veuillent plus de vous .
il y a deux façons d'agir :
la première c'est de continuer à vous battre pour les récupérer , quitte à a être méprisé par ses propres enfants ...
la seconde : de faire un trait comme eux ils l'ont fait .. et de vivre votre vie loin d'eux .
cordialement
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention - 28 juil. 2016 à 19:58
Bonsoir Fada80

Il ne faut pas oublier que ce père a brillé par son absence aussi pendant toute leur enfance en n'exerçant pas son DVH , parce qu'ils l'avaient demandés

Il avait un jugement et aurait du se battre pour le faire respecter comme des milliers de papa qu'on aide sur cette plate forme ou dans la vie

Lui, il a laissé TOMBER! Il est tout de meme responsable aussi de cette situation (sans jugement de valeur, mais il faut dire les choses tels qu'elles sont)
Cordialement
Sophocle75 22 Messages postés samedi 23 juillet 2016Date d'inscription 30 juillet 2016 Dernière intervention - 29 juil. 2016 à 17:56
Bonjour,

Tout-à-fait d'accord avec Fada 8à qui marginalise davantage la position de Sophiag qui ne cesse d'accabler le père ..qui selon elle et sans apporter la moindre preuve, aurait laissé tomber ses enfants! Il a peut-être peu exercé son droit de visite parce qu'il était très occupé professionnellement, éloigné de ses enfants, etc..
C'est bien évidemment, comme l'a indiqué Fada, un problème d'ordre relationnel ... en considérant seulement qu'il ne faut jamais tiré un trait sur les relations avec les enfants... La vie est imprévisible, et il est possible qu'avec plus de maturité des enfants et de sagesse de part et d'autre, les liens familiaux se renouent.Le père doit rester serein, prendre ses distances avec les pensées négatives et émotions, rester zen... avoir une attitude vertueuse avec ses enfants, essayer de rétablir le dialogue en donnant des explications sur l'exercice réduit de son droit de visite, si c'est le cas , mais sans se rabaisser ...Mais en aucun cas, comme Fada le laisse entendre, on ne peut avoir des préjugés et édicter un jugement de valeur sans connaître tout le dossier...
Sophocle75 22 Messages postés samedi 23 juillet 2016Date d'inscription 30 juillet 2016 Dernière intervention - 29 juil. 2016 à 17:57
erreur d'orthographe : tirer
Fada, vous tenez un raisonnement logique auquel j'adhère pleinement..
Commenter la réponse de Fada80
sophiag 38345 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 18 septembre 2018 Dernière intervention - 22 juil. 2016 à 14:24
-1
Merci
Bonjour

Ma réponse ne va pas vous plaire, mais je ne suis pas la pour cela!

Pour eux, vous les avez abandonné et vous vous donnez bonne conscience en disant que c'était à leur demande (des enfants encore)!

Leur mère a eu tout le temps de faire confirmer son lavage de cerveau par votre absence qui ne se justifie en rien

Par conséquence, il ne vous reste plus qu'à leur écrire une longue lettre ou vous vous remettrez en cause et vous expliquerez ce que vous "avez cru" à tord etre leur bien, mais que vous prenez conscience que c'est plutôt une forme d’égoïsme que d'avoir agit ainsi

Demandez leur PARDON, les enfants, fassent à la reconnaissance de leur souffrance, sont souvent plus enclin à pardonner, meme si il faudra du temps
Commenter la réponse de sophiag

Dossier à la une