Apres le deces d'un oncle, il y a aussi les inconvenients...

Messages postés
6
Date d'inscription
samedi 21 mai 2016
Dernière intervention
12 décembre 2018
- - Dernière réponse : roudoudou22
Messages postés
10785
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Dernière intervention
13 décembre 2018
- 7 déc. 2018 à 22:57
Bonjour,mon oncle est décédé d'une crise cardiaque, chez lui,en Avril 2016, il était locataire et vivait seul (pas de femme, ni d'enfants) il a encore en vie 5 frères et sœurs(sur 8) + les enfants des 3 DCD (Donc 5 autres personnes en plus) L'une de ses sœur- la plus proche -se charge- à la demande du défunt (Faite oralement lors d'une précédente visite) de l'organisation des obsèques (crémation + récupération de l'urne pour dispersion.(Réglée par un compte prévoyance obsèques) Mais qui doit s'occuper du reste:L'appartement en location, quels sont les délais pour libérer le logement? Les mois de caution peuvent-ils servir a payer le loyer le temps que l'appartement soit libéré? Doit-on faire une lettre de "résiliation du bail" et au cas ou, a qui de la faire? Que faire des meubles et des affaires personnelles? Qui va payer le "déménagement"? Mon oncle avait une maigre retraite, il reste a peu près 2000 euros sur son CCP, devons nous utiliser cet argent pour payer les factures; Loyers, eau, EDF, impôts locaux, aide ménagère, etc...Et après...le compte se ferme t-il "naturellement" qui décide quoi? Il n'y a pas de testament, pas de notaire (pas assez de biens, cela ne vaut "pas le coût") Que devons-nous faire? Mon notaire nous conseille de ne pas nous en occuper, de laisser les choses "pourrir ",n'avons nous pas un devoir? En attendant les propriétaires commencent a être menaçant (ce qui est compréhensible..mais qu'ils se mettent aussi a notre place, le décès étant déjà assez dur en soit) De plus nous habitons à plus de 300 km du lieu de résidence de mon oncle, maigre solution:Nous
avons déjà fait 2 fois le trajet pour trouver des associations caritatives voulant bien venir chercher les vêtements et les meubles (les + intéressants car il en reste encore dans le logement) Nous avons fait un brin de nettoyage et jeter beaucoup de choses. Est ce a nous de "débarrasser" ce que les associations n'ont voulu prendre? Pouvons nous les laisser dans l'appartement (les propriétaires connaissant parfaitement la situation ,ne nous l'on pas proposé) Pour la crémation il n'y avait que sa sœur avec ses 3 enfants, personne d'autre de la famille n'a daigner se déplacer..Donc, maintenant comment agir? merci de nous éclairer....
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
10785
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Dernière intervention
13 décembre 2018
2
Merci
mais nous sommes aller vider l'appartement pour tout jeter,

C'est juste ce qu'il ne fallait pas faire. Du coup, votre renonciation est caduque et vous devrez assumer la charge du passif le cas échéant.

Merci roudoudou22 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances a aidé 14513 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de roudoudou22
Messages postés
4555
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
13 décembre 2018
0
Merci
Bonsoir,

Vous aurez dans ce lien http://www.pap.fr/conseils/succession/deces-du-locataire-les-obligations-de-la-famille/a9525 les démarches à faire vis à vis du propriétaire.

Les héritiers sont devenus propriétaires des biens du défunt dès l"instant du décès. C'est donc à eux de prendre toutes les dispositions en ce qui concerne les affaires personnelles du défunt et le règlement des factures.

Un héritier ne peut pas ne rien faire et "laisser les choses pourrir" ! Sauf s'il renonce à la succession.
Merci Gayomi, du coup tout le monde a refusé la succession, mais nous sommes aller vider l'appartement pour tout jeter, quelle tristesse...
Bsr
Grosse erreur
En vidant, vous avez accepté la succession tacitement
Commenter la réponse de Gayomi
Dossier à la une