Mi-temps et rattrapage du jour férié de Pentecôte [Résolu]

creamarite 3 Messages postés jeudi 12 mai 2016Date d'inscription 15 mai 2016 Dernière intervention - 12 mai 2016 à 11:34 - Dernière réponse : creamarite 3 Messages postés jeudi 12 mai 2016Date d'inscription 15 mai 2016 Dernière intervention
- 15 mai 2016 à 21:40
Bonjour,

Je suis à mi-temps dans une association (du domaine de l'économie sociale et solidaire). Je fais 20 heures par semaine, le mardi, mercredi et vendredi.
Cette année je n'aurais qu'un jour férié chomé, le 11nov qui tombe un vendredi.

Je ne vois pas sur ma fiche de paye de compensation quelconque pour les autres jours fériés.

On me demande de rattraper 4 heures pour le lundi de pentecôte, heures données. Mon soucis c'est que ce jour est un jour de congé pour moi, comme tous les lundi. Je trouve cela injuste.

Cela est il normal?
Ou puis je avoir des informations précises à ce propos?

Je ne trouve pas de réponse claire sur internet, beaucoup d'information, parfois des mots que je ne comprends pas. Et je n'arrive pas à savoir si cette situation très "inégale" (comparé à un autre salarié qui travaille le lundi, mardi et jeudi par exemple)

Merci à vous
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
marylou. 18670 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention - 12 mai 2016 à 12:00
0
Utile
3
hello

On me demande de rattraper 4 heures pour le lundi de pentecôte,


ne serait ce pas pour la journée de solidarité ??
creamarite 3 Messages postés jeudi 12 mai 2016Date d'inscription 15 mai 2016 Dernière intervention - 12 mai 2016 à 22:00
Bonsoir marylou

En effet.
Peut être pourrez vous m'aider? Je vais essayer d'être plus claire.

Sur 6 jours fériés chômés en semaine je n'ai qu'un jour férié. Je travaille 20h par semaine, les mardi, mercredi et vendredi. Des collègues travaillent les lundi, mardi et jeudi. Ils ont donc 5 jours fériés. Je n'ai aucune compensation quelle qu'elle soit.et sur l'année je vais travailler entre 28h et 32h de plus que mes collègues.
Mes collègues et moi allons faire 4h pour la journée de solidarité.
Je trouve ici qu'il y a une "grande" injustice, d'autant que ce lundi de pentecôte n'est qu'un jour de congé pour moi.
Donc dois je faire ces 4h?
L'association ne devrait elle pas tenir compte des jours fériés où je suis en congé?
Puis je demander une compensation pour ces jours fériés?
La pillule des 4h de bénévolat, en comparaison avec mes collègues, est bien dire à avaler.
merci pour votre aide
marylou. 18670 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention > creamarite 3 Messages postés jeudi 12 mai 2016Date d'inscription 15 mai 2016 Dernière intervention - 13 mai 2016 à 07:19
injustice ou pas vous ne serez pas la seule à travailler ce jour là !!

on doit travailler "gratuitement" 7 heures pour la journée de solidarité (proratisés si temps partiel)

c'est la loi , c'est comme ça ! vous ne pouvez demander aucune compensation pour avoir travaillé un jour férié pour la journée de solidarité.

quant aux autres jours fériés, c'est la "loi" de pas de chance pour vous si vous ne travaillez pas ces jours là, vous ne pouvez prétendre à aucune compensation.
marylou. 18670 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention > marylou. 18670 Messages postés vendredi 12 novembre 2010Date d'inscription 27 août 2016 Dernière intervention - 15 mai 2016 à 13:18
re

la pilule est passée ?? vous en êtes vous ??
Commenter la réponse de marylou.
creamarite 3 Messages postés jeudi 12 mai 2016Date d'inscription 15 mai 2016 Dernière intervention - 15 mai 2016 à 21:40
0
Utile
Bonsoir Marylou

Je voulais savoir s'il existait une loi (ou une jurisprudence). A priori non.

J'ai travaillé dans plusieurs entreprises, et j'en connais aussi quelques unes, qui appliquent le prorata des jours fériés aux employés qui sont à temps partiel. Ceci dans un soucis d'équité entre les employés.

Là, c'est une association de l'économie sociale et solidaire. Qui a une population de personnes, par les contrats cui cae et chantier d'insertion, qui a parfois de grandes difficultés sociales et professionnelles. Et je constate que l'association ne prend pas grand soin de ses employés. Et j'avoue que cela me touche particulièrement, car ce genre d'associations devrait à mon avis, au contraire, prendre soin de ses employés !

Je vais regarder les pratiques du coté des associations du même domaine.

Encore merci
Commenter la réponse de creamarite
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une