Mineur : Je veux partir en famille d'accueil [Résolu]

Pixie-Dream 8 Messages postés vendredi 8 janvier 2016Date d'inscription 25 janvier 2016 Dernière intervention - 9 janv. 2016 à 00:20 - Dernière réponse :  bcd
- 9 janv. 2016 à 01:51
Bonjour, j'ai 13 ans et demi et j'ai des problèmes à la maison.
Et j'ai beaucoup de question sur la procédure.
Déjà, ai je le droit de demander comme ça. En sachant que ma mère bois beaucoup et que mes parents (non divorcé) s'entende très mal et reste ensemble pour je ne sais quelles raisons absurde. Ma mère en est venu à squatter ma chambre, je n'ai plus d'endroit personnel ou rester je dors sois avec elle, ou sinon je vais dans celle de ma sœur et prend le matelas gonflable (quand elle est bourré pour qu'elle me foute la paix) !
Déjà je voulais savoir ou me renseigner.... Mais pour tout dire j'ai un peu honte d'aborder le sujet avec quelqu'un de l'école.
Et si je pars je veut être sur qu'aucun de mes parents veuille me récupérer. Et surtout, comme je l'ai dit j'ai une sœur qui vient d'avoir 15 ans et qui est sur son année des 16, si on était en famille d'accueil est ce qu'on serais dans la même, et serais t-elle obliger de me suivre ?
Parce que la connaissant elle ne voudras certainement pas, et je n'ai pas envie d'être égoïste au point de la privé de sa VRAI famille....... Mais ne vous moquez pas de moi pitié, je n'en peut plus.
Aussi je me demander si les familles cher lesquels on allé était plutôt sympa ou si c'était juste des drogués intéresser par le fric.......
Est-ce que mes parents risque une amende ou autre.... Parce que je m'en voudrais également. Et je voulais savoir jusqu'à qu'elle âge la famille nous garder !

Merci d'avoir lue ce looooong monologue, et j'espère vos réponses nombreuse et au plus vite.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Utile
Bonsoir, Il faut contacter le centre social le plus proche et rencontrer les travailleurs sociaux : assistante sociale ou autres et leur expliquer la situation. Il est possible aussi de leur adresser un courrier, ou même de leur téléphoner.
Donc tu n'es pas obligé d'en parler à quelqu'un de l'école.
L'équipe de l'ASE examinera la situation et verra ce qu'il y a lieu de faire.
Il n'y a pas que les placements en famille d'accueil, il y a aussi les placements en foyer.
Il ne faut pas trop écouter les idées reçues sur les familles d'accueil. On ne recrute pas n'importe qui, et il y a une formation à la fin de laquelle on décide si elles seront admises ou pas.
Commenter la réponse de bcd
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une