Terrain à mon conjoint ...

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 16 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 décembre 2015
-
Messages postés
34600
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
-
Bonjour à tous .
Mon conjoint a reçu une somme X d'argent du vivant de sa grand mere ( qui a vendu des terrains et qui a divisé le tout par 6) .
Nous allons le mois prochain acheté un terrain qui est la moitié du jardin de mes beaux parents . Ce terrain sera payé par mon conjoint avec la somme X qu'il a touché il y a 3 ans . La maison que nous allons y mettre sera aux deux noms mais si le terrain ne m'appartient pas comment ça se passe en cas de décès de mon conjoint ou séparation ? Nous sommes pour le moment en concubinage . Merci d'avance pour votre aide

3 réponses

Messages postés
34600
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
14 281
comment ça se passe en cas de décès de mon conjoint ou séparation ?
Qui dit "conjoint" signifie "mariage".
Or vous vivez en union libre, chacun étant juridiquement un "étranger" par rapport à l'autre, le terme "conjoint" n'est pas adapté à la situation.

Ce terrain sera payé par mon conjoint avec la somme X qu'il a touché il y a 3 ans
Alors la construction sera la propriété du propriétaire du terrain et pas vous.

La maison que nous allons y mettre sera aux deux noms
Comment allez-vous procéder ?
Difficile de soutenir la thèse d'une construction commune aux 2 personnes sur un terrain appartenant qu'à une seule !

mais si le terrain ne m'appartient pas comment ça se passe en cas de décès de mon conjoint ou séparation?
Le propriétaire du terrain garde tout.
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 16 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 décembre 2015

Merci beaucoup pour votre réponse . Étant donné que c'est l'argent de mon conjoint et le terrain de ses parents , je comprends qu'il ne veuille pas forcément que j'en devienne aussi propriétaire étant donné que je ne placerai pas d'argent dans ce terrain . Il faut toujours imaginé le pire , le divorce ( car d'ici 3 ans on devrait être marié, mais le terrain sera bien acheté alors que nous sommes que concubins ).

Alors comment faire pour qu'il m'appartienne aussi , malgré qu'il paye seul ? Et comment sa se passe si divorce il y a ?
Messages postés
34600
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
14 281
Alors comment faire pour qu'il m'appartienne aussi , malgré qu'il paye seul?
Je ne vois pas de solution car la donation du terrain consentie par les parents interdit que le bien donné soit, donné, vendu ou hypothéqué.
Et les parents ne lèveront pas cette interdiction.
Par ailleurs comment pourriez-vous revendiquer des droits sur un bien qui n'est pas votre propriété et sur lequel vous n'avez rien investi dans sa construction.

Et comment sa se passe si divorce il y a ?
Vous repartez avec.........................votre valise !
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 16 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
16 décembre 2015

Peut il, une fois mariée, me faire une donation de 50% du terrain , comme ça la maison dans laquelle on paiera 50/50 m'appartiendra aussi à moitié ?!
Messages postés
34600
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
14 281
Peut il, une fois mariée, me faire une donation de 50% du terrain
Dans mon message de 17 h.42 je vous ai indiqué que tout acte de donation contenait une clause interdisant de donner, vendre ou hypothéquer le bien donné pendant la vie des donateurs.
Ces donateurs, vos futurs beaux-parents, ne sont pas près de l'abandonner, sinon il ne pourrait plus exercer leur droit de retour si le bénéficiaire de la donation (votre futur) décédait avant eux.
Tout se tient.
La seule initiative que pourrait prendre votre futur conjoint, serait de vous protéger en cas de décès en vous léguant, par testament, l'usufruit de cette maison construite sur son terrain.
Bien sûr, si vous voulez bénéficier de l'exonération des droits de succession, il est nécessaire d'en passer par le mariage, ou, au minimum le PACS.
Dossier à la une