Le piano, un problème ?

[Résolu/Fermé]
Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,

Je suis exaspérée par mon voisin (étage supérieur). Il me reproche mon piano... Hors j'estime qu'il n'a pas de raisons de se plaindre. Ca fait cinq ans que je vis-là, il était déjà venu m'emm... il y a quelques années mais j'avais réussi à lui faire comprendre qu'il abusait et depuis j'étais tranquille.
Sauf que là, mes habitudes ont changé et monsieur n'est pas content.
Avant je jouais maximum une heure par jour (piano droit acoustique) 6 jours par semaine (pas le dimanche).
Pendant deux ans je ne serai pas chez moi la semaine. Je travaille sur un piano numérique que j'ai payé cher et qui pourtant ne me satisfait pas pleinement pour de multiples raisons. Donc quand je suis chez moi, je joue sur mon piano pour pouvoir continuer de progresser. Et donc je joue le vendredi, le samedi et le dimanche, mais plus le reste du temps.
Et mon voisin n'est pas content. Je joue trois jours de moins mais pour lui le "jour du seigneur" je ne dois pas jouer.
Je jouer toujours à des horaires très décents (fin de matinée ou dans l'après-midi).
L'immeuble est très récent mais l'isolation phonique est loin d'être top malheureusement.
Je précise que je n'ai aucun problème avec les autres voisins, certains sont même très contents et me le disent.

Dites-moi sincèrement si une heure max de piano par jour 3 jours par semaine vous trouvez ça abusé... Je ne compte absolument pas accéder à sa requête. Je la trouve très largement exagérée. Sans compter que j'ai 15 ans de pratique et que je joue donc très bien (musique classique). Ce n'est pas comme si je lui déchirais les oreilles.

Des conseils pour sortir de cette situation ? Il m'a adressée une lettre assez dégueulasse de sous-entendus (traduit ça donne : je joue mal, je le fais ch..., etc) pour me faire part de ses doléances et je lui ai répondu par lettre également. J'ai pris le temps de tout lui expliquer, de lui dire pourquoi je ne pouvais pas accéder à sa requête. Je ne sais pas quoi faire d'autre.

Merci.

7 réponses

Messages postés
16110
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
4 304
Bonjour,

Ce n' est pas à nous de trouver ou pas que jouer du piano 3 jours par semaine puisse être acceptable ... Ou pas ... mais aux voisins ... Et si cela ne s' arrange pas pour leurs oreilles ... Au juge !

Et là, si vous continuez à l' indisposer ... Rien ne l' empêchera de faire constater par huissier et de vous assigner au tribunal qui pourra ordonner une expertise et s' il s' avère que l' isolation n' est pas adaptée ... Ne pas du tout vous donner raison et même pouvoir vous condamner à lui payer des dommages et intérêts.

Voilà. A vous de voir ... mais ne croyez surtout pas être dans votre bon droit sous prétexte que vous jouez bien ... Et que certains apprécient ... Il suffit d' un seul qui n' apprécie pas ...

Voici une des documentations jurisprudentielle sur le sujet ( le reste sur google ).
http://www.cnejac.org/pdf/d1.pdf


Au pays des aveugles, les borgnes sont rois ...
5
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 20734 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Utilisateur anonyme
Merci beaucoup Enka1. Je cherchais depuis tout à l'heure un document récapitulant les diverses jurisprudences et le voilà :-)

Pour les prochains qui nous liraient et qui sont dans le même cas que moi, voici la partie du document qui concerne mon cas (et qui me donne raison) :

"Au contraire, lorsque les plaignants ne démontrent pas qu'un piano est utilisé pendant une durée excessive ou à des heures consacrées au repos, le trouble anormal ne sera pas retenu (T.I. de Paris, 3 déc. 1992, M. Cange, préc .).
Les juges doivent ainsi apprécier à partir de quand le bruit devient anormal. Ils ont récemment apprécié que le fait de jouer du piano une heure par jour constitue un trouble normal de voisinage même si le joueur est débutant (les sons étant moins harmonieux) (C.A. de Paris, 7 oct. 1999, Begorre , préc.)"
Messages postés
16110
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
4 304
Sauf que les jurisprudences se font et se défont au gré des juges qui les rendent ... Moi, je pense que c' est loin d' être gagné ...
Tenez nous au courant, c' est intéressant.
Utilisateur anonyme
Ca pour être intéressant...
S'il y a une suite, ça risque de prendre beaucoup de temps. Mais si je me retrouve avec la police aux fesses je repasserai par ici... Heureusement, je doute que ça arrive un jour. Mon piano 3h par semaine est loin d'être une priorité pour elle. De nos jours on n'a plus le sens des proportions. A côté de ça le vrai tapage (j'ai lu tout un tas de témoignages affolants à une époque) prend des mois voire des années à être constaté, jugé, condamné. J'ai du mal à comprendre où se situe le problème. Mais bon, c'est un très (trop) vaste débat donc je m'arrêterai là.

Bonjour,

Je reviens presque un an après les faits pour vous faire savoir la suite.

Entre temps, les voisins en question ont fait les morts, et trois mois après, sans prévenir, alors que je jouais depuis cinq minutes à peine, lui a décidé d'essayer de défoncer ma porte.

Nous avons depuis parlementé, négocié. Eux se sont montré violents, harceleurs, menaçants. J'ai déposé une main courante et je déposerai une plainte s'il le faut.
Moi j'ai fait le maximum : j'ai mis des patins à mon piano, réduit l'amplitude de mes horaires qui était déjà très réduite, et investi dans des protections acoustiques qui ont considérablement fait baisser le son de mon piano. En conséquence : ils n'entendent presque plus rien (dès qu'on parle ou qu'on met la télé chez eux, on n'entend plus du tout le piano, et même sans ça, il faut tendre l'oreille).

Ca ne leur suffisait pas. On a donc fait une rencontre de médiation (sur mon initiative, eux étaient opposés -mais on accepté- et ont été clairs sur le fait qu'ils n'en feraient jamais une deuxième).
Nous avons trouvé un accord. Accord, qu'au bout d'une semaine, je ne respectais soi-disant déjà plus (il faut savoir que ces gens mentent, BEAUCOUP).
Je les ai calmés comme j'ai pu. Depuis deux mois je n'ai plus entendu parler d'eux.

Pour la partie juridique, je me suis bien renseignée. J'ai consulté deux juristes et un avocat, et tous sont unanimes. (et NON, je ne leur ai pas menti : où serait mon intérêt ?)
Mes voisins, si un jour ils décident de m'attaquer, ne PEUVENT pas gagner. La loi est derrière moi, la jurisprudence (très cohérente si on y regarde de près, ce que j'ai fait avec un juriste) est derrière moi, mais le bon sens aussi.

En conclusion, il serait donc bon d'arrêter de répéter des stéréotypes, car l'interdiction de "gêner" les voisins, ça n'existe pas... En soi, c'est une évidence, puisqu'une "gêne" est subjective (si leurs pas sur le sol me gênent : ils arrêtent de marcher ?). Juristes et avocat consultés ont eu la même réaction que moi quand je leur ai répété ce que ces médiateurs ont prétendu en médiation, à savoir que "tout bruit gênant doit cesser". A ceux qui lisent ce message et qui se sont déjà entendu dire cette phrase : ne vous laissez pas intimider par des gens qui n'y connaissent rien.

Je vous passe le reste des détails. Je voulais seulement vous faire part des derniers développements. Ceci est un message à but informatif.
5
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 20734 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 240 > Utilisateur anonyme
C'est votre réponse qui est inappropriée et disproportionnée

auriez-vous l'amabilité d'expliciter en quoi consiste la disproportion dont vous faites état?
et le fait que cette réponse soit inappropriée?
j'ai cru pourtant comprendre au travers de vos lignes que vous faisiez état de droit; vos voisins ne disposent donc pas des mêmes que les vôtres?

s'ils écoutaient du "hard core" à la même intensité qu'ils entendent mon piano, pas sûr qu'ils entendrait le "hard core" en question

non, non, vous n'avez point compris; vos voisins ont le droit d'écouter chez eux la musique qui leur convient à l'intensité sonore à laquelle vous produisez vos propres sons.
ils vous parviendraient, si les lois de la physique ne me sont encore pas trop étrangères, à sensiblement la même intensité sonore que celle à laquelle la vôtre leur parvient.
est-ce plus compréhensible par vous exposé ainsi?
votre avis m'intéresse.
Utilisateur anonyme
Si, c'est plus compréhensible.

Mon avis, le voici : qu'ils le fassent. Ca ne me dérange pas. En "médiation" (qui était une parodie de médiation), ils ont dit avoir interdit à leur fils de commencer la batterie soi-disant pour ne pas déranger les voisins. Je leur ai répondu que c'était dommage, et j'en crois chaque mot.

Les musiciens ont des droits pourvus qu'ils ne soient pas dans l'excès. La loi juge qu'une heure de piano produisant un certain nombre de décibels est autorisé (le texte de loi existe, les mesures acceptées sont données et précises, code de la santé public il me semble).

Si je jouais 5h par jour, ou que je morcelais ma pratique entre divers moment de la journée pour la rendre imprévisible, ou que je changeais du tout au tout mes horaires tous les jours ce qui les rendrait imprévisibles également, ou si mes voisins devaient élever la voix pour s'entendre quand je joue, OUI, ce serait excessif et même inacceptable.

Or, je ne réponds à aucun de ces critères. Je joue toujours au même moment de la journée (créneau 14h30-17h convenu avec les voisins), je préviens toujours si je suis obligée de jouer à un autre moment (ça doit arriver en moyenne une fois tous les deux mois), et du fait des mesures que j'ai prises pour réduire le volume du son, ils n'entendent presque plus rien (constaté par ma compagne qui est allée chez eux, parce que eux mentent bien sûr - mais ça un expert acousticien le prouvera très facilement si un jour ils se décident enfin à tenter de prouver une quelconque faute).

Je tiens à vous dire que je n'apprécie pas la provocation gratuite. Nous sommes sur un forum sérieux. Le sarcasme, la moquerie, la provocation, merci de les éviter.

Cordialement,
Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 240
Je tiens à vous dire que je n'apprécie pas la provocation gratuite. Nous sommes sur un forum sérieux. Le sarcasme, la moquerie, la provocation, merci de les éviter. 

rhoo je vous ai fâché!
si si, je le sens.
certes, certes, j'y suis allé un peu fort en parlant de hard core.
j'avoue.
je me confonds en excuses d'avoir osé opposer une telle bruyance à vos mélodies papillonnantes.

alors admettons, ad-met-tons, même si c'est dur, que vos voisins (les éléphants! huhu! j'en pouffe encore!) soient mélomanes (oui, j'imagine que c'est grotesque, mais imaginons quand même) et qu'ils écoutent (ou entendent, ne leur en demandons pas trop) les mêmes musiques que celles qui chavirent vos doigts.
avec la même intensité.
aux mêmes horaires que vous même, qui ne dérangent en conséquence personne.

vous diriez?

(allez, juste pour le fun, le même morceau, avec un demi temps de décalage, hmmmm?)

allez
s'il vous plait
une réponse ju ri di que.
parce que justement, comme vous le dites si bien, c'est un forum sérieux, et que le droit ne se résume pas à entendre une seule partie.
Utilisateur anonyme
Si nous jouions en même temps nous ne nous entendrions mutuellement pas. Ah les lois de la physique... Imparables celles-à.
Je vous laisse réfléchir à votre ânerie. J'ai fait de mon mieux pour être patiente, mais elle arrive vite à épuisement quand on se paye ma tête.
Je ne vous salue pas.
Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 240 > Utilisateur anonyme
Si nous jouions en même temps nous ne nous entendrions mutuellement pas. Ah les lois de la physique... Imparables celles-à.

imparable!
ha! ce décalage d'un demi-temps ...

Je vous laisse réfléchir à votre ânerie.

l'un est-il bien possible avec l'autre?

J'ai fait de mon mieux pour être patiente, mais elle arrive vite à épuisement quand on se paye ma tête.

vous m'en voyez confus.

Je ne vous salue pas.

moi si.
bien bas. pour ne pas dire en sourdine...

Vous êtes tous très mesurés sur tous les forums que je visite, et pourtant sur le forum "voisinage" vous vous lâchez, vous êtes agressifs, provocateurs, sarcastiques, même quand on vous parle très posément, très poliment, et qu'on vous écoute pour mieux vous répondre.
Je trouve ça assez étrange.
Mais j'imagine que mon poste n'a attiré que des gens avec beaucoup de passif avec des musiciens qui ont abusé (ce que je ne cautionne pas du tout et que je ne supporterais pas moi-même).

Je conclurai donc là-dessus : je peux comprendre des réactions vives, mais elles doivent cesser maintenant. Mon dernier message n'appelait pas de réponses. Il ne doit pas être noyé dans une masse de messages sans intérêt car il donne des informations très importantes.
J'ai marqué mon topic comme "résolu" hier déjà. Merci de le respecter et de ne plus y répondre. Ca reste mon topic, ma question de départ, et j'ai trouvé les réponses juridiques, que j'ai été assez bienveillante pour partager avec les personnes qui auront comme moi des problèmes à l'avenir. Et si vous ne pouvez pas vous retenir, merci à la modération de fermer ledit topic.
Messages postés
7756
Date d'inscription
mercredi 2 juin 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 septembre 2015
1 698 > Utilisateur anonyme
Merci
Messages postés
16110
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
4 304 >
Messages postés
7756
Date d'inscription
mercredi 2 juin 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 septembre 2015

Utilisateur anonyme
Et donc ?
Ce décret, je le connais, et il ne révoque absolument pas les lois en vigueur.
Durée : 1h maximum (plutôt 45 mn en moyenne)
Répétitivité : entre 2 et 6 jours par semaine
Intensité : très faible, voire quasiment nulle
Merci Enka1 d'aller dans mon sens pour une fois.

Allez, c'est tout pour moi. Vos cas sont désespérés. J'espère seulement que les victimes qui sont dans le même cas que moi (oui, je suis bien la victime : de harcèlement, de menaces, et de violences/vandalisme ayant entraîné des dégâts sur ma porte à 2-3'000€, tout ça on l'oublie un peu vite...) et qui tomberaient sur ce fil s'y retrouveront dans tous ce fouillis.

Bon vent.
Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016
1 240 > Utilisateur anonyme
oui, je suis bien la victime : de harcèlement, de menaces, et de violences/vandalisme ayant entraîné des dégâts sur ma porte à 2-3'000€, tout ça on l'oublie un peu vite...

c'est hors sujet.
Utilisateur anonyme >
Messages postés
5193
Date d'inscription
vendredi 20 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
3 avril 2016

Bon vent à vous également.
Messages postés
26050
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 mai 2021
8 531
Bonjour,
d'autre part, il existe dans tous les département des arrêtes préfectoraux qui limitent la durée d'utilisation de tous instruments pouvant occasionner une gène.....
EXEMPLE : le samedi autorisé de 9h a 12h et de 15 a 19h
le dimanche de 10 a 12 !! c'est tout !
Ma soeur est professeur au conservatoire depuis plus de 20 ans, et n'a JAMAIS joué le Dimanche quand mes parents étaient en appartement !!!! Par la suite, et après une isolation phonique du mur mitoyen et du plafond, elle a joué sans distinction de jours et d'heures.... et rien ne passait chez les voisins.

Cordialement
Messages postés
26050
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 mai 2021
8 531
ma soeur est une excellente pianiste et concertiste... Pourtant au bout de 3 heures je SATURE quand elle travaille son piano !! donc ce n'est pas parceque vous "estimez que" que vous êtes dans votre droit et il n'a pas a sortir de chez lui pour ne pas vous entendre !!!!. C'est ainsi. Maintenant si vous n'aimez pas que l'on vous contredise c'est une autre histoire.
Pour moi le sujet est clos.
Utilisateur anonyme
Vous comparez des choses qui ne sont pas comparable. Je ne joue pas 3h par jour.
Et si mon voisin est si agacé alors que (1) je suis dans mon droit (2) je joue très peu, je ne fais que suggérer qu'il a plein de façons d'éviter de m'entendre, aller se promener en étant une.

C'est juste désolant de voir qu'il y a tant de gens intolérants.

Je ne sais pas qui a basculé mon sujet en "résolu" avant moi. Peut-être la même personne qui va le "fermer". Tout ça est vraiment désolant. Je ne vois pas d'autre mot.
Messages postés
26050
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 mai 2021
8 531
c'est moi qui ait mis en résolu, car vous avez eu la réponse a votre question, même si elle ne vous convient pas. Le reste est un débat qui risque de dégénérer.
Cordialement
Bah si elle me "convient" (voir les passages que j'ai cités). Je crois que c'est plutôt à vous que la réponse (citée) ne convient pas...

EDIT : Vous auriez pu me laisser le temps de mettre le "résolu". Je sais comment fonctionne le site.
Bonjour

EDIT : Vous auriez pu me laisser le temps de mettre le "résolu". Je sais comment fonctionne le site.

Exact.
Messages postés
26050
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
11 mai 2021
8 531
Bonjour,
un peu d'humour pour terminer :

bon week end
Messages postés
16110
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
4 304
Bonjour,

Toute autre considération mise à part :
" J'ai consulté deux juristes et un avocat, et tous sont unanimes. (et NON, je ne leur ai pas menti : où serait mon intérêt ?) Mes voisins, si un jour ils décident de m'attaquer, ne PEUVENT pas gagner. "

JAMAIS un avocat ou quelque juriste ( vraiment juriste ! ) digne de ce nom ... Ne peut et ne dit une telle imbécilité !!!

Revoyez et choisissez mieux vos conseils !



Entre chien et loup ... Attention au loup ....
Si, il suffit de connaître un peu la loi. Personne ici ne m'a dirigé vers les bons articles de loi. Ce n'est pas un reproche, on ne peut pas tout connaître.

Cordialement,

PS : Je vais nuancer mon propos. On m'a dit que tout ce que mes voisins pouvaient espérer, c'est qu'un juge m'astreigne à des plages horaires, vu que le reste a déjà été fait. Et ça... c'est déjà fait. Ce qui revient donc au même. "Gagner", pour eux, reviendrait à me réduire au SILENCE. Et ceci n'arrivera jamais.

PPS : Vous semblez tous ignorer (volontairement ou non) les détails pourtant très importants que je donne. Dont un en particulier, à savoir qu'on entend à peu près RIEN chez eux...
Messages postés
7756
Date d'inscription
mercredi 2 juin 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 septembre 2015
1 698
+++ Enka1

Je rigole parce que nous nous avons été confronté au même cas il y a longtemps et que NOUS avons gagné ^^

Cdlt
Messages postés
26
Date d'inscription
dimanche 20 septembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
24 septembre 2015
2
Bonsoir Tournesol,

Pardon, je n'ai pas pu lire toute la longue discussion, mais j'ai été interpellée par votre post initial. Et je viens de m'inscrire ici et d'exposer mon problème, inverse au vôtre en apparence : "Massacre au piano", si cela vous intéresse.

Je ne doute pas de vos talents, et justement je suis désespérée et excédée par une petite voisine qui ne prend manifestement pas de cours et n'est absolument pas douée. Maintenant qui suis-je pour en juger ? Malgré un début de formation au conservatoire dans ma jeunesse, je ne suis pas musicienne, mais seulement mélomane.

Et je pense à cela car certains de vos voisins vous ont accusé de "mal jouer". Voulez-vous par pitié donner des cours à cette gamine ?

Loin d'être harcelante, je supporte depuis 10 ans sans mot dire, c'est trop délicat et je ne sais pas faire preuve de diplomatie. Mais mes limites sont dépassées aujourd'hui.

Maintenant, comme je vois qu'il existe une réglementation sur la question, je pourrais peut-être mentir et me dire importunée par le piano sans précision, afin de négocier des horaires précis, et ainsi prévenue j'écouterai de la musique pour couvrir cette cacophonie.

Il est vrai que d'autant plus exaspérant, elle passe sur son clavier sporadiquement quelques minutes, de temps en temps, mais régulièrement plusieurs fois par jour et de sorte que cela devient obsédant pour moi. J'ai presque peur d'une nouvelle apparition. Et soit dit en passant, preuve qu'elle nous fait du n'importe quoi et ne travaille pas véritablement et même pas du tout. et vraiment cela me fait de la peine pour le piano aussi : de la confiture à des cochons.

Que pensez vous de tout cela ? Je vois aussi que votre problème est résolu et j'en suis contente pour vous.

Bonne soirée
Utilisateur anonyme
Bonsoir,

Vous dites : "elle passe sur son clavier sporadiquement quelques minutes, de temps en temps, mais régulièrement plusieurs fois par jour"
Cela, on ne peut pas vous l'imposer (de même que trop de décibels : il faut faire faire des mesures par un expert si vous pensez que c'est vraiment trop fort - vous pouvez les faire vous-même mais elles n'auront pas de valeur juridique).

Si vos voisins sont des gens raisonnables (ce qui n'est pas toujours le cas...), expliquez leur calmement votre situation et négociez avec eux des plages horaires, afin que vous sachiez quand le piano retentira et que vous puissiez prendre vos dispositions. Avec des gens raisonnables (encore une fois), le problème devrait se régler ainsi.

Bon courage.