Ecrire à son employeur un message de mécontentement !

pcass
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 14 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juin 2014
- 16 juin 2014 à 17:54
tmarciano
Messages postés
125
Date d'inscription
samedi 14 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
8 avril 2016
- 12 juil. 2014 à 00:15
J'ai 53 ans, et souffre d'insuffisance veineuse des membres inférieurs, une adaptation au poste de travail compte tenu de la symptomatologie avait été trouvée avec mon employeur, mais depuis quelque temps il ne tient plus compte des recommandations du médecin et me rallonge les plages horaires en prétextant que c'était une entente amiable entre nous et que cela ne correspond plus aux besoins de l'entreprise, alors qu'il vient d'embaucher un CDD pour renforcer l'équipe le jour dit ! bref, au lieu d'une plage horaire de 2 ou 3 heures il me programme le double sur les plannings ! Mes oeuèmes de stase touchent le dos du pied, et je risque la flèbite, mais rien ne bouge, mes plannings ne me sont même pas remis un mois à l'avance , et je suis mis au pied du mur lorsque j'arrive pour prendre mon service. Tout cela m'exaspère et je l'ai fait savoir en notant sur un planning "qu'il se moquait de moi " Mon exaspération va-t-elle se retourner contre moi ?
A voir également:

6 réponses

pcass
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 14 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juin 2014
20
20 juin 2014 à 07:28
Dans quelles conditions peut-ont évoquer le droit d'expression du salarié ?
14
https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000006177942/2015-12-31/

"L'expression directe et collective des salariés a pour objet de définir les actions à mettre en oeuvre pour améliorer leurs conditions de travail, l'organisation de l'activité et la qualité de la production dans l'unité de travail à laquelle ils appartiennent et dans l'entreprise."

Manifestement, vous émettez publiquement et de façon assez lapidaire un avis personnel sur votre situation personnelle, mais vous n'émettez aucune proposition constructive pour améliorer la situation de façon générale pour le bien de votre groupe ou unité de travail, en écrivant sur un affichage que votre patron se moque de vous. Vous contestez son autorité et son honnêteté, au vu et au su de tous, pour ce qui concerne un problème personnel, ce n'est pas ce qu'on entend par "le droit d'expression du salarié".

Si vous avez des difficultés personnelles avec l'organisation que votre patron vous propose, voyez le médecin du travail, les représentants du CHSCT, les délégués du personnel, votre patron lui-même, l'inspection du travail, mais ne vous rebellez pas publiquement contre ses décisions parce qu'elles ne vous conviennent pas personnellement.
0