Paiement du 1er mai [Résolu]

dolymki 3 Messages postés mercredi 11 juin 2014Date d'inscription 12 juin 2014 Dernière intervention - 11 juin 2014 à 10:26 - Dernière réponse :  NopayN
- 8 mai 2018 à 12:10
Bonjour,
J'ai 17 ans, je suis apprentie en boulangerie pâtisserie depuis 1 an. Ma patronne m'a dit que le 1er mai me serait payé triple.
Hier j'ai eu ma paye mais j'ai eu le même salaire que d'habitude. Dois-je aller la voir et en discuter avec elle ? Est-ce que le Code du Travail dit bien cela ?
Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
jfqld 9093 Messages postés jeudi 18 septembre 2008Date d'inscription 28 mai 2018 Dernière intervention - 11 juin 2014 à 11:27
2
Merci
oui il faut aller la voir en demandant des explications

Merci jfqld 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13969 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de jfqld
Utilisateur anonyme - 11 juin 2014 à 11:41
0
Merci
Et les autres Jours Fériés t'as bossé ?

Quand je travaillais, la paie de Mai explosait avec tout les JF !

Même que quand j'étais de repos, il y avait toujours quelqu'un a remplacer, mais çà c'était avant !
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
dolymki 3 Messages postés mercredi 11 juin 2014Date d'inscription 12 juin 2014 Dernière intervention - 11 juin 2014 à 11:46
0
Merci
Oui j'ai travaillé les autres jours fériés mais la paye est identique aux autres mois et n'a pas explosée malheureusement.

Par contre que dit le Code du Travail pour les apprentis : triplement du 1er mai ? et les autres jours fériés ?

Merci
Utilisateur anonyme - 11 juin 2014 à 14:35
Faut voir ton contrat, ton salaire est peut etre calcule avec les jours feries compris (moyenne annuelle).
En boulangerie tu es amene a travailler les dimanches et jours feries
Tu est payer double quand tu bosse un jour férié sûrement pas triple
Utilisateur anonyme - 12 juin 2014 à 07:55
Dans ma convention le 1 mai est un jour special , pour ceux qui bossent : paye 28 heures et droit a un repos compensateur (repos paye)
dolymki 3 Messages postés mercredi 11 juin 2014Date d'inscription 12 juin 2014 Dernière intervention - 12 juin 2014 à 09:19
Bonjour à tous,

Là c'est le seul jour qui est différent des autres JF. Le 1er mai c'est la fête du travail et on travaille. Donc ma patronne m'a dit des bétises (triple). Si elle ne sait pas alors .....
Ce qui m'intéresserait c'est de savoir ce que dit le Code du Travail. Qui peut me répondre.
Mon contrat ne précise rien du tout.
Le 1er mai
La règle : 1er mai chômé et payé

Le 1er mai est le seul jour férié obligatoirement chômé et payé et ce sans aucune condition d’ancienneté. Le chômage du 1er mai ne peut être une cause de réduction de salaire. Le salarié doit donc percevoir la rémunération qu’il aurait perçu s’il avait travaillé.
Code du travail : Art. L.3133-4 et L.3133-5
L’exception : le travail du 1er mai

Par exception, les salariés employés dans des établissements dont la nature du travail ne permet pas d’interrompre l’activité peuvent travailler le 1er mai.

Exemple

Transports publics, hôpitaux, hôtels cafés restaurants, usines à feux continu, gardiennage…
Rémunération du 1er Mai travaillé

Le salarié qui travaille le 1er mai doit percevoir, en plus de son salaire, une indemnité égale à 100 % de la rémunération de cette journée.

Cette indemnité est égale au salaire de base + toutes les diverses primes inhérentes à la nature des travaux effectués.
Code du travail : Art. L.3133-6

L’employeur ne peut pas remplacer l’indemnisation du 1er mai travaillé par un repos compensateur même si la convention collective prévoit cette possibilité, dans ce cas là le repos compensateur s’ajoute au paiement de l’indemnité de 100%.
Jurisprudence : Cas. Soc. 30-11-2004 n°02-45785 – Cas. Soc. 08-10-96 n°99-44037

Aucune indemnité n’est due au salarié dans les cas suivants :

1er mai tombant un jour habituellement chômé (ex : un dimanche ou jour de repos hebdomadaire)
1er mai situé à l’intérieur d’une période de maladie, d’accident du travail, de grève
Commenter la réponse de dolymki
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une