Résilier un contrat "Garantie Urgence"

Signaler
-
 Gérard -
Bonjour,

Mon cas est le suivant:

Il y a quasiment 1 an le 01/12/2012 j'ai fait un prêt personnel d'un montant de 1000 euros à taux 0% pour partir à l'étranger. J'ai donc fait ce crédit et payé des frais de dossier "chose normale" .

Objectif numéro 1 : Ne pas rentrer dans le cycle infernal des crédits, alors ce taux zéro est parfait !!! Direction l'Espagne pendant 9 mois ...

Le 19 novembre 2013, je reçois un courrier d'adhésion :

Garantie urgence pour permettre à mes proches de faire face aux premiers frais en cas de décès. A compter du 06.01.14 la cotisation annuelle s'élèvera à 12 euros et sera constante jusqu'à mon 31ème anniversaire. A compter de cette date, vos prélèvements d'un montant de 3 euros seront effectués chaque trimestre


Alors un peu abasourdit par cette nouvelle, je remet mon nez dans mes papiers et découvre qu'effectivement à l'ouverture de mon crédit, ma banquière ma fait souscrire cette assurance. NAÏVETE QUAND TU NOUS TIENS !!! :DD


Etant jeune et sans gros salaire et avec aucune ambition de souscrire à une assurance décès pour le moment, j'aimerai avoir votre aide pour savoir si j'ai la possibilité de résilier cette assurance.

MERCI A TOUS

2 réponses

Résiliez-la par lettre recommandée avec AR à votre agence. Cela peut se faire à la date anniversaire (on en est bien trop proche maintenant, je le crains), ou tous les mois (cela dépend des contrats). Faites-le, vous verrez bien la réponse, mais si vous n'en avez pas au bout de 15 jours, téléphonez pour savoir ce qu'il est advenu de votre courrier.
Eaxact.

Il doit s'agir de l'information obligatoire qui précède la tacite reconduction prévue par l'article 2 de la Loi CHATEL 1 du 28 janvier 2005 qui modifie en cela le Code des assurances.

"Après l'article L. 113-15 du code des assurances, il est inséré un article L. 113-15-1 ainsi rédigé :
Art. L. 113-15-1 - Pour les contrats à tacite reconduction couvrant les personnes physiques en dehors de leurs activités professionnelles, la date limite d'exercice par l'assuré du droit à dénonciation du contrat doit être rappelée avec chaque avis d'échéance annuelle de prime ou de cotisation. Lorsque cet avis lui est adressé moins de quinze jours avant cette date, ou lorsqu'il lui est adressé après cette date, l'assuré est informé avec cet avis qu'il dispose d'un délai de vingt jours suivant la date d'envoi de cet avis pour dénoncer la reconduction du contrat. Dans ce cas, le délai de dénonciation court à partir de la date figurant sur le cachet de la poste.
« Lorsque cette information ne lui a pas été adressée conformément aux dispositions du premier alinéa, l'assuré peut mettre un terme au contrat, sans pénalités, à tout moment à compter de la date de reconduction en envoyant une lettre recommandée à l'assureur. La résiliation prend effet le lendemain de la date figurant sur le cachet de la poste."


Vous pouvez résilier par lettre RAR.