Besoin conseils, pour divorce difficile en vu...

mikegouli Messages postés 42 Date d'inscription jeudi 30 mai 2013 Statut Membre Dernière intervention 20 juin 2022 - 8 juil. 2013 à 16:48
mikegouli Messages postés 42 Date d'inscription jeudi 30 mai 2013 Statut Membre Dernière intervention 20 juin 2022 - 12 juil. 2013 à 17:44
Bonjour,
Je viens chercher de l'aide pour justement en apporter à mon beau père...
Le père de ma femme, après des années de dispute et de dialogue fermer, souhaite divorcer.
Son profil, il a 68 ans, il est Sicilien et n'a jamais pris la nationalité Française. Ils sont mariés depuis 42 ans. Il a travaillé toute ca vie et touche 1300€ de retraite. Il n'a aucun crédit en cours. Il est en pleine forme physique et psychique.
Le profil de sa femme, elle a 63 ans, elle est Française, elle à travailler toute sa vie et touche 860€ de retraire. Elle n'a aucun crédit en cours. Elle est une personne handicapée (reconnu) qui a de gros problème pour se déplacer (mobilité des genoux, chevilles et bassin). Elle a un « gros problème » avec l'argent, elle aime bien dépenser celui des autres mais pas le siens.
La procédure de divorce n'est pas encore lancée, mais nous s'avons d'office que sa femme ne voudra pas d'un divorce « simple », voir refuser de signer les papiers.
Ce que ne veux pas mon beau père, c'est perdre tout ce qu'une vie lui a permis d'acheter et d'économiser.
Etant sous le régime de la communauté, tous les biens doivent-être divisés je suppose, (maison, voiture, argent, etc...)
La maison c'est lui qui la payé, la voiture aussi, ils n'ont plus de compte commun depuis des années, suite au détournement d'une grosse somme d'argent par ma belle-mère, 80000 francs à l'époque, dont nous ne s'avons pas ce qu'elle a bien pu en faire, certainement placer sur un compte dans une autre banque que la leur.
A l'heure d'aujourd'hui, il se doute qu'il devra partager la moitié de la maison et de la voiture, ce qu'il ne voudrait pas c'est partager l'argent qu'il a économisé depuis de nombreuses années, y compris en versent une prestation compensatoire.
Peut-il mettre son argent à l'abri en créant un compte pour ces petits enfants, en gardant une procuration et gérer ses besoins ainsi ? Ces comptes serait-il saisissable par la justice ?
Le problème vient toujours de la belle-mère qui lui mène la vie dure, comme elle la déjà : je vais prendre un bon avocat et il va « cracher » un maximum de sous.
Elle lui dit moi j'ai une petite retraite j'aurais droit aux aides et toi tu vas tous payer etc...
Petite précision, après le divorce mon beau père souhaiterait partir vivre en Sicile en louant un appartement.
J'espèce que toutes ces informations, vous permettrons de m'aider. Je reste à votre disposition pour tout complément d'informations.
Merci d'avance.
Mickael.

5 réponses

sophiag Messages postés 38399 Date d'inscription samedi 20 décembre 2008 Statut Contributeur Dernière intervention 10 mars 2020 9 049
8 juil. 2013 à 19:21
Bonsoir
Es ce que sa femme connait l'existence des économies qu'il a ?

Sinon, en effet, ce sera le partage par deux
Vous devez dire à votre beau père de commencer à amasser le maximum de lettre de témoignages (prendre le modèle de lettre légale) en sa faveur, concernant l'addiction de sa femme à la dépense , que c'est un bon mari, un bon père, ect ect.
Si vous vous impliquez dans leur divorce, soutenir votre beau père n'a rien de répréhensible, mais l;'aidez , c'est aussi lui dire qu'il est évident qu'il devra se passer de la moitié des biens, quel que soit son point de vue sur le fait qu'il pense avoir tout payer lui même et qu'il y aura surement une prestation compensatoire à payer.
Maintenant, si il arrive à un divorce amiable, ils peuvent négocier avec un avocat leur accord pour le présenter au JAF
Quoi qu'il en soit , que votre beau père prenne un avocat si il compte bien divorcer et partir


0