Droit suite à suppression de poste

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 16 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mars 2013
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour, on vient de supprimer mon poste (responsable adjoint de production) et les partenaires sociaux (CGT) sont complices avec mon directeur. Il me propose un poste de chef d'équipe avec le rythme 2*8 dans un secteur ou je n'ai aucune compétences et connaissances. J'ai 3 semaines pour répondre sinon c'est le licenciement.(Dans le courrier de la DRH, il est noté que c'est un reclassement suite à la suppréssion de mon poste et <non un changement de contrat>) Je n'ai pas envie de travail en équipe (matin/soir) . Quel sont mes droits? Pouvez vous m'aider.

Merci d'avance pour votre aide.
Bien cordialement

5 réponses


Bonjour,
si dans votre contrat de travail vos horaires de travail n'indiquaient pas que vous
travaillez en 2 X 8 ,alors votre employeur doit vous proposer par écrit un avenant
à votre contrat de travail.Si vous refusez de signer cet avenant, dans la mesure
ou votre poste est supprimé, il doit vous licencier pour raisons économiques avec
les indemnités qui vont avec.
Le fait de vous changer seulement de poste peut être considéré comme de simples
modifications de vos conditions de travail et dans ce cas votre refus d'accepter le
nouveau poste pourra entrainer votre licenciement pour faute.
cdlt
Merci Zobby.
J'ai recu hier une lettre avec A/R et il me somme de répondre rapidement sinon c'est un licenciment économique.
C'est compliqué ...Puis je répondre oui pour gagner du temps pour bien réfléchir et revenir sur ma décision d'ici la fin semaine.

Encore merci pour votre aide

Si je refuse vaut il mieux choisir le CSC ou le chomage classique?
merci,
Bien cordialement

Je ne peux pas me mettre à votre place ,mais si vous ne souhaitez pas prendre le
poste proposé , le mieux pour vous sera de prendre le CSP .
Réflechissez bien car le travail aujourd'hui ne court pas les rues , et vous pouvez
demander à votre employeur une "formation" pour mieux vous adapter à votre
nouveau poste.
Ne décidez rien dans l'urgence , car lors d'une modification du contrat de travail
l'employeur doit légalement vous laisser 1 mois pour prendre votre décision.
Bon courage pour la suite.
cdlt
merci de ta réponse Zobby.
J'ai actuellement une proposition dans une autre boite mais moins bien payé mais en journée.
Je pense refuser mon reclassement , d'ou ma question entre le choix d'un CSP et le chomage.
Apparement, avec le CSP je pers une partie de ma prime. Est ce vrai?
Merci de vos réponses.
Bien cordialement

Apparement, avec le CSP je pers une partie de ma prime. Est ce vrai?
En réalité c'est le préavis qui n'est pas payé puisque dans le CSP dès que vous l'aurez
accepté vous n"effectuerez pas de préavis, et vous serez pris en charge par pôle emploi sans délai de carence.Mais si votre employeur vous licencie et vous fait travailler pendant votre préavis, la situation devient défavorable par rapport au CSP.
Dans votre cas rien n'empêche d'accepter le CSP , vous serez indemnisé à 80% de
votre ancien salaire, et cela ne vous empêchera de reprendre un travail à tout moment.
Sous certaines conditions , pôle emploi pourra même compléter votre salaire si votre
nouvel emploi est moins rémunéré.
bon choix
cdlt
Dossier à la une