Plainte pr violences conjugales retirée, que faire? [Résolu]

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 23 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2013
-
Messages postés
10919
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2020
-
Bonjour,
je suis mariée depuis 7 ans et nous avons 2 enfants.
Mon mari m'a frappé. Je suis allée aux urgences, j'ai eu 10 jours d'ITT. Je suis allée au commissariat poser une main courante. Les flics ont insisté pour que je pose plainte, mais j'ai refusé parce-que c'est le père de mes enfants. Mon mari a continuer à me crier dessus et à m'insulter. De colère, je suis retournée au commissariat pour porter plainte.
15 jours + tard, mon mari me demande pardon et nous essayons d'arranger les choses entre nous. N'étant pas au courant de ma plainte, je décide d'aller la retirer au commissariat.
Il sera convoqué quelques jours plus tard, mais il niera tout en bloc malgrè le certificat médical et les photos. Il dit que je fais des crises et que je me tape la tête contre les murs!
Je suis convoquée pour confrontation, je maintiens ma version et lui continue de nier! Les flics lui disent de saisir cette chance, mais il refuse.
Résultat, convocation au tribunal! Que faire pour l'aider et pour sauver notre couple et notre famille?????
Doit-il faire une nouvelle déposition au commissariat?
Aidez moi s'il vous plait....
A voir également:

5 réponses

Messages postés
15687
Date d'inscription
mardi 11 novembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020
7 683
Bonjour
Un homme qui frappe une femme,c'est inadmissible .
Mais une femme qui s'apitoie sur le devenir de son mari,c'est incompréhensible .
Depuis 7 ans ,vous auriez du demander le divorce.
Si vous restez avec cet homme,vous recevrez toujours des coups et jusqu'à ........
En France,une femme tous les 3 jours meure sous les coups de son mari.

Soyez gentils avec vos enfants. Ayez toujours à l'esprit que ce sont eux qui choisiront votre maison de retraite.
bonjour,
merci pour votre réponse. ça ne fait pas 7 ans qu'il me frappe, sinon je ne me poserais plus de questions! Mais ça fait 2 fois et demi. Par contre, il m'a souvent insulté ou humilié devant sa mère et ses soeurs, et ça c'est aussi une forme de violence......
Messages postés
82
Date d'inscription
mardi 14 novembre 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2013
26
Vous voulez l'aider ?
Il nie tout devant les gendarmes et vous voulez l'aider ?
Quittez le avant qu'il vous tue car il recommencera.
Parole d'un ancien violent.
Moi j'ai était violent, j'ai tout avoué, ma femme à porté plainte, j'ai était condamné. Je ne me rendez pas compte que j'était un grand malade et qu'il fallait que je me soigne.
J'ai eu peur de la sanction, du juge, de la prison, de mes enfants, de tout perdre et de moi même.Je me suis ressaisi, ma femme ma fait confiance ainsi que mes enfants une dernière fois. Je suis guéri et je suis doux comme un agneau bref je suis un vrai homme maintenant, gentil, attentionné, etc etc.
La différence avec votre mari et moi, c'est que lui il ne vous aime pas car il ne reconnait rien. Moi j'aimez ma femme ( je sais, on ne tape pas les gens qu'on aime ) mais j'étais malade, j'ai tout avoué, je l'est crié et dit à tout le monde que j'étais méchant, je me suis soigné de ma propre initiative.
Que de temps perdu. Que c'est extraordinaire de n'être plus jaloux, de ne plus entendre crier à la maison, de se respecter, de rigoler et d'être à l'écoute.
J'essaie de rattraper le temps. Que c'est bbien d'être aimé par sa femme car désormais elle à confiance en moi.
Courage à vous.
Messages postés
29
Date d'inscription
jeudi 24 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
25 janvier 2013
21
Pensez a vos enfants, prenez les et partez loin sans lui dire, lancez la procedure de divorce et attendez le jugement.
J ai ete en concubibange pendant 8 ans avec un homme dominateur, qui devenait de plus en plus violent. Un jour il m a frappe, j ai porte plainte, je suis partie (n avait pas encore d enfant avec), il y a eu confrontation car il s etait frappe pendant que j allais a l hopital pour exams et a donc porte plainte aussi. Au final les plaintes n ont pas ete retenues. Il s est excuse, j y suis retournee (comme une imbecile), il ne m a plus refrappe mais j avais droit a toutes les insultes tous les soirs en rentrant du travail, mm apres la naissance de ma fille..
un homme violent restera violent, protegez vos enfants et partez.
merci pour votre réponse,
Malheureusement, ce que vous dites est vrai....
Malgrè qu'il ne passe devant le tribunal qu'en mai, Je vois qu'il continue à crier, à insulter et ce qui me blesse encore plus, c'est qu'il me rend responsable de ce qui nous arrive!
"T'as vu comment tu fous en l'air notre famille?" ou encore "une femme qui m'amène au commissariat ne vaut rien! Qu'est-ce que tu vas dire à nos enfants?".....
Messages postés
82
Date d'inscription
mardi 14 novembre 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2013
26
Par forcément. Seulement 10% des hommes peuvent devenir non violent et définitivement.
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 11 février 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
11 février 2014

Bonjour,
je suis dans la même situation je suis mariée depuis bientôt 5 ans et on a un petit garçon de 4 ans, mon mari me maltraite depuis 3 ans et ne contribu pas financièrement au foyer à part la moitié du loyer d'où nos dispute qui finisse par des coups et des insultes le mois d'octobre g reçu des coups et résultat un nez fracturé et 8 jours d'ITT et je ne voulai pas porter plainte je me suis dit c'est le père de mon enfant que vais-je dire à mon fils plutard, malheureusement il a recommencé le mois de décembre et sur un coup de tête j'ai fait une main courante et l agent de police m'a fortement conseillé de porter plainte et je ne voulai pa je me suis dit si mon mari prend connaissance de la main courante il se remettrait en question et ne me fera plus de mal, mais sans succès la semaine dernière il devait mettre notre fils au lit pour la sièste 15 mn plutard mon mari m appel il me demande de l'hémoclar pour notre fils jme précipite ds la chambre et je vois des grosses traces rouge sur la joue de mon fils qui n'a pas pleuré bizarement çà m' a mis hors de moi et je suis repartie au commissariat et transformé la main courante en plainte et déposé plainte pour mon fils du coup il a été convoqué au commissariat mis en garde à vue il a reconnu les faits le magistrat a classé l'affaire pour mon fils je sais qu'il aime bcp son fils et que c'etait un accident en revanche pour moi il sera jugé le 12 mai, et je regrette cette plainte je voudrai retirer ma plainte et entammer une procédure du divorce que j'aurai du faire depuis très longtemps ca aurait évité pas mal de violence.
j'ai beaucoup de remord car je n'ai pas l'habitude de rendre le mal par le mal et je ne voudrai pas avoir des reproches de mon fils plutard ( à cause de toi papa a été condammner) ca me fait très mal je ne dors plus la nuit.

Pensez vous qu'en retirant la plainte le juge pourra classer l'affaire?sachant que le medecin légiste a estimé mes blessures à 5 jours d' ITT.

MERCI POUR VOS REPONSES
Messages postés
10919
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2020
5 823
@remord

Bonjour,

Vous allez sans doute me trouver violente dans mes propos, je vous préviens d'avance.

Vous avez peur que votre fils vous reproche d'avoir fait condamner son père ... n'avez-vous donc pas peur qu'il vous reproche de n'avoir rien fait ?

Vous voulez divorcer, juste divorcer, sans qu'il ne soit jugé pour ses violences. Et si un soir avec le petit il le frappe comme il vous a frappé vous ? Il ne vous en voudra pas votre fils ? Vous même vous ne vous en voudrez pas ?

Ce que je veux dire c'est que cette plainte, ce jugement, ce n'est pas contre votre conjoint, mais pour vous, pour votre fils. C'est ça le plus important !

Plus tard vous direz à votre fils que son père est violent et que vous vous êtes protégés, vous et lui de cette violence. Qu'il est tout à fait normal qu'il aime son père parce que c'est son père, mais que ce n'est pas une raison pour tout accepter.

Je vous souhaite plein de courage pour persister dans cette voie et sortir de la violence.
Dossier à la une