Ouverture de compte à la Banque Postale

Signaler
Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 18 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2012
-
 Germain -
Bonjour,

Après lecture des divers commentaires je confirme qu'une ouverture à la Banque Postale est possible même quand on est interdit bancaire, je viens d'en ouvrir un samedi dernier. Sauf bien entendu si la somme est énorme un refus peut être possible.

Vous avez le droit à une carte REALYS sans découvert ni chéquier, 300 euros hébdomadaire chez les commerçants en paiement, avec assurance perte et vol (si si contrairement à ce qu'indique un internaute dans un commentaire ancien)

Accueil excellent pas de jugement.

Bonne journée à tous et à toutes

2 réponses

"interdit banqaire" pour quel motif ?
Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 18 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2012

Volontiers mais si vous pouviez commencer à faire comme je l'ai fait concernant mes mails de ce jour par un bonjour merci et sans y mettre de point d'exclamation que cela ressemble non pas à une invitation mais plutôt à un ordre, je vous fais donc la recherche et fais à la suite un copier coller, Merci
Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 18 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2012

Comme convenu voici le copier coller trouver sur le site vosdroits.service-public.fr


Qu'est-ce que le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) ?
Mise à jour le 29.08.2011 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP), géré par la Banque de France, recense les informations sur les incidents de remboursements des crédits et mentionne les différentes mesures prises par la commission de surendettement.

Haut
Inscription au FICP
Inscription suite à un incident de paiement

Cette inscription intervient lorsque l'incident de paiement est caractérisé, à savoir :

non paiement de 2 mensualités consécutives de votre crédit ou si le montant de l'échéance (non mensuelles) reste impayé pendant plus de 60 jours ;
pour un crédit sans échéance échelonnée (par exemple un découvert), si, après mise en demeure de l'établissement bancaire, vous n'avez pas régularisé la situation sous 60 jours pour un montant au moins égal à 500 € ;
faute de remboursements, lorsque le prêteur vous met en demeure de payer l'intégralité du capital restant dû, sans y donner suite.
Le prêteur vous averti qu'il vous inscrit dans le FICP auprès de la Banque de france.

Vous disposez d'un délai de 30 jours pour régulariser votre situation. Au terme de ce délai, votre inscription au FICP est effective.

Inscription dans le cadre d'une procédure de surendettement

Vous êtes inscrit immédiatement au FICP dès que vous déposez un dossier de surendettement auprès de la commission de surendettement de la Banque de France.

Haut
Durée de l'inscription au FICP
La durée de l'inscription est de 5 ans pour les incidents de paiement caractérisés.

Toute régularisation du paiement entraîne la radiation du FICP.

Les mesures concernant un plan de redressement ou les mesures imposées ou recommandées prises par la commission de surendettement sont inscrites pour la durée de leur exécution, sans pouvoir dépasser 8 ans.

Lorsqu'un plan de redressement et un plan de mesures imposées ou recommandées se suivent, l'inscription est maintenue pendant la durée globale des 2 plans sans pouvoir dépasser 8 ans.

Dans le cadre de la procédure de surendettement, en cas de rétablissement personnel avec liquidation judiciaire (avec effacement des dettes), l'inscription est maintenue pendant 5 ans.

À noter : toutefois, lorsque la vente des biens du débiteur a été suffisante pour payer l'ensemble de ses créanciers, il n'y a pas lieu à inscription.

Haut
Consultation du FICP
Les établissements de crédit consultent le FICP pour apprécier la solvabilité d'une personne sollicitant un crédit.

La personne concernée peut exercer son droit d'accès au fichier en s'adressant à un guichet de la Banque de France qui pourra lui communiquer oralement seulement, les informations la concernant.

Elle peut également adresser un courrier à la Banque de France pour consulter les informations vous concernant, en joignant une photocopie recto/verso de sa carte d'identité. La réponse est adressée par courrier.

Haut
Levée d'inscription au FICP
Lorsque toutes les dettes sont réglées, l'organisme de crédit, qui avait déclaré les incidents, doit demander à la Banque de France la levée d'inscription au fichier.


Veuillez m'excuser de la longueur, pour moi il y a bien deux fichiers l'un pour les crédits cités ci-dessus et l'autre concernant les chèques rejetés, Si une personne est ficher pour chèques rejetés, elle ne pourra jamais tant que la situation n'est pas régulariser ni obtenir de chéquiers et encore moins de prêt, ce qui me semble normal afin d'éviter que sa situation se dégrade, et inversement idem.

Cdt
On va s'arrêter là, vous m'avez dit au départ que le FICP entrainait une interdiction :

"Des motifs pour interdits bancaires il n'y à ma connaissance que deux motifs chèques ou credits, en ce qui me concerne c'est le premier, puis je vous demander le pourquoi de votre question ? "

Vous ne m'avez toujours pas dit où vous aviez lu cette seconde interdiction issue du FICP.

Pour le reste il s'agit de chèques et du FCC ce qui est une autre affaire.

Et aucun organisme de crédit n'est obligé de consulter le FCC avant un prêt alors qu'il est obligé de le faire avec le FICP.
Mais ce n'est dans ces second cas qu'une consultation, c'est tout.
Ci-dessus un autre intervenant (EDDY56) vous a fort bien expliqué ceci.
Messages postés
15
Date d'inscription
lundi 18 juin 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2012

Je pense qu'il est sage d'arrêter ceci, je vous ai bien entendu mais je pense avoir été clair dans mes explications mais je ne dis pas pour autant que j'ai la science infuse.

La phrase suivante vous convient elle ?, si une personne est au FICP ou FCC, elle ne pourra ni emprunter ni avoir de découvert ni chèquiers mais carte de retrait oui.

Concernant Eddy56, il serait judicieux de suivre son exemple car il apporte une information
et s'exprime de façon courtoise.

Après si vous souhaitez encore répondre ou avoir raison soit mais pour une personne aidant les consommatuers vous n'êtes guère courtois mais affirmatif sans que votre parole puisse être mise en doute, jamais un bonjour jamais aurevoir
Au fait, la courtoisie consiste aussi à régler les beneficiaires lésés par des chèques impayés et non à attendre cinq ans en alalnt s'ouvrir un compte ailleurs pour sortir de l'interdiction ...comme si rien ne s'étaitt passé.

Bonnes émissions futures !
J'ai déjà vu ce message, on a compris ! Pas de pub SVP !
C'est à moi k ' tu cause ?
J'sais bien qu'tu fais de la pub pour la B.P.
Vendu va !
Dossier à la une