Deshériter avec l'assurance-vie [Résolu]

- 14 avril 2012 à 15:02 - Dernière réponse :
Messages postés
22
Date d'inscription
samedi 29 décembre 2012
Dernière intervention
12 janvier 2013
- 3 janv. 2013 à 19:57
Bonjour,

Je vais etre la plus clair possible.
J'ai 32 ans, j'ai une demi soeur de 17 ans. Mon père est decedé il y a 9 ans.
Ma grand mère est sur le point de mourir (90 ans). Je vizns d'apprendre que celle ci a mis toute ses liquidités en assurance vie (environ 80000 euros) pour seul légataire son deuxième fils. Elle possède une maison d'environ 180000 euros.
Ma question est : a t-elle le droit de deshérité ainsi ses petites filles? et La somme ne parait-elle pas trop importante?
Merci pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

11 réponses

Meilleure réponse
2
Merci
Bonjour,
Non, vous n'avez rien à espérer. L'assurance-vie ne fait pas partie de la succession et n'est pas soumise aux règles du rapport et de la réduction pour atteinte à la réserve des héritiers.
Sauf "primes manifestement exagérées" nous dit l'art L 132-13 du C. Ass. mais bon, ce n'est pas le cas ici.
Cordialement.

Merci Bernar65 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13849 internautes ce mois-ci

faux, je viens d'avoir le cas. Pour 7000 € d'assurance vie, les 3 enfants de mon concubin attaque au tribunal, car en effet, elles peuvent récupérer d'après mon notaire, les 3/4 des 7000 € de leur père, qu'il m'avait laissé en souscrivant une assurance vie en me désignant seule, bénéficiaire

.
Commenter la réponse de Bernar65
0
Merci
Merci pour votre réponse....

"Sauf primes manifestement exagérées"....je trouve quand meme que 80000 euros c'est une coquette somme, par rapport à la partie qui revient aux petits enfants.

Donc l'asssurance vie est bien un moyen de deshériter ses enfants d'une manière légale.
Bonjour

Exactement ! Vous avez bien compris.
Commenter la réponse de Hélie
0
Merci
Bonjour Hélie,

Je crois que vous n'avez pas saisi que le (futur) défunt a le droit de donner plus à l'un qu'à l'autre de ses fils, dans certaines limites.

La limite, c'est la réserve héréditaire.
Dans votre cas, avec 2 fils, la réserve est de 1/3 chacun.
Donc si votre grand-mère dispose de 260 000€, elle est obligée de laisser environ 86 700€ minimum à chacun de ses fils, et pour le reste elle en fait ce qu'elle veut.

Elle a utilisé 80 000 pour une assurance-vie au bénéfice de l'un.
Il reste donc 180 000 à partager à parts égales.
Le second fils (votre père) aurait donc reçu 90 000€ (la somme que vous partagerez avec vos frères et soeurs), soit plus que la réserve héréditaire à laquelle votre père avait droit.

C'est sûr votre oncle aura plus, c'était la volonté de votre grand-mère.
On ne peut pas dire qu'elle a déshérité votre père.

Elle aurait aussi pu tout dépenser avant de mourir.

Maintenant, si vous y croyez, rien ne vous empêche d'aller en justice pour démontrer le contraire.

Cdlt
Commenter la réponse de allo
0
Merci
bonjour merci pour votre explication.... juste une petite erreur, la valeur de sa maison est de 180000 euros donc moitié moins.
Non je ne crois pas qu'il y ait erreur.
J'ai écrit 260000 parce qu'au total il y a la maison 180000 + l'assurance vie 80000 = 260000 si je sais encore compter. Si la valeur de la maison était la moitié de la masse successorale, il y aurait 360000 à partager.
Donc je persiste : il n'y a rien d'exagéré puisque ces 80000 n'empiètent pas sur la réserve du second fils.
Ok, je n'avais pas compris ainsi.... Je pensais que l'assurance vie ne faisait pas parti de la succession.
Messages postés
1205
Date d'inscription
lundi 29 juin 2009
Dernière intervention
6 novembre 2018
- 16 avril 2012 à 21:30
l'assurance vie et la succession sont de chose bien distincte . tous les héritiers ne sont pas forcement bénéficiaires de l'assurance vie
Messages postés
22
Date d'inscription
samedi 29 décembre 2012
Dernière intervention
12 janvier 2013
- 3 janv. 2013 à 19:57
Bonjour,

effectivement l'assurance vie ne rentre pas dans la succession jusqu'à un certain montant
par contre le montant placé ne doit pas être supérieur à la réserve héréditaire.....
Commenter la réponse de Hélie
Dossier à la une