Droit "de la nuit" pour les mineurs

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 14 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2011
-
 Utilisateur anonyme -
Bonjour,
Ce week-end, j'ai passé mon samedi soir chez un ami, qui habite à Paris à 1 minute de l'arc de triomphe. Nous étions quatre bons amis qui ont entre 14 et 16 ans. A 3 heure du matin, heure où nous sommes censés dormir, nous avons décidé de faire un tour dans la rue (d'une trentaine de minutes), en sortant sur la pointe des pieds, afin d'acheter une bouteille de soda chez l'épicier du coin ( en effet après la tartiflette du soir nous avions très soif et il n'y avait que de l'eau ce qui n'est pas très convivial).

Mais sur le trajet de l'allée, nous nous sommes arrêtés à plusieurs reprises fascinés par les limousines et les voitures de police postées tous les 100m. En passant avenue Foch, une voiture de police nous bloqua brusquement la route et trois policiers se sont amusés à nous contrôler. Ils nous ont menacé d'appeler nos parents, de nous amener au commissariat et de nous remplir le casier judiciaire. Ils nous ont fouillés, et ont tenté de nous faire avouer toutes sortes de choses en nous brusquant. Mais comme nous étions sérieux: pas d'alcool, cigarettes, ou drogue (vu le coin), et qu'ils ont remarqué que nous étions en pyjama sous nos jeans et polaires, ils nous ont cru, se sont contentés de nous faire la leçon et de noter nos noms afin de vérifier nos identités. ( j'étais le seul à avoir mes papiers sur moi, mais les autres avaient d'autres preuves comme une carte famille nombreuse ou autre).

Nous avons désormais interdiction sous peine d'application des menaces de nous promener de la sorte. Pourtant, il n'y a pas de couvre feu la nuit! Et s'ils avaient appelé nos parents, ils ne se seraient pas affolés car je suis déjà parti de chez moi le soir en laissant un mot sur la porte! Tous avons des parents qui nous font une confiance aveugle et qui nous laissent relativement libres puisque nous sommes très bons en cours et très sages. ( je ne dis pas ça pour me vanter mais pour en justifier les circonstances). Ils savent bien que je ne sortirai pas pour faire des "conneries" et que je sais bien gérer mon sommeil. Durant la fouille, ils ont cependant gardé avec eux le multi-outil d'un de mes amis, le considérant comme une arme! (nous faisons parti d'un club de VTT et sommes venus en VTT jusque chez lui, c'est pourquoi nous avions le nécessaire de réparation encore sur nous).

Pourriez-vous s'il vous plaît me dire si j'ai le droit de sortir le soir, évidemment sans me faire remarquer?

Que vont-ils faire de mon nom? Aurais-je des problèmes; mes parents ne pensent pas.

Une autorisation des parents suffit-elle, ou faut-il comme ils nous l'ont exigé être accompagné d'un adulte ( pour ma part, je mesure 1m92)

Avait-il le droit de garder le multi-outil, de nous fouiller et de nous brusquer verbalement?
Aurions-nous pu nous retrouver au commissariat avec un casier?

En bref, quels sont les droits des mineurs quant aux excursions nocturnes?

Je vous remercie infiniment de bien vouloir consacrer quelques minutes si mon cas vous inspire, ou si vous avez des témoignages.
A voir également:

3 réponses

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 14 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2011
10
Merci infiniment de votre réponse, nous veillerons donc la prochaine fois à avoir nos cartes d'identité sur nous! Le problème de se retrouver au commissariat n'est pas tant la réaction des parents mais de se voir pourrir son week-end en formalités et de casser l'ambiance!

N.B. Les policiers nous avaient parlé d'appeler seulement les parents de l'ami chez qui nous logions afin qu'ils nous récupèrent tous, c'est bien pour cela que les menaces ne semblaient pas fondées.

Bonjour, malgré mes recherches, je n'ai pas trouvé de texte
interdisant aux mineurs de sortir le soir ou la nuit sur Paris.

Le relevé de votre identité, sert uniquement au cas ou des délits
auront été commis dans le secteur, aucun problèmes pour vous.

Pas d'autorisation parentale, pas besoin d'être accompagné d'un
adulte, rien, pas de texte, donc pas d'interdiction...

Votre multis outils ils ont pu considérer que cela pouvait être
comme une arme blanche...(couteau)

Le droit de vous fouiller ? Je pense que vous avez eu le droit à la
palpation de sécurité, pas une fouille, quand à vous brusquer de
façon verbale, peut être que la nuit n'avait pas du être de tout
repos pour eux, c'est plus pour faire peur...

Oui, vous auriez pu vous retrouver au Commissariat puisqu'il semble
que certains d'entre vous n'avaient pas de quoi justifier de leurs identités,
il ont donc été plutôt sympa, vous emmener au Commissariat pour vérifier
votre identité aurait eu comme conséquences de faire venir tous les parents
pour récupérer leurs enfants mineurs...

Un casier judiciaire, seuls les crimes ou délits (selon leurs niveaux) y sont inscrits ,
là vous n'aviez rien fait...

Voilà, je pense avoir fait le tour...

:o)




Le quartier des Champs est un des plus surveillés de
Paris, à ne pas oublier la prochaine fois, ainsi que vos
cartes d'identités...

Au Chesnay c'est plus calme... :o)