Alcool au travail

Signaler
-
 Rirififiloulou -
Bonjour, j'ai reçus une lettre de mon entreprise qui m'annonçait mon éventuel licenciement.
En effet il y a un jour un de mes collègues m' a proposé un verre. Je pensais que c'était du jus de fruit, car il ne m'a pas précisé ce que le verre contenait et c'est un collègue en qui j'ai confiance. Donc je ne me suis pas posée de questions, le l'ai bu.
Et en le buvant j'ai remarqué que c'était de l'alcool. De plus ou j'était, il avait une caméra, donc forcément on me voit boire le verre. Mais je ne savait pas que ce serait de l'alcool.
J'ai un entretien avec mes supérieurs, j'ai peur qu'ils ne me croient pas.
Sachant, que je n'ai jamais bu d'alcool au travail, ni ramener de l'alcool et je n'ai jamais été en état d'ébriété, peuvent-ils me licenciée.
De plus je suis un personne très sérieuse et cela fait pratiquement 4 ans que je bosse pour eux.
J'ai peur.
Je vous remercie d'avance pour vos réponse.

11 réponses

bj
pas de panique
...ce n'et qu un verre
Oui je sais, mais cela m'angoisse quand même un peu.
Surtout que je n'ai jamais été confrontée à cela. Je ne veux pas me faire licencier pour quelque chose dont je pense ne pas être coupable vu que je ne savais pas que c'était de l'alcool.
Pour moi c'est évident, mais pour le patron?
Bonjour

Vous avez reçu une lettre de convocation à un entretien préalable en vue d'un licenciement?

Votre patron à la preuve que vous avez bu de l'alccol? Il a vu le contenu du verre et de la bouteille?

Vous avez bu ce verre pendant les heures de travail ou pendant une pause légale?

L'isntallation de la caméra est légale? Le personnel avait été informé de la pose de cette caméra.

Merci d'informer le forum afin que nous puissions vous communiquer vos droits?
Il a sûrement juste vu que je buvais le verre. Apres je ne sais pas si il a vu ce que c'était.
De plus, non je n'avais pas de bouteille d'alcool sur moi.
Oui, je savais qu'il y avait une caméra dans la pièce. Mais après comme je l'ai dit dans mon premier message je ne savait pas que c'était de l'alcool qu'il y avait dans le verre. Je l'ai su que quand je l'ai bu. Je faisais confiance à mon collègue.
Rebonjour

Attendez d'en savoir plus après l'entretien et revenez sur le forum pour nous indiquer de quoi il retourne. Nous vous donnerons alors, tous les renseignements pour faire valoir vos droits pour le cas où votre employeur ne les respecterait pas.

Cordialement
C'est ce que je vais faire.
Mais je trouverai cela dommage qu'il me licencie juste pour un verre. Sachant que je ne savais pas que c'était de l'alcool et que je n'ai jamais fauté auparavant en pratiquement 4 ans que je suis chez eux.
Merci, quand même.
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 12 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
12 mai 2011

bonjour ,

je viens vous parler car je suis pas mal angoisser ,mardi soir a 17h45 soit un quart d'heure avant ma pause je suis monter avec des collègues au vestiaire boire UN verre de rhum ,les verre fini on se lave les mains pour aller manger et la le chef monte , nous demande ce que l'on fait là et puis prend mes gobelets de la main ,il les sent puis part pour enfin de compte nous mettre une mise a pied conservatoire .
demain on a rdv avec la boite il vont fouiller mon vestiaire puis jeudi prochain on a l'entretien avec les chef
ma question est :peuvent il nous licencier pour faute grave ou faute lourde????? et comment peut on nous nous défendre

merci encore et désoler pour les faute pourtant j'ai fait un gros effort
Bonjour,

Ne vous angoissez pas à l'avance. Moi aussi j'étais super angoissée et enfin de compte je n'ai rien eu du tout.
D'accord votre chef à reconnu en sentant votre verre que c'était de l'alcool, mais cela ne veut pas dire qu'il va vous licencier.
Vous n'avez jamais été en état d'ébriété sur votre lieu de travail?
Vous êtes une personne sérieuse?
Il va prendre en compte tous c'est détails ainsi que l'ancienneté.
Dans tous les cas cela ne justifie pas un licenciement pour faute lourde.
Et puis le verre en soit n'est pas vraiment une preuve.
Et puis ce n'était qu'un verre.

Cordialement
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 12 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
12 mai 2011

hummm non j'ai jamais était en état d'ébriété au travail
et l'ancienneté 4 ans
mais pour les sérieux oui mon travail il est bien fait et je suis pas un fainéant mais suite a un accident de voiture je me m'est souvent en arrêt

mais bon il vont pas virer 4 bonhomme quoi!!!!!
je suis en train d'écrire une lettre pour nous disculper de notre êtat d'ébriété et le faire signe au collègue présent ce jour là
penser vous que c'est une bonne idée ????
A mon avis ils ne vont pas vous licencier, cela fait trop de personnes. Et c'est arrivé qu'une fois.
Je pense que ça peut être une bonne idée la lettre pour vous faire disculper, mais je n'en suis pas sûre cent pour cent.
Ne vous en faite pas trop en tout cas, je ne pense pas que vous serez virer.
Au pire ce sera pour faute grave et vous pourrez touchez le chômage, ce la vous laissera quand même du temps pour vous retourner.
Tenez moi au courant du verdict.
Bon courage. Je sais ce que c'est.

Cordialement.
J'ai une copine de boulot qui a bu 2 verres de mojito derrière le bar en plein service le patron veut la licensier à savoir que ya des caméra que risque mon amie

Bonsoir

Félicitations vous avez exhumé un vieux nanard qui a presque 10 ans.
Votre compagne travaille dans un bar ?
Y a-t-il un règlement intérieur proscrivant la consommation d'alcool sur le lieu de travail ?
A t'elle déjà été sanctionnée pour de tels faits ?

Outre le fait que la consommation d'alcool est déconseillée, que ce soit au travail ou ailleurs, la sanction dépendra

1 : de la quantité d'alcool consommé. il y a une différence entre boire un panaché pour faire descendre son sandwich à la pause et siffler des mojitos ou autre chose toute la soirée.

2 : du règlement intérieur. Si ce dernier interdit la consommation d'alcool, le salarié qui le fait aggrave la faute en bravant un interdit en toute connaissance de cause.

3 : du travail effectué. si le salarié utilisé du matériel dangereux ou conduit des véhicules il aggrave un risque d'accident

4 : des conséquences. Une jurisprudence célèbre a reconnu fondé le licenciement pour faute grave d'une hôtesse de caisse en grande surface, dont l'état d'ébriété avait causé plusieurs erreurs de caisse.

La sanction peut donc aller du simple avertissement au licenciement pour faute grave.

Globalement la consommation d'alcool sur le lieu de travail est mauvaise pour la santé et ne peut que vous attirer des ennuis.
Conclusion : ne consommez JAMAIS d'alcool au travail.
Dossier à la une