Echange sous 8 jours sinon rien !!

Signaler
-
 Gérard -
Bonjour,
Suite à l'achat d'une paire de chaussures dans une enseigne nationale, je souhaite savoir si cela est légal de ne proposer que l'échange dans les 8 jours de l'achat en cas de retour du produit (pas de possibilité d'avoir ou de remboursement). En effet, me rendant compte que la paire achetée est en synthetique, je souhaite la retourner au magasin le lendemain de mon achat, ne trouvant pas un modèle d'échange, je pensais pouvoir avoir un avoir valable pour une certaine durée. Seulement, la vendeuse m'explique que seul l'échange est possible dans les 8 jours. Je me retrouve donc coincée avec ma paire de chaussures initiale !! Est ce normal ?
Merci de vos réponses

2 réponses

Messages postés
7055
Date d'inscription
mardi 30 septembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
15 décembre 2011
846
C'est tout à fait normal, le commerçant n'étant même pas tenu d'accepter cet échange.
Messages postés
13896
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
4 976
Bonjour,

Je confirme : lors d'achat en boutique, vous n'avez pas de "droit de rétractation". L'achat est ferme, et le commercçant n'est pas tenu de vous rembourser ni d'échanger.
faux, sauf si le client ne peut jouir du bien (vice caché dans un délai d six mois) compte tenue de la défectueusité du bien, la loi dit que le client n'aurait pas acheté le bien ou pas au même prix. Il ne s'agit plus d'un échange pour rettractation mais bien d'un vice caché. Or il faut trés souvent pousser la proccédure en justice.
Les six mois ce n'est pas le vice caché (1641 du code civil) mais la garantie de conformité :
Article L211-7 Code de la consommation
"Les défauts de conformité qui apparaissent dans un délai de six mois à partir de la délivrance du bien sont présumés exister au moment de la délivrance, sauf preuve contraire.
Le vendeur peut combattre cette présomption si celle-ci n'est pas compatible avec la nature du bien ou le défaut de conformité invoqué."
Dossier à la une