Quitter un cdi et toucher le chômage [Fermé]

Signaler
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 19 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2013
-
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 19 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2013
-
Bonjour,
Ma question peut sembler bizarre par les temps de crise qui courent...

Je travaille auprès d'enfants autistes depuis plusieurs années, je suis passionnée mais épuisée. Je crois qu'il est temps de partir pour moi. Mais je ne trouve pas d'autre cdi dans ma région, et je souhaite entamer une formation en septembre, non rémunérée, sur 2 ans, qui me permettrait d'exercer ma passion, la musique.

Je me vois mal postuler à un autre emploi dans ma branche, et imposer une absence une semaine par mois plus les stages, d'autant que je ne serais pas remplacée si je m'autofinance.

Le meilleur moyen pour moi serait donc de toucher le chômage pendant un an au moins, afin de faire cette formation.

Pensez-vous que je puisse négocier mon départ avec mon employeur? Sachant que j'ai été souvent en arrêt car métier épuisant, et que je m'entends bien avec mes supérieurs qui connaissent mes compétences et comprennent que je ne me sente plus à ma place....Alors pour quels motifs pourraient-ils licencier? Et quels avantages y trouveraient-ils?!!

Je suis un peu perdue, merci de m'éclairer si vous pouvez...
Cordialement, bonne journée
Musyne

13 réponses


Bonjour,

Vous avez la rupture conventionnelle qui a été mise en place en 2009 et qui vous permet de vous mettre d'accord avec votre employeur . Si les deux parties sont d'accord vous pourrez avoir droit au chômage .
Le fait que vous soyez épuisée est une priorité pour vous , car faire un travail dans de mauvaises conditions n'est pas un réel plaisir , c'est pourquoi le législateur l' a mis en place . Vous pouvez voir les démarches à faire avec votre empyeur ou bien sur le site du gouvernement
Bon courage
1
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 17328 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 19 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2013

Bonjour,
Suite à ma demande de rupture conventionnelle, mon employeur refuse pour le moment...arguant que ce serait sans précédent dans l'établissement, donc peur que d'autres professionnels demandent la même chose, et aussi surtout je pense une volonté de ne pas avoir à me verser l'indemnité de départ (environ 2 mois de salaire dixit la DDTE); Je suis un peu abattue car je ne peux vraiment plus envisager de travailler là-bas, trop épuisée. Il va m'envoyer une lettre explicative. Ma chef de service, qui me soutient, m'invite à lui répondre, en argumentant bien que :

-comme ils le savent j'ai été souvent en arrêt maladie depuis 4 ans, pour des raisons justifiées, mais qui montrent peut être aussi que je ne suis plus à ma place dans ce travail
- j'ai l'opportunité depuis 2 ans de fr cette formation musicothérapie, que j'ai besoin de me renouveler, que je me la finance, et que sachant que eux refusent de me laisser dispo une semaine par mois pour partir en formation (même si je bosse plus les semaines précédentes), je me retrouve coincée. Soit ils me laissent partir et je peux fr cette formation, soit je reste mais 1/ je ne peux plus la faire, 2/ est-ce envisageable pour eux de continuer à m'embaucher sachant que je ne suis plus motivée?
- me laisser partir à l'amiable me permettrait de toucher les assedics, donc de trouver un petit boulot afin d'avoir le temps d'étudier, et de me fr compléter par une aide de pôle emploi si je ne trouve pas assez d'heures.

JE NE SAIS PLUS QUOI FAIRE, et je demande svp vos avis...
- je pense qu'il attendent une démission, je vois le chef demain car je reprends le travail. Y a-t-il un moyen de rompre le contrat sans qu'ils me versent des indemnités (ce qui me fait vraiment ch...) mais en m'octroyant le droit aux assedics?

-je traverse des difficultés financières, je ne suis pas sûre encore de pouvoir financer cette formation cette année. Ne serait-il pas plus judicieux de prendre le risque de reporter la formation d'un an, risque quant à la possibilité d'être prise une troisième fois...car j e devrai toucher la vente d'une maison dans l'année. Et à ce moment partir quand même de mon travail, mais chercher autre chose?
dans ce cas, si je démissionne et trouve un autre boulot, mais en cdd, ne faut-il pas juste 3 mois pour ensuite avoir droit aux assédics? (si je ne trouve pas autre chose)

Désolée pour la longueur du message et merci d'avance pour tous vos retours...personne vers qui me tourner niveau famille...
Bonne journée,
Musyne
1
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 17328 internautes nous ont dit merci ce mois-ci


et au chomage vous comptez imposer une absence d'une semaine par mois..

au chomage on est censé chercher du travail !!! et en trouver si possible !!!

le chomage n'a pas été créé pour exercer sa passion ....
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 19 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2013

Ouh là tout doux ;-) !
Je me suis sans doute mal exprimée, je compte aussi chercher du travail une fois la formation commencée, mais tout me semble compliqué, comment trouver un nouveau travail et imposer une semaine d'absence par mois? je vois pas qui accepterait...
Quand au chômage, je n'y ai jamais été (je suis chanceuse je sais), je ne pensais pas que l'on était contrôlé au point de ne pas pouvoir s'absenter une semaine par mois, surtout s'il s'agit d'une formation qui débouche sur un diplôme et....un emploi!
Merci de votre compréhension et de votre indulgence quant à ma méconnaissance du système...!
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 19 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2013

J'ajoute que si j'avais une autre solution , je me passerais volontiers du chômage, dont je sais bien qu'il n'a pas été créé pour exercer sa passion....

tout doux ??? la prochaine fois essayez alors de mieux formuler votre demande...

car vu le nombre de personnes qui veulent profiter du système !!! on commence à saturer !!!!!

et comment comptez vous trouver du travail ??? en étant absente une semaine par mois ?
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 19 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2013

Ecoutez, je vous remercie de me répondre, je peux comprendre votre énervement, mais je reste respectueuse et vous prie de faire de même.

Oui je n'ai pas été claire, car je ne le suis pas moi-même en ce moment : j'ai perdu mon père il y a quelques mois, je suis séparée depuis 3 mois après 9 ans de relation, je suis en arrêt maladie pour suites d'une fracture depuis 5 mois et ne touche pas la totalité de mon salaire, alors veuillez comprendre que je fais ce que je peux pour me retourner.

Ce projet de formation me tient vraiment à coeur, et parallèlement je souhaite quitter mon travail car trop difficile même si passionnant et que j'y ai fait mes preuves. Je me suis bien renseignée pour financer la formation : l'employeur ne peut pas et même si c'étioat le cas je devrais reste encore 2 ans, ce qui n'est pas envisageable pour moi ou au risque de m'épuiser vraiment pour de bon. Je fais des demandes de dossier un peu partout pour un autre financement mais ce n'est vraiment pas gagné.

Je suis désolée si j'ai fait mine de vouloir profiter du système, ce n'était pas mon intention, et c'est vrai que ma formulation était maladroite...je m'en excuse.

Je cherche ici des solutions, des conseils pour sortir la tête hors de l'eau et savoir quelles démarches faire. Si je n'ai pas frappé à la bonne porte, tant pis...
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 19 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2013

Quant à trouver du travail en étant absente une semaine par mois, merci de voptre soutien, mais oui, je pense que ça pourrait être possible si un employeur me finançait et était intéressé par ma formation, qui serait alors un complément à mon poste actuel, mais ce ne sera pas pour cette année. Et j'ai été prise deux fois au concours, sans pouvoir financer la formation, alors je me dis qu'il n'y aura peut-être pas de troisième...
Messages postés
15
Date d'inscription
dimanche 20 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2010
2
Bonjour,
Essayez de proposer une rupture conventionnelle à votre employeur, cela donne droit au chômage.

Bonjour
Oui bien sûr c'est la particularité de la loi

il est vrai que votre premier message n'était pas très clair !!! a sa lecture on peut croire que vous voulez profiter du système...!!!

vous pouvez comme le dit swany proposer une rupture conventionnelle...(mais hic avec les employeurs car il y a une indemnité égale à l'indemnité de licenciement)..

voir peut être au niveau de la médecine du travail pour une inaptitude ... si suite à votre fracture vous ne pouvez plus exercer correctement votre métier !! (c'est juste une idée)

en dernier recours négocier un licenciement pour faute... (en accord avec l'employeur !!)

a ce jour vous êtes toujours en maladie ! pensez vous pouvoir reprendre le travail (le votre ou un autre) bientôt ?
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 19 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2013

Merci. Je rencontre ma chef d service la semaine prochaine jeudi, afin d'être honnête et lui dire que je souhaiterais ne pas revenir. Je verrai avec elle ce qu'elle en pense, ce qu'elle préconise et/ou propose.

Par ailleurs je suis en arrêt depuis le 8 janvier, j'ai repris 15 jours en mai, puis à nouveau j'ai eu très mal au pied. J'ai une algodystrophie suite à la fracture, on ne sait malheureusement pas combien de temps cela peut durer...je suis à nouveau en arrêt complet jusqu'au 23 juillet...j'espère être remise, d'autant que les vacances suivent donc en septembre j'espère être d'aplomb! Le médecin du travail a préconisé en mai une reprise en temps partiel thérapeutique, que l'employeur a refusé, pour des questions d'organisation que je peux comprendre.

Je ne pense pas devoir aller jusqu'à l'inaptitude...

Négocier un licenciement pour faute, en accord avec l'employeur, pourquoi pas mais ça me fait un peu peur, étant donné qu'en réalité il n'y a pas eu de faute. Le risque n'est-il pas que cela me poursuive pour chercher un autre travail?

Colncernant la formation en musique, ej suis vraiment ennuyée, si je suis à nouveau prise suite au concours, je serais très frustrée de refuser, étant donné que je sais que la musicothérapie serait un métier qui me conviendrait parfaitement....mais je ne vois vraiment pas comment faire par rapport à un éventuel nouvel employeur...
Et le DIF dans le cadre d'une reconvertion professionelle....
Cela ne pourrait il pas apporter une porte de sortie ?
Messages postés
11
Date d'inscription
samedi 19 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
30 janvier 2013

Merci Alex, je vais me renseigner aussi pour ça, lors de mon entretien avec la chef jeudi. Je vous tiens au courant :-) !