Peut t on passer un cap cuisine a 48 ans [Résolu]

poppi53 - 15 mars 2010 à 13:17 - Dernière réponse :  Mathurin
- 1 juin 2018 à 22:59
Bonjour,
j aimerais savoir si on peut faire un cap cuisine a 48 ans
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
jeandel'ours - 29 juil. 2010 à 12:36
17
Merci
Bonjour,
Bien sûr,il est possible de préparer son CAP cuisine dans le cadre de la formation professionnelle pour adultes AFPA ou dans un GRETA. Renseignez-vous auprès de votre pôle emploi ou sur le net . En général il y a des centres de formation dans chaque département ou des antennes locales ou régionales.
D'ailleurs je vous informe que chaque personne peut suivre une formation qualifiante dans tout les domaines et quelque soit le niveau scolaire ou valider ses acquis professionnel VAE... selon le projet et les capacités de chacun...
Il existe aussi des aides pour financer une formation professionnelles... renseignez vous auprès du pôle emploi...dans certains cas, il est possible de percevoir une rémunération le temps de la formation...

la formation c'est aussi la promotion sociale et c'est tout au long de la vie...pour ceux qui n'ont pas eu une scolarité "facile" cela leur permet de mieux appréhender l'avenir par la formation pour adultes, maturité aidant! il est même possible d'aller a l'université et reprendre des études......
alors allez -y et bon courage !
jean

Merci jeandel'ours 17

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 15699 internautes ce mois-ci

neil > One Life - 19 oct. 2017 à 17:18
bonjour
moi par exemple je vais commencer mon cap cuisine le 30 octobre 2017 et j’ai 47 ans .
voila .
Merci Jean d'avoir éclairci mon questionnement.
Commenter la réponse de jeandel'ours
6
Merci
Bonjour

Je connais une personne qui a passé un CAP d'Agent Polyvalent de Restauration à 59 ans et qui l'a eu.

Il n'y a pas d'âge pour bien faire.

Cordialement
Commenter la réponse de Von Von
Commenter la réponse de pearly
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une