Prime déplacement / découchage

Signaler
-
 bartm -
Bonjour,
dans le cadre de mon travail, je suis amenée à me déplacer pour des audits fournisseurs dans toute le France et même à l'étranger, et parfois sur plusieurs jours. dans ce cas, mon employeur me rembourse les repas et l'hôtel, puis-je prétendre à une prime de découchage? (du fait d'être absente de chez moi)
de même, puis-je prétendre à qqch lorsque je pars le dimanche après midi pour être sur place le lundi matin?
enfin, aujourd'hui, une journée à l'extérieur est compté comme une journée de 7h par mon employeur, alors que je travaille en moyenne 9h ou 10h lors de ce type de déplacement, voir bcp plus lorsque j'ai de la route (départ 7h et retour 23h par exemple). dois-je me battre pour que ces heures soient reconnues? déclarer des heures supplmentaires? est-ce que les heures de trajet pour me rendre sur les lieux d'audits sont comptés comme heures travaillées?
Enfin, y a-t-il une différence entre les cadres et les non-cadres?
Merci d'avance,

3 réponses

Si votre convention collective ne prévoit rien et s'il n'existe pas d'accord d'entreprise, tout est question de négociation. (sauf peut être les heures de trajets pour aller chez un client qui doivent être incluses dans votre temps de travail).

La prime découchage est à inventer et votre employeur pourrait vous rétorquer que personne ne vous oblige à partir dès le dimanche, même si en pratique ça arrange tout le monde...

Beaucoup de points dans votre propos relèvent non pas d'obligations légales mais d'une discussion avec votre employeur. et là, personne ici ne pourra vous être utile puisque personne n'est dans la tête de votre employeur.
Prenez la température auprès de collègues plus anciens, lancez le sujet dans une conversation pour voir le retour que vous pourrez avoir.

QUant à la différence entre cadre et non-cadres, il s'agit de cotisations différentes et d'un certain nombre de paramètres différents dans la convention collective (préavis, période d'essaie, indemnité de licenciement, salaires minimas...)
je reprécise bien qu'il ne s'agit pas des heures de trajet pour me rendre à mon bureau, mais bien celles pour me rendre sur le site de l'audit (trajet bureau - site) qui peut avoir lieu en milieu de journée par exemple.
jamais les heures de trajet ne sont comptés comme heures travaillées sa serait top beau